Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Épona

Aller en bas 
AuteurMessage
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: L'Épona   Jeu 1 Sep - 22:48

[Premier poste in RP]

Link avait quitter son île depuis bien des jours maintenant. Il voguait en direction de sa prochaine destination. Il avait pris la mer pour fuir un royaume fou à la solde du gouvernement mondial. Lors de sa dernière escale, il avait voler un navire de commerce remplis de vivres. Il savait cuisiner suffisamment pour savoir ce faire à manger sans risquer de devenir malade. Mais il lui fallait un équipage pour ne serais-ce-que pour soulager son travail.
Il fit une halte le temps d'une sieste au milieu de nul part, histoire de récupérer un peu de forces.


Link: *Je vais m'arrêter un moment, c'est fatiguant de gérer ce navire tout seul. Même si mon pouvoir me permet de matérialiser des copies de moi, m'offrant ainsi de gérer tous les postes. Mais de les créer me coute cher, je suis claqué!*

Trois heures plus tard, Link se réveilla brusquement, un navire pirate avait tiré un coup de canon en semonce pour marquer le début des hostilités. Lors-ce-qu'il découvrit qui venait de le réveiller, Link joua de son pouvoir en répliquant une tirade au travers d'un mégaphone primitif en forme d'entonnoir:

Link: "Ohé du Bateau! Qui êtes vous?"

Les pirates répondirent alors, un instant plus tard, une fois à portée de voix. Ce fut un home en rouge et bleu qui prit la parole.

???: "Tu ne reconnais pas notre drapeau petit ? Nous sommes les frères
Mario! Je suis Mario et là en vert c'est mon frère Luigi."

Spoiler:
 

Il présenta son frère et continua:

Mario: "T'est tout seul sur ce navire... Il regarda mieux l'allure du bateau et poursuit. Ce navire marchand, gamin?"

Link: "Oui et non ça dépends de comment tu l'entends."

Le frère du pirate vêtu de rouge scanda:

Luigi: "Il à pas froid aux yeux à te répondre comme ça celui-là! Il ne connais pas notre nom en plus, c'est surement un bleu!"

Mario: "Sûr que c'est un bleu! Il navigue tout seul sur un navire de cette taille et en plus ici, en plein milieu de notre territoire! Dis le jeune, c'est quoi ton nom?"

Link: "Je suis Link Carrifergus, le Corbeau vert! Vous êtes des pirates qui errent dans ces eaux? Vous trouvez beaucoup de choses à piller ou vous êtes spécialistes dans le menu fretin?"

Non content d'être déjà rouge, le pirate écarlate, avait le visage cramoisi. Apparemment la moquerie avait été poussée trop loin pour la fierté de celui-ci.

Mario: "Ha! T'as envie de jouer on dirait?!... Il s'élança sur le pont du navire de Link prêt à redorer son blason en faisant ravaler sa langue au jeune pirate. Fais-moi plaisir, montres moi ce que tu vaut gamin!"

Link n'eut plus le choix, après une provocation comme celle là, il ne pouvait en être autrement.
Spoiler:
 

Link: "Comme tu voudras, mais faudra pas pleurer!... Il dégaina son épée et s’apprêta à attaquer son adversaire. Bōseki sashikomi !"

Link tournoyait, sa vitesse était générée par son habileté à se laisser emporter par la lame dans un mouvement circulaire à l'aide du poids de celle-ci. Un bruit d'air déchiré s'élevait autour du duo dansant.

Mario, parvint à esquiver les premiers tours, le troisième et le dernier, avait entailler vêtements et chair au niveau de l'épaule gauche, le moustachu qui faisait à ce moment là une acrobatie improbable quand au rapport avec le physique de cet homme.

Voyant qu'il saignait à l'épaule, l'adversaire de notre héros, rétorqua:

Mario: "Pas mal le morveux, Sen akai renchi! (Mille clefs à molettes rouges)"

Il sorti une clef à molette rouge d'un sac à outils qui pendait à sa ceinture et la lança sur le jeune garçon. On aurait dit que l'objet revenait dans la main de son propriétaire de lui-même, comme s'il avait s'agit d'un yoyo ou d'un bilboquet.
Link, ne sachant pas à quoi s'attendre, utilisa son énergie verte de maudit pour contrer les coups
"Yūki no shōheki !". Il perdait un peu d'énergie à chaque assaut.
Voyant que les coups ne portaient pas au but, Mario stoppa son attaque.


Mario: "Je vois, je comprends mieux ton arrogance, tu as un pouvoir de fuit du démon! Moi aussi, j'ai des surprises pour toi..."

Il rangea son outil dans la sacoche et fit craquer les doigts de sa main droite en serrant le poing. Il ouvrit la main et une boule de feu apparut.


Mario: "Fire ball!"

La boule de feu fut lancée en direction de Link. Ce dernier, utilisa son pouvoir pour créer une batte de baseball et frappa le projectile enflammé en l'envoyant dans le décor.
Plus frustré que jamais, Mario envoya une nuée de boules de feu sur Link qui avait anticiper l'attaque. Il avait fabriquer une hélice entre lui et les balles, qui les renvoyaient là d'où elles venait avant de les souffler complètement.


Link: "Si t'as d'autres trucs comme ça, vaux mieux arrêter les frais maintenant."

Mario: "Les attaques de ce niveau ne sont pas efficaces contre toi, tant mieux, je me suis pas amusé comme ça depuis longtemps."

Le moustachu prit un champignon vert bizarre et le mangea, une aura émanait de lui. Il s'approcha de Link en courant, l'expression de son visage avait changée, il était plein de confiance.
Le corbeau vert voyant l'ennemi fondre sur lui, Appela son pouvoir une nouvelle fois.


Link: "Yūki no chikara, shu no gutai-ka!"

La main d'énergie apparut une nouvelle fois, elle essayait de prendre de sa poigne le pirate rouge qui repoussait en frappant de son poing et de ses pieds par instant, le membre géant. Quand Link vint à avoir une nouvelle idée, son adversaire était déjà à portée le bouclier d'énergie verte vola en éclat sous le coup de poing du Capitaine ennemi.

Link était à terre, allongé sur le pont. Il avait sous-estimé Mario.
Le Corbeau vert se releva. Essuya son menton sur lequel une trainée de sang ruisselait.

Link: "D'accord, je t'ai sous estimé et j'ai baisser ma garde! Mais en attendant, regardes autour de toi..."

Dix mille flèches vertes pointait Mario, toutes ne pourraient pas le toucher mais il suffisait d'une seule.


Dans un mouvement offensif, Mario retenta son dernier coup et une première volée le manqua. Toujours irradiant de cette lueur, Mario semblait intouchable comme s'il bénéficiait de la même protection que Link. L'hileyen vit que cette attaque ne fonctionnait pas pour le moment. Son adversaire arrivant sur lui, il matérialisa un mur et concentra toute sa foi dans la solidité de cette barrière lumineuse.

Mario avait vu cette protection ce lever et fulmina, l'assaillit de plusieurs violents coups de poing. Lors-ce-que soudain, la lumière qui émanait jusqu'à présent de lui disparaisse.
Les autres flèches étaient toujours braquées dans sa direction ou plutôt, Link leur avait donner une nouvelle direction. Il en lança une que le pirate écarlate évita d'un pas de côté. Vraisemblablement, sa protection était terminée.


Link: "Ce combat est fini Capitaine Mario, remontes sur ton navire et laisses moi quitter tranquillement cette zone et je te laisse la vie, à toi et à ton équipage."

Mario: "Ton pouvoir te protèges un peu trop, gamin! Mais ne soit pas trop sûr de toi, tu risques d'y laisser plus que des cicatrices."

Link: "Mon pouvoir est celui de la volonté, du courage, je serais stupide de suivre tes conseils! Pour devenir plus fort, je dois justement avoir une foi aveugle dans mon pouvoir!"

Puis,sans rien dire ni ajouter, une fois à leurs bords, les pirates et leurs navires reprirent leurs routes respectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Lun 3 Oct - 19:56

Voilà plusieurs jours que Link avait croiser les frères Mario et la solitude se faisait dure depuis quelques temps.
Un bateau croisa alors la route de notre compagnon.
Mue désormais par le gout de l'aventure et pour commencer à se faire connaitre, il décida de ce lancer à l'assaut du bâtiment.
Rencontre avec le premier membre d'équipage.

Le navire avait l'air d’accueillir bien des richesses aussi bien des vêtements que de l'or et des bijoux, et même un peu de nourriture.
Link ne pensait pas du tout y faire la rencontre de son premier compagnon.

Karasugurin, monta à bord après que bien qu'ayant vu le pavillon noir sans tête de mort, le navire avait tenter d'échapper à l'abordage en tirant quelques boulets dans la direction de l'Epona. Mais le pirate d'émeraude avait repousser avec une facilité déconcertante ces derniers qui avaient fini leurs course en plein ciel en se heurtant à une barrière d'énergie.
En arrivant sur le pont, des armes pointaient déjà sur lui leurs canons
et leurs tranchants.

Link: "Quel accueil !? C'est mal poli de pointer son arme vers le premier venu qui monte à bord !"
Matelot 1: "La ferme ! On à vu ton pavillon noir Pirate! Tu vas mourir !"

Il se jeta sur Link dans l'idée de l'occire de sa lame.

Link: "Du calme toi!"

Une main verte géante venait d’agripper le gaillard qui pédalait dans le vide et commençait déjà de réclamer à être reposé au sol.

Link: "Bon! Comme vous êtes au courant, je suis effectivement un pirate! Je venais voir ce que vous avez à offrir. Je recrute des compagnons, mais je doutes que j'en trouverais parmi vous. Alors sans plus tarder, venons en au principal. Vos richesses, un peu de nourriture et je m'en vais!

À cet instant, les matelots armés fondirent sur lui et il les repoussa avec l'énergie de son courage qui avait prit une forme de cloche et l'entourait, empêchant lames et balles de l'atteindre. Il grandissait permettant ainsi de se dégager de la foule.

Link: "Vous comprendrez que ça ne sert à rien d'essayer de m'atteindre ! Je ne veux blesser personne, mais si vous insistez, je vais y être forcé."


Dernière édition par Link Carrifergus le Mer 19 Oct - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Ven 14 Oct - 18:31

Après un long voyage sur les flots, le navire marchand sur lequel j'avais embarqué en tant que parasite, se dirigeai vers une nouvelle île dont je ne savait rien. Il faut dire que je restai la plupart du temps, soit dans ma chambre à étudier, soit dans la cale à m'entrainer. Je ne sortait que de rares fois, que quand lors-ce-que des pirates attaquaient le navire, ou pour prendre ce que j'avais commandé d'acheter au marins du navire. Pour l'instant, je me trouvais dans ma chambre en train de créer une nouvelle sorte de munition. Je combinais différents explosifs avec d'autres produits chimiques, que je finissais par enfermer dans des balles bien plus fragiles que des balles normales. J'avais créer ces balles spécialement pour que quand le percuteur du pistolet la tape, une étincelle se produise et enflamme le produit contenu dans la balle, qui est extrêmement inflammable et que du feu sorte ainsi du canon. Mais il me restai à la tester. J'étais en pleine réflexion, quand j’entendis les canons hurler, puis quelques instants plus tard, le cri d'un marin retenti.

Marin - Aaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhhhh ! C'est qui ce type ?!

Intrigué, je monte sur le pont et la je vois un homme habillé tout en vert. Puis je remarque qu'une main, qui sort de nul part, retenait prisonnier un marin, l'homme habillé comme un lutin disait:

Citation :
Link: "Bon! Comme vous êtes au courant, je suis effectivement un pirate! Je venais voir ce que vous avez à offrir. Je recrute des compagnons, mais je doutes que j'en trouverais parmi vous. Alors sans plus tarder, venons en au principal. Vos richesses, un peu de nourriture et je m'en vais!"


Holt - Tu vois mon gars, je crois que c'est mal parti. Car si tu les pilles, je n'aurai pus rien à manger, ni à taxer d’ailleurs. Alors, tu proposes quoi, perso, je te propose de décamper vite fait, ok? À moins que tu ne vois une autre solution ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 13:00

Link, fut alors interrompu:

Citation :
Holt - Tu vois mon gars, je crois que c'est mal parti. Car si tu les piles, je
n'aurai plus rien à manger, ni à taxer d’ailleurs ! Alors tu proposes quoi ? Perso, je te propose, de décamper vite fait, ok? À moins que tu ne voie une
autre solution?

Surprit que quelqu’un lui tienne tête, il fit mine de montrer cette surprise en levant ostensiblement les sourcils et ajouta:

Link: "Voilà un garçon bien téméraire ?! Tu est là à bord et tu viens de proclamer tes intentions devant eux à l'instant. Tu me lances des menaces en m'ordonnant de fuir. Mais comme maintenant ils savent que tu veux toi aussi les dépouiller, je crois que tu n'as pas d'autre choix que de fuir également. De plus, j'ai pas demander tout leur garde manger juste des rations pour un ou deux jours, enfin je l'ai pas préciser mais je crois que le voyage n'est plus très long jusqu'à la prochaine ile. En ce qui concerne la dernière option, je te propose de venir avec moi et de les dépouiller ensemble. Je peux pas m'occuper seul de ce navire."

Les personnes à bord se regardaient d'un air interloqué d'apprendre qu'un homme naviguait seul sur Grand Line, qui plus est un pirate doté d'un fuit du démon, donc une enclume, et traduisait de sa témérité et de son courage ou d'une inconscience du danger, qui elle, respirait la stupidité.

Link: "Zut, maintenant ils savent que je suis seul... Enfin pas vraiment."

Il généra des répliques d'énergies de lui même, qui fit s'effondrer les doutes et les idées des passagers du navire.
Link regarda le jeune garçon téméraire qui avait fait preuve de courage en s'opposant à lui.


Link: "Alors, réponds, soit tu me suis, soit nous nous affrontons pour savoir lequel de nous prendra leurs richesses. Quoi qu'il en soit, saches que j'apprécie ta témérité. Si tu décides de me suivre, j'aimerais juger de tes capacités au combat."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 16:37

Citation :
Link: "Voilà un garçon bien téméraire ?! Tu est là à bord et tu viens de proclamer tes intentions devant eux à l'instant. Tu me lances des menaces en m'ordonnant de fuir.
Mais comme maintenant ils savent que tu veux toi aussi les dépouiller,
je crois que tu n'as pas d'autre choix que de fuir également. De plus,
j'ai pas demander tout leur garde manger juste des rations pour un ou deux jours, enfin je l'ai pas préciser mais je crois que le voyage n'est plus très long jusqu'à la prochaine ile. En ce qui concerne la dernière option, je te propose de venir avec moi et de les dépouiller ensemble. Je peux pas m'occuper seul de ce navire."

Surprit, tout comme les marchands, Holt se demandait si c'était une bonne idée. Après tout, on ne serait que deux sur un bateau sur Grand Line, Holt prit donc le temps de réfléchir, mais en pleine réflexion, le lutin vert ajouta:

Citation :
Link: "Alors, réponds, soit tu me suis, soit nous nous affrontons pour savoir lequel de nous prendra leurs richesses. Quoi qu'il en soit, saches que j'apprécie ta témérité. Si tu décides de me suivre, j'aimerais juger de tes capacités au combat.

Pesant le pour et le contre, il se rendit compte que de part son attitude que ce garçon était pirate et donc qu'il avait plus de liberté. Encore fallait-il savoir s'il était fort, à en juger par la main qui sortait du sol, il avait manger un fruit du démon. Holt répondu alors:

Holt - Si je te rejoins, m'aidera tu à atteindre mon but, si oui, alors je serais ton compagnon, si c'est non alors je protégerai ces marchands.
Bon si tu tiens à voir mes capacités au combat, alors prépares-toi!

un sourire apparut sur le visage de Holt, car il allait pouvoir tester son invention en situation réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 18:57

Citation :
Holt - Si
je te rejoins, m'aidera tu à atteindre mon but, si oui, alors je serais
ton compagnon, si c'est non alors je protégerai ces marchands.
Bon si tu tiens à voir mes capacités au combat, alors prépares-toi!

Link: "Faudrait-il que je connaisse ton but pour en juger. Mais je vois que tu relèves le défi. J'apprécie cette sagacité. Je vais pouvoir apprécier de tes aptitudes. Mais ton choix n'est pas encore sûr. Je répondrai à ta question, une fois le combat terminé."

Link se mit à son tour en position de combat.

Il tendit le bras en avant et matérialisa un arc.

Link: "Je pense que tu est un adepte de ces armes à projectiles à en juger par les modèles que tu as sur toi. Bien étranges d'ailleurs. Que dis tu d'un duel aux armes de jet?!"

Link n'avait jamais vu de tels flingues et les armes à feu ne lui étaient que mal connues. Il avait vu des modèles moins élaborés de pistolets aux ceintures des pirates des frères Mario. Mais chez lui, ces choses n'existaient pas. Il ne s'attendait pas à ce que les projectiles puisse avoir une vitesse plus rapide qu'une flèche mais l'énergie verte de la volonté, n'avait presque pas de limite et son courage à lui pesait gros dans son utilisation.

Aussitôt, une flèche prit forme entre l'arc et la seconde main de Link et ce dernier lança:

Link: "Yūki no chikara, hōmingu yajirushi !"

La flèche faisait siffler le vent et fondait sur Holt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 19:47

Citation :
Link: "Faudrait-il que je connaisses ton but pour en juger. Mais je vois que tu relèves le défi. J'apprécie cette sagacité. Je vais pouvoir apprécier de tes aptitudes. Mais ton choix n'est pas encore sûr. Je répondrai à ta question, une fois le combat terminé."

Holt était en position de combat, il avait ces deux armes en main et les tenait en parfaite symétrie, Link avait fait pareil et lança.

Citation :
Link: "Je pense que tu est un adepte de ces armes à projectiles à en juger par les modèles que tu as sur toi. Bien étranges d'ailleurs. Que dis tu d'un duel aux armes de jet ?!"

Link avait fait apparaitre dans sa main un arc.

Holt - Un duel à arme de jet ça me va, mais je te préviens, tu risque d’être blessé. Mais je me suis même pas presenté, je m'appelle Holt, Zark Holt, mon but est de me venger d'un homme et toi quel est ton nom?

Link fit apparaitre une flèche et la tira en disant:


Citation :
Link: "Yūki no chikara, hōmingu yajirushi !"

Holt - C'est pas une réponse !

Holt utilisa l'un de ces deux flingues et chargea sa nouvelle munition, dont le fonctionnement fessait penser à celle des feux d'artifices, il la mit dans la chambre et tira. Une sorte d'oiseau de feu pris forme au bout des canons et brula la flèche.

Holt - Un oiseau de feu ?! Je crois que je vais appeler cette technique Piro Bird. Bon on continue ?

Dit Holt avec un sourire narquois, il prit alors ces pistolet et tira deux balles dans l'arc du lutin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 20:34

L'adversaire répondant au nom de Zark Holt, parlait beaucoup, il tira une première balle en direction de la flèche qui s’enflamma. L'énergie verte mise dans cette création avait pris des caractéristiques basiques ce qui revenait à une simple flèche de bois. Ainsi détruite, Holt avait champ libre pour tiré deux nouvelles balles qui heurtèrent l'arc de Link.
Ce dernier ne connaissant pas la nature de ces balles là, n'avait pas renforcer sa création ce qui eu l'effet de détruire l'arc vert.


Link: "Je commence à comprendre les enjeux de telles armes."
Dit l'homme en vert. "Ah et au fait moi aussi je ne me suis pas présenté, je suis Link, Link Carrifergus dit le Corbeau vert Capitaine de l'Epona."


Il tendit à nouveau la main et matérialisa un nouvel arc, une nouvelle création remplie de volonté plus résistante que la précédente. Car le coup d'avant, Link avait sous estimé le garçon aux cheveux noirs et blancs.

Link: "Tu n'est pas mauvais, mais je doute que tu arrives à arrêter celle-ci comme la précédente, Yūki no chikara, hōmingu yajirushi !"

De nouveau, une flèche s'était matérialisée, elle aussi remplie de la même volonté que le nouvel arc. Link était décidé à toucher le jeune Holt. Du moins à le désarmer sans le blesser. Car Link jubilait à l'idée d'avoir un tel homme à ses côtés. Il était autant résigné à gagner qu'à ne pas blesser Zark. La première flèche tirée fondait sur le pistoléro et plus précisément sa main droite, la seconde la main gauche, la troisième de nouveau la droite et la quatrième, de nouveau la gauche. Les flèches n'avaient plus la vitesse de flèches normales et semblaient aller aussi vite que des balles de Holt et à leurs suite, dans leurs sillages, un filin vert les reliaient à l'arc. À quoi pouvait bien servir de telles liaisons.
Trajectoire définie par le tir de l'archer vert*, la main droite et le main gauche menacées, à cette vitesse et à cette distance, la seule option de Zark était l'esquive.


[*Parenthèse H.S., clin d’œil à l'univers DC Comics et aux alliés de Green Lantern.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 21:05

Ma riposte avait détruit l'arc du lutin, il se présenta comme un type du nom de Link, Link le Corbeau vert. Il créa un nouvel arc et d'autres flèches, elles avaient l'air différentes de la dernière fois. Elles avaient l'air plus résistantes, elles était aussi plus nombreuses. Link les envoya sur Holt, enfin plutôt sur ses mains, toutes ces flèches étaient reliées à son arc par des sortes de fils. Ces fils étaient pratiques car avec eux, on pouvait voir chaque trajectoires des flèches, Holt lui, ne pouvait qu'esquiver, ce qu'il fit en lançant ses pistolets en l'air avant que les flèches de Link ne les frappe. Désarmé, il couru vers l'homme en vert, quand il eu dépassé les flèches, il rattrapa ses pistolets et tira quatre balles à l'endroit où les fils des flèches les rejoignait à l'arc.

Holt - Enchanté Link, alors, que penses-tu de mes capacités ?

Dit-il avec un air confiant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Dim 16 Oct - 21:37

Holt, esquiva les flèches en lançant ses pistolets en l'air avant que la flèche ne l'atteigne. Celles-ci dès l'instant où le pistoléro se défit de ses armes en les lançant, vit les flèches suivre les armes avant de les atteindre et les projeter un peu plus loin. Link ne regardait pas que la couse aérienne des pistolets et des flèches, ces yeux, avait vu Holt courir vers lui en regardant où allait retomber ces flingues pour les rattraper en vol et instinctivement, tira quatre balles en direction des liens qui reliait les flèches à l'arc.
Mais avant de se rendre compte que les balles n'avait rien changer et que deux autres flèches le visait toujours, il dit:


Holt - Enchanté Link, alors, que penses-tu de mes capacités ?

Link: "Tu te déplaces bien, mais observes mieux la prochaine fois!"

À ces mots, venant de derrière lui, Holt senti ses pistolets lui échapper des mains, frappés par les flèches de Link.
Désarmé, ses armes gisant au sol, volontairement laissées là par le bon vouloir de l'Hileyen bani, Zark Holt resta là. avant de tenter de ressaisir ses armes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Lun 17 Oct - 19:42

Link: "Tu te déplaces bien, mais observes mieux la prochaine fois!"

Holt - Hien ?

Là, je senti mes armes s'échapper de mes mains. Les flèches de Link avait, je ne sais comment, réussies à se retourner et à atteindre mes deux pistolets, qui tombèrent au sol. En me baissant pour reprendre mes armes, j'essayais d'analyser la situation le mieux possible. Tout en cherchant le pourquoi du comment de cette action, je parvint à trouver qu'une seule solution possible. C'était qu'il pouvait faire varier la direction de ces flèches à l'aide de ses liens et que mes balles ne les avait pas rompu. Après une rapide vérification de mes armes, je dit:


Holt - Bravo, tu m'as surpris. Bon et bien c'est parti pour le deuxième round!

Je me mis en position de combat et fonça d'un pas rapide sur Link, j'avais remarqué que la première flèche était la plus longue à matérialiser que les autres. Alors je sauta en l'air en pointant les canons de mes armes sur Link et visa l'épaule du bras de Link avec le quel il tenait sa flèche. Puis ayant ajuster mes canons, je tira une rafale de six balles qui s’espaçaient toutes de 3 à 5 cm pour augmenter les chances de le toucher même en cas d'esquive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Lun 17 Oct - 20:51

Citation :
Holt - Bravo, tu m'as surpris. Bon et bien c'est parti pour le deuxième round!

Link avait réarmé son arc et Holt avait déjà tiré ses balles, six coups avait retenti et l'archer lui aussi avait décocher flèche. Les balles suivaient la même direction et formait une formation groupée. La flèche se volatilisa
"Yūki no shōheki !", s'écria-il et Link matérialisa devant lui un mur d'acier de 10cm d’épaisseur. Les balles s'y écrasèrent contre comme un insecte sur un pare-brise.

Link: "Joli tir et très bon réflexes, tu m'obliges à user d'autres atouts de mon pouvoir. Tu est plutôt pas mauvais pour l'attaque, mais que vaux-tu en défense et en esquive?"

Il leva la main vers le ciel "Yūki no chikara, hōmingu yajirushi !" À cet instant, une centaine de flèches se matérialisa, les civils s'étaient largement écartés pour laisser les deux se battre poussèrent un cri de panique à la vue de la nuée de flèches vertes. Par petits groupes, elles s’élancèrent vers Holt pour tester son aptitude à l'esquive et à la défense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Lun 17 Oct - 21:31

Link -Yūki no shōheki !

Là, un mur d'acier de 10 cm se dressa entre Link et les balles de Holt, puis le Corbeau vert lança :

Link - Joli tir et très bon réflexes, tu m'obliges à user d'autres atouts de mon pouvoir. Tu est plutôt pas mauvais pour l'attaque, mais que vaux-tu en défense et en esquive?"

Link leva la main au ciel et cria "Yūki no chikara, hōmingu yajirushi ! À cet instant, une pluie d'une centaine de flèches se matérialisa et pointait leur éperons vers Holt. Les civils s'était éloignés du combat alors Holt eu une idée, il chargea sa munition spéciale et tira en direction du sol.

Holt - Piro Bird!

Au moment ou l'oiseau enflammé toucha le sol, une explosion se produit créant ainsi un trou dans le sol du pont. les bords de ce trou avait à certains endroits de petites flammes témoignant de la calcination. Le souffle de l'explosion lui, fut assez voilent, pas assez pour le propulser dans les air mais assez pour déstabiliser la trajectoire des flèches un court instant. C'est à ce moment que Holt eu le temps de faire une roulade pour esquiver une seconde volée de flèches en se mettant entre celles-ci et le plancher du pont dévasté, juste au-dessous de l'endroit où , il avait sauté un peu plus tôt durant cet affrontement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Mar 18 Oct - 17:23

Holt eu une idée, il chargea une seconde munition de sa spécialité et tira sur le sol.
Citation :

Holt - Piro Bird!

L'oiseau enflammé explosa au contact du pont et créa un trou dans le plancher. Les bords du trou étaient encoure rougeoyants par endroits et à d'autre de petites flammes dansaient encore. Le
souffle de l'explosion fut assez voilent et déstabilisa la trajectoire des
flèches de la première volée. Le Pistoléro fit une roulade l'instant d'après pour éviter une seconde volée de flèches. Il se tenait entre celles-ci et le plancher du pont dévasté, juste au-dessous
de l'endroit où , il avait sauté un peu plus tôt pour fondre sur le corbeau vert.

Mais Link avait encore bien des flèches prêtes à fondre sur son opposant.

Link:
"Bon subterfuge, mais il y à encore beaucoup d'autres flèches !" Dit-il en en envoyant une siffler à l'oreille gauche de Zark en guise de mise en garde. "Allez! il en reste environ 80 !"

Et vingt autres s’abattirent sur Holt!

Link avait suffisamment jaugé le jeune flingueur. Mais il voulait aussi finir son jeu de fléchettes.

Le Pistoléro esquiva les dernières en usant de divers stratagèmes et finalement toutes les flèches furent esquivées.

Link: "Merci du divertissement, tu me plais, alors si tu le souhaite, joins-toi à moi et deviens mon premier compagnon! Après, on récupère leurs richesses et on met les voiles!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Mar 18 Oct - 18:11

Link avait envoyer sur moi une centaine de fleche avec mon attaque et quelque subterfuge je reussi a les eviter de justesse , apres ces action il me dit ces mots qui sonnait la fin du combat

Link: "Merci du
divertissement, tu me plais, alors si tu le souhaite, joins-toi à moi et
deviens mon premier compagnon! Après, on récupère leurs richesses et on
met les voiles!"


Holt - ba tu vois sa tombe bien que tu dise sa car je suis tomber dans leur reserve d'or et de marchandise , je vais prend mon kit de base d'allieur si vous me le permettez capitaine

ces sur sais mots que Holt devenu le premier membre de l'équipage de Link .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Re: L'Épona   Mer 19 Oct - 19:18

Depuis sa rencontre avec Holt sur le navire de plaisance et l'entrée de ce dernier dans l'équipage, deux jours s'étaient écoulés et les vivres allait commencer à manquer, quand tout à coup une île se dessina à l'horizon.
Après quelques heures, notre jeune pirate arriva aux abords de l'ile.


Link: *Enfin une île, j'espère que je vais y trouver de nouveaux compagnons, je peux pas continuer mon aventure qu'avec Holt ! Deux personnes c'est peu, surtout sur cette mer !*

L'Epona arriva au port, visiblement le port principal de l'île.

[De l'Epona => Vers Aeria Island]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zark Holt

avatar

Masculin Messages : 53

MessageSujet: Re: L'Épona   Mer 19 Oct - 20:03

Deux jours, c'est le temps qu'il s'était passé depuis que Holt avait rejoint Link sur son bateau. Link était un très bon combattant, mais je commençais à avoir des doutes sur ces talents de navigateur et à avoir des doutes sur nos chances de survie, car j'ai eu beau chercher dans tout le bateau, je ne trouvais de log pose qui sont indispensable à la navigation. Personnellement le jour où je me suis installé sur le bateau j'ai pris une chambre assez grande ou j'ai pu installer mon matériel de chimie, ainsi que ma bibliothèque qui prenait un mur et demi, dans la quel je mis mes ouvrages sur la chimie et la navigation, que je n'avait encore pas totalement lus. Mais même avec tous mes ouvrages, elle n’était pas complète à mon grand bonheur. Un jour Link cria:

Link: *Enfin une île, j'espère que je vais y trouver de nouveaux compagnons, je peux pas continuer mon aventure qu'avec Holt ! Deux personnes c'est peu, surtout sur cette mer !*

Holt surpris, se précipita sur le pont.

Holt - Quoi, une île, génial ! Je commençais à avoir vraiment trop faim. Bon allons la voir, je vais voir s'il y à des bon trucs, je me charge de trouver un Log Pose, toi, occupes-toi de la nourriture, Ok ? ... Link, tu m'écoutes ?

[ Vers Aeria Island ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Épona   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Épona
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Mer de GrandLine :: Les routes :: Vers Aeria Island-
Sauter vers: