Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le centre ville n°2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 29

MessageSujet: Le centre ville n°2   Lun 14 Nov - 19:32


Le marché aux milles échoppes, aussi appelé le nid aux escroc. Malgré ce surnom très négatif, ce marché regorge d'objets rares, banals, divers, uniques, utiles, inutiles, on trouve aussi des armes, des armures, des vêtements, de parfums, des fruits, des légumes, de la viande, à peu près tout en fait.

C'est le quartier central d'Alejandaria, on dis que ce marché ne dors jamais, à toute heure de la journée vous pouvez dépenser vos berry !

Mais attention, on s'y perd facilement, donc essayez de prendre vos repaires, et surtout prenez garde à vos affaires, sans que vous ne le remarquiez un pickpocket pourrait vous faire les poches !

De nombreux agents se donnerons à coeur joie pour échanger vos objets contre de l'argent, (afin de le revendre encore plus cher par derrière, hihi :yoyo$

Vous pourrez aussi acheter du minerai pour forger vos armes, mais son prix est carrément exorbitant, vaut mieux en trouver par soi même...


Du moins c'était il y a 12 ans. Aujourd'hui le marché au milles échoppe s'est bien agrandi ! On pourrait le renommer le quartier aux 10 000 échoppes (rires).

Il y a toujours autant d'activité, et de nouveaux commerçant du monde entier sont même venus tenter leur chance. Cette vague d'immigration a commencé lors des grands travaux de rénovation de la cité.
Maintenant le marché c'est transformé en véritable plateforme mondiale ainsi qu'en un pôle économique important. Il est encore plus fréquent de se perdre.


_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   Sam 14 Jan - 17:12

En déboulant dans ce lieux bondé de monde, Link se dit:

Link: *Coup de chance, je débarque dans une ru pleine de monde et de magasins, connaissant un peu Zark, il à du mal comprendre ce que je voulais dire par "Non, ça c'est pas la peine, j'ai ce qu'il faut" et que j'avais déjà acheter des vivres alors que je faisait allusion au fait que je pouvais créer du feu avec mon pouvoir... Seulement, on à débarquer ici affamés et jusqu'à il y à deux heures il était encore avec moi. Mais bon je parierais pas là dessus, il à peu être acheter ce que je lui ai demander, je vais quand même aller faire quelques achats, vaux mieux avoir trop que trop peu.*

Le jeune corbeau, se dirigea vers une échoppe où il acheta fruits légumes, poissons et viandes. Ensuite, il chercha une écurie et loua trois chevaux. Il les arnacha et mit les vivres dans les sacoches des selles et prit la direction du port. Sur le chemin, il s’approvisionna en eau.

[vers le port]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuma
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Messages : 118

MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   Lun 30 Jan - 22:20

[Arrière Salle d'une Échoppe]


La porte s'ouvrit attisant la tension de la salle bondée. Vêtu d'un long vêtement et d'un chèche couvrant son visage, un colosse de deux mètres de haut s’avança marquant son pas par le frappement d'une lourde canne sur le plancher. Le nouvel arrivant referma la porte et se retourna vers les rébus des mers qui lui faisaient face, armes pointés sur lui.

Un homme à la barbiche plus pointue que ses congénères fit signe à ses hommes de se calmer, puis prit la parole :

- Sir Querzato ?

Une voie étouffée par le tissu (et un masque) répondit :

- Qui d'autre...


- Mi seignor, excusez notre rudesse,
il signa à tous de baisser leurs armes, mais votre apparence vestimentaire est banale...

- C'est à grâce à elle que je récolte mes informations Hassan Vénéziano,
répondit t'il en s'inclinant.

Le pirate glissa un doigt dans sa moustache d’agacement qu'on lui réponde. Le manque de patience du capitaine faisait sa renommé sur les mers, comme les châtiments qui en résultaient. Son équipage retint son souffle tendit qu'il s'acharnait sur sa moustache, puis reprenant ses esprits il calma peu à peu sa frénésie.


- Sir Querzato, vos renseignements furent tous exacts. Nos hommes ont débarqués avec leurs armes c'est une grande réussite. Mais n'ayant plus de nouvelles de vous, nous allions partir à votre recherche seignor.

Le ton et son regard sous entendaient bien plus qu'une simple recherche pour discuter. Ils comptaient tout simplement le retrouver pour l'assassiner. L'idée que de tels cafards se fassent manipuler si facilement à en finir par penser pouvoir le retrouver ou le tuer étaient navrant aux yeux de l'agent. Leur destin se scellait peu à peu.

- Mes excuses, mais la collecte d'information demande du temps et comme vous le savez j'ai du aussi m'occuper des autres équipages faisant partie de notre alliance. Ils sont tous parés et tous ont payé mes services. Il ne manque plus que vous Messire Vénéziano.


Une arme se pointa sur son front.

- Vos honoraires sont fort cher seignor. Je ne vous aime pas, pourquoi vous payerais je ?

- Parce que sinon vous ne posséderiez pas le fin du plan ni la cache où sont entreposés des canons.

- Y qui nous empêcheraient de vous faire cracher ces informations ? L'assemblée rit doucement montrant que ce n'était pas qu'une façon de parler.

- Si je ne sors pas, mes associés auront déplacés les canons. Mais plus que ça, vous ne pourrez plus trouver mon soutien.

Le pirate regarde la silhouette. Cet être encapuchonné l'énervé au plus au point, il sentait son mépris derrière sa politesse et rêvait que de dévoiler son visage, mais quelque chose l'en empêchait. Et il détestait ça.

- Ma. Donnez lui son argent. Et toi parles. Il rabaissa son arme.

- L'offensive commencera à 18h aujourd'hui. Le climat est le plus agréable à cette heure, la foule bas son plein. Mélangez vous à la populace et aux marchands et posez les canons. Ce sont de petits calibres, plus facilement transportable mais faisant suffisamment de dégât. L'offensive va se concentrer sur la Partie Nord du centre ville n°2. Les marchés et trésors tapissent les rues. Vous n'aurez qu'à tendre les mains. Des cris d’exclamations accueillirent ses paroles. Plusieurs centaines de pirates vont frapper en même temps. Une fois le centre ville à sang et votre butin intransportable mélangeait vous à la foule et rejoignait le désert puis aller directement sur votre navire caché sur la cote. Je viendrais recevoir la fin de ma commission.

- Et pour l'empereur ?


- Une diversion est prévue. Cette ville est grande, la population est nombreuse. Il ne pourra pas être partout en même temps. Un guide vous sera envoyé pour vous conduire aux canons puis à votre position.


L'impatience et l'avidité se lisaient dans les yeux de tous quand il sortit de la salle. Une fois dehors, il prit la première ruelle. Après plusieurs mois de travail, jamais il ne les avait déçus. Encore une fois ses informations étaient valides. Il posa son bâton. Sauf une qui manquait de précision. La diversion, c'était ces pirates qui la formeraient. Leurs chances de survie étaient pratiquement nulles.

Tard hier soir, il avait appris que Little Boy arrivait. Le plan valide à Taalma devenait bien plus risqué à Alejandaria si l'attention des forces armées du Roi étaient alertées. L'empereur étant la plus grand menace évidement. Créer un incident au cœur même de la ville rendrait invisible l'exfiltration de Velkan K. Sveith et envoyer les pirates vers la sortie de la ville coté désert permettrait d'éviter un blocus du port.
Sir Querzato était mort dorénavant. Yuuma reprit sa taille normale et disparu pour réapparaitre au surplomb d'un édifice. Il devait maintenant apporter des informations fraiches à l'équipage des Marines. Il disparut de nouveau...



[Direction > Port/Little Boy]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuma
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Messages : 118

MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   Ven 17 Fév - 15:03

[Venant du Centre Ville n°1]


Les deux hommes traversèrent le labyrinthe d'échoppe et de commerce en tout genre pour s’arrêter devant un bâtiment qui ne se distinguait pas de ses voisins. Ils passèrent la porte de saloon, quittant la rue bruyante pour un bar animé. Les rires et les boissons coulaient à flot. Un escalier partait de devant l'entrée vers le bar et la grande salle, Un balcon entourait la salle, partant à gauche et à droite de la porte. Là encore, des tables était disposaient. Il y avait foule et la fumée remplissaient la pièce.

- Nous n'avons pas de temps à perdre dans la discrétion. Essayons de voir si notre cible est ici.

Quelques hommes menaçant suffisamment sobre pour marcher, s’approchèrent des nouveaux venus.

Soulard : S'êtes qui vous !


- Des visiteurs.

Soulard : Les touristes sont pas les bien venus ici ! Foutez moi le c...


Une main venait de le frappait au niveau de la gorge lui coupant la respiration. Un poing vola, Yuuma le dévia, fit une clef puis le déboita au niveau de l'épaule. Au son de verre brisé, il se retourna rapidement et envoya une magnifique claque faciale sur le troisième homme, lui explosant le nez et le projetant à travers la rambarde. Un bruit de table brisé et de cri d'indignation acclama l'arrivé du colis. Il s'approcha de la rambarde cherchant quelqu'un du regard.


- Je le vois pas, je vais m'avancer un peu....


Sans plus accorder d'attention à Auditor, Yuuma s’avança dans l'escalier. Le remue-ménage avait fait levé ceux gonflés à la testostérone en quête de passage à tabac. Le premier homme qui s’avança s'écroula à terre d'un coup dans le foie et le deuxieme vomit ses tripes d'un coup dans l'estomac. Suivant, son rythme de croisière l'agent balaya la salle d'un regard interrogateur. Mais toujours pas de Vectoris...

Un homme plus soul que les que les autres leva son arme à feu et tira. Yuuma sauta les dernières marches et atterrit sur son visage, prit appui dessus et balaya un demi cercle de tête, les envoyant dans le décore. Il traversa la foule hostile. Ne se faisant pas toucher grâce à la technique 'Kami', il se contentait d'utiliser des coups simples et académiques. Une action par personne suffisait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezio Auditore
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 21

MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   Sam 18 Fév - 22:54



[Venant du Centre Ville n°1]


Ezio suivit Yuuma dans le dédale d'échoppes de ce quartier commercial. Après un moment à parcourir ce labyrinthe, ils arrivèrent devant un bar où une ambiance se particulière se dégageait. Après le bruit de ce quartier, ils allaient devoir affronter le vacarme de ce bouge.
Une fois entré dans ce bar, Ezio jeta un œil un peu partout. Malgré la fumée environnante, des lieux et de ce bruit, il ne remarqua rien de suspect.


Yuuma: Nous n'avons pas de temps à perdre dans la discrétion. Essayons de voir si notre cible est ici.

Quelques hommes menaçants, suffisamment sobre pour marcher, s’approchèrent des nouveaux venus.

Soulard : Z'êtes qui vous ?!

Yuuma: Des visiteurs.

Soulard : Les touristes sont pas les bienvenus ici ! Foutez moi le c...

Yuuma neutralisa sans difficulté les hommes leurs barrant la route. Deux hommes s'approchèrent d'Ezio avec des dagues. L'homme ne bougea pas et attendait qu'ils attaquent. Les deux hommes lancèrent leurs attaques sur Ezio et les lames se brisèrent net sur le torse de l'assassin.

Ezio: TEKKAI

Ezio envoya un coup du plat de la main sur le torse de chaque mecs. Les deux hommes volèrent à travers la salle. Ezio s'y avança et balaya ceux qui se dressait devant lui. Yuuma balaya lui aussi sa zone en cherchant la cible.
Ezio lui demanda s'il avait vu Velkan, mais celui-ci lui confirma que non. Ezio se dressa au milieu du bar et parla de façon à ce que tout le monde l'entende bien.


Ezio: Messieurs, nous recherchons un certain Velkan K. Sveiz. Nous savons qu'il se trouve dans cette ville. Si vous ne nous dites rien sur l'endroit où il pourrait se trouver, Nous raserons cette endroit ainsi que toutes personnes se trouvant dans ce bouge.

Un homme encore conscient indiqua sur leur carte un endroit où il serait susceptible de se trouver.

Ezio: Yuuma !! Détruis-moi cet endroit rempli de cafards. Ensuite, allons vers cet endroit là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuma
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Messages : 118

MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   Dim 19 Fév - 11:00

Un homme encore conscient indiqua sur leur carte un endroit où il serait susceptible de se trouver.

Ezio: Yuuma !! Détruis moi cet endroit remplie de cafard. Ensuite allons vers cet endroit.

Yuuma s’exécuta. Les informations circulaient rapidement, il ne fallait pas laisser Vectoris savoir qu'il était recherché par deux agents.L'homme était un renard qui aurait au fait de passer à travers les mailles du filet. La solution était de réduire toute source d'information au silence avant qu'elle prenne son envole. Il était donc maintenant inutile de dissimuler ses compétences.

- Ran Kyaku.

Une grand lame de vent trancha l'escalier en deux, coupant toute fuite. Avec le pas de lune, il prit de la hauteur. Et sous les regards horrifiés, il tournoya sur lui même puis envoya en discontinu des lames de vent avec ses deux jambes. Il continua jusqu'à ce que plus que des corps inertes gisent sur le sol. Un homme avait réussit à atteindre la porte... Yuuma utilisa le Soru pour apparaitre devant lui, lui bloquant le passage.

- Shigan.


Le dernier corps tomba. Ezio passa la porte vers la nouvelle destination. Yuuma fouilla sa poche, prit une arme de l'armée royale qu'il avait sur lui et l'enfonça dans un corps. Lorsque les anti-royalistes trouveraient le corps de leurs frères d'arme et de cause dans cette boucherie, ce couteau leur donnera le responsable de ce carnage. Accentuant les tensions aux seins du pays comme la mission principale de l'agent lui demandait. Il partit à la suite d'Auditore.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le centre ville n°2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le centre ville n°2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» [21-22/08/2010]-->orkatitude day III
» [Centre Ville] Le lendemain des révélations (1er Partie en ville) [Privée Alois & Elena]
» [Mahri-Nui] Centre-ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En route vers l'aventure ! :: Aeria Island-
Sauter vers: