Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Milles et Une Nuits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanjirô Kukichi

avatar

Masculin Messages : 101

MessageSujet: Les Milles et Une Nuits   Sam 20 Aoû - 15:43

Ce topic est là pour vous laissez faire libre court à votre imagination. Une place pour créer des histoires sans retenu, en rapport ou non avec vos personnages de RP et même sans rapport avec l'univers de One Piece.
C'est juste pour le plaisir de raconter une histoire dans le cas où vous vous ennuyez.

Bien sur, je précise mais je pense que ça va de soit, le RP garde une priorité absolue. Eviter de poster ici alors qu'on vous attends dans le RP :p.

Mais à part ça ne vous gênez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayanami
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin Messages : 76
Localisation : En mer.

MessageSujet: Re: Les Milles et Une Nuits   Lun 5 Sep - 22:35

Je profite de cette connexion momentanée a internet pour vous envoyer une histoire in rp mais qui a la fois n'en est pas vraiment une. Elle rassemblera plusieurs personnages connus mais se concentrera surtout sur l'histoire de mes persos de l'Invictus. Ceci dis, je ne pense pas qu'elle soit totalement dévouée d’intérêt pour les nouveaux qui ne connaissent pas forcément tout ce beau monde. Si tout n'est pas clair dans cette première partie, c'est normal, il y aura d'ailleurs probablement plusieurs chapitres. N'hésitez pas a donner votre avis!

PS: Si je poste ici, c'est que je n'ai pas la possibilité de poster in rp.


Love as a Construct


Prologue: Crystalmaiden


Quelque part dans North Blue...

Dans une île perdue dans le Nord, se trouve une région depuis longtemps désertée de ses habitants. Il n'y reste plus rien. Sauf le vent. Le vent glaciale parcours la plaine dévastée et finit par s'engouffrer dans une ouverture a la base d'une colline, longtemps maintenant dépourvue de vie. L'ouverture donne sur un passage souterrain qui débouche sur un complexe dont les murs sont gris, froids et humides. Très peu de lumière parvient dans ce lieux délabré. Dans les diverses salles du complexe, plusieurs centimètres de poussière couvrent des paquets de papiers entasses sur des bureaux qui eux mêmes sont couverts de glace ici et la.

Le bruit du vent dans les corridors et le son de métaux qui s'entrechoquent au fin fond du complexe sont les seuls sources de bruit. Dans ces installations oubliées par le temps, tout semble gelé. Seuls quelques oiseaux cherchant a se protéger du froid et quelques insectes donnent de la vie a cet endroit. Il y a longtemps, cet endroit hébergeait des formes de vie beaucoup plus complexes que celles la...

Après deux étages abritant des pièces aux allures de laboratoires, un escalier descend en spirale profondément dans les entrailles de la terre. Dans les profondeurs, la lumière disparaît et la température baisse d'avantage. Au bout de l'escalier se trouve un nouveau couloir qui donne sur plusieurs portes métalliques, désormais en partie rouillées. Chaque porte mène a une petite chambre, ou plutôt a une cellule. Un lit, un lavabo et des WC, voici ce que contiennent ces chambres. Plus loin encore dans le complexe on trouve une pièce qui ressemble fortement a une salle de classe. Il y a plusieurs pupitres et un tableau blanc sur lequel reste une partie de poster affiché par le passé. La majorité du texte est illisible mais le logo marqué en grosse lettres l'est encore: Future Co.

Une pale lumière bleue, éclaire tant bien que mal les installations en ruines. Des néons fonctionnant a peine peuvent être croisés dans les couloirs et les salles. Un dernier couloir qui s'étant sur une bonne centaine de mètres, mène a l'ultime partie du complexe. Des câbles de toutes les tailles longent les murs de ce dernier couloir en direction d'une salle scellée a l'aide d'une porte de sécurité circulaire. Comme toutes les autres, celle si aussi tiens a peine en place. Cependant on arrive a distinguer sous la glace et la poussière qui couvrent ce couvercle, l'inscription suivante peinte en rouge sur la porte: Genesis 01.


A l'intérieur, seul la machine imposante au centre de la salle est quelque peu éclairée. C'est la que terminent tous les câbles. Au dessus de cette machine circulaire, se trouve un tube géant fait de verre, qui remonte jusqu'au plafond ou il termine dans une autre machine similaire qui elle aussi est rejoint par plusieurs câbles. Malgré les cristaux de glace et la poussière qui le couvre, le verre laisse apparaître la frêle figure d'une personne. Il s'agit du corps nu d'une jeune femme aux membres fins et délicats. Comme elle baigne entièrement dans un liquide verdâtre, ses cheveux azure semblent flotter a l'intérieur de sa prison de verre. Ses yeux fermés et son pale visage figé, ne témoignent d'aucune émotion. Si elle était vivante, elle devait dormir. Dans tous les cas elle était dans un monde bien meilleur que celui ci...

Combien de temps était elle la? Longtemps. Seule, éternelle, enfermée dans un rêve étrange, elle passait ses jours a juste être la. Tous les jours étés comme çà. Mais pas aujourd'hui...


Une silhouette apparut a l'entré et se dirigea d'un pas sur vers la prisonnière. Elle était couverte d'un long manteau noir qui ne laissait rien apparaître de sa personne, même sa tête était cachée dans une capuche.


La silhouette s'arrêta pile devant la machine et la regarda longuement avant d'être surprise par la présence d'une autre personne a coté d'elle.



Énervée par cette apparition soudaine, la figure noire parla avec un ton moqueur qui était cependant également marqué d'un léger désespoir.

'' Encore toi? Je croyais m'être débarrassé de toi! ''

La personne se regarda de haut en bas et fit un geste des bras, témoignant sa propre surprise.

'' Et bien on dirais que ce ne soit pas le cas! ... Ce labyrinthe est beaucoup plus compliqué que ce que tu ne le croyais n'est ce pas? Pourtant tu devrais connaître cela mieux que tout le monde! ''

'' JE SAIS! ''

'' Alors pourquoi suis je la? ''

'' Tu ne l'est pas... ''

'' Et pourtant si! Je peut même te dire quelle heure il est! ''

'' Cela ne prouve rien... ''

L'homme vêtu de rouge sortit un sablier de sa veste et le montra au premier personnage tout en regardant l'appareil. A la vue du sablier la première figure devint encore plus agressive.

'' Pourquoi as tu le sablier de ce type??? Quelle est donc encore cette farce??? ''

'' Il est l'heure de finir. ''

L'autre répondit a moitié en rigolant.

'' Et quoi donc? ''

L'homme en rouge répondit très calmement et naturellement comme si il s'agissait d'une évidence.

'' Tout. ''

La figure noire se tourna vers la machine montrant son dos a son interlocuteur avant de répondre, cette fois sérieusement.

'' Non... Il est beaucoup trop tôt pour finir... Beaucoup trop tôt... Mais ça ne tardera pas... ''

L'homme en rouge s'approcha de l'individu et posa une main sur son épaule avant d'ajouter avec une voie plus basse et plus douce:

'' C'est pour ça que tu es venu la chercher? ''

'' NE ME TOUCHE PAS! ''

Sa voix retentit dans la salle et la figure noire fit un mouvement pour dégager la main de l'autre personne. Voyant que cela n'avait comme seul effet que le fait que la main sur son épaule le serrait maintenant d'avantage et de plus en plus, l'homme vêtu de noir se retourna brusquement et le point serré, pour attaquer l'autre. Mais son coup frappa le vide. Il n'y avait plus personne. Il n'y avait que lui. Il était seul dans la salle avec la prisonnière a la chevelure azure. Il se tourna donc de nouveau vers elle. Il s'approcha encore plus de la machine afin de poser une main sur le verre, et enleva finalement sa capuche, découvrant ainsi son visage avant de s'adresser a la prisonnière avec une voie douce et presque nostalgique...


Ansem Xehanort
'' Ça faisait longtemps... N'est ce pas... Anne! ''


A ce moment, les yeux de la jeune femme s'allumèrent.


To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sper Greyjoy
Colonel
Colonel
avatar

Masculin Messages : 17

MessageSujet: Re: Les Milles et Une Nuits   Mer 7 Sep - 17:33

Super sympa Skeith, beau boulot, vieux salaud continue comme ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayanami
Vice-amiral
Vice-amiral
avatar

Masculin Messages : 76
Localisation : En mer.

MessageSujet: Re: Les Milles et Une Nuits   Mer 7 Sep - 19:00

Voici la suite de Love as a Construct. Petite aide: les événements du début du récit datent d'avant le départ d'Ansem de son ile. Je rappel aussi que les paroles dites entre << >> sont de la ''télépathie''. En spoil, une image de Catherine, pour ceux qui ne savent pas a quoi elle ressemble.

Spoiler:
 


Chapitre 1: George


Dans le passé...

Dans un fracas terrible le toit du manoir s'écroula sur le reste du bâtiment qui était léché par les flammes. Les explosifs avaient eu raison de la résidence des Xehanorts. Cette famille prestigieuse appartenait au passé. Que deux de ses membres étaient toujours en vie, et s'était les responsables de cette catastrophe. Les deux jeunes admiraient de l'extérieur les flammes qui ravageaient le manoir tout en se tenant la main. Devant eux c'était leur passé et leur futur qui partait en fumé. Il en fallait du courage pour renoncer a une vie parfaite... Plus de richesses, plus de serviteurs, plus aucun privilège. Désormais ils allaient être seuls face au monde. Rien de ce qui les attendait ne se présageait facile. En semant la pagaille sur Cocoon, ils avaient sceller leur sorts: une vie de criminels les attendait...




Mais tout ça ne gênait pas les deux jeunes. Une seule chose était importante et c'était qu'ils étaient la. Devant cette maison qui brûle. En détruisant les Xehanorts, ils avaient supprimé l'obstacle principale a leur relation. Libres, ils pourraient maintenant profiter de leur amour sans se cacher. Il n'y avait plus personne pour le leur interdire. Se sentant libres et soulagés, les amoureux s'embrassèrent tendrement jusqu'à l'arrivé de la sécurité de l'île. Les hommes aux costumes noirs les tenaient en joue avec leurs armes et les avaient encerclé. Ils se rapprochaient tout doucement du couple, sans doute espérant de les capturer sans trop de résistance.

<< Vas-y ma belle! >>

<< C'est reparti! >>

Catherine lâcha son homme pour se tourner vers les gêneurs un sourire sadique aux lèvres.

'' Messieurs. ''

Elle se baissa pour faire la révérence. Quand elle leva légèrement sa jupe, une dizaine de grenades en tombèrent et roulèrent jusqu'aux pieds des agents qui se mirent a courir sans pour autant réussir a éviter l'explosion. Ansem plaqua Catherine au sol et la protégea de son corps, ce qui fit battre le cœur de la jeune femme beaucoup plus que l'adrénaline créée par l'absurdité du moment. La sensation d'être aimé voyez vous...

Heureusement pour le scientifique, les grenades s'étaient éloignées suffisamment dans la direction de leur ennemis et il ne fut atteint que très peu. Le dos de son manteau était noir et cramé par endroit mais il n'avait rien de grave. Naturellement Catherine passa par la phase inquiétude mais Ansem la rassura rapidement avant de commencé a se diriger vers la Centrale. Catherine le suivit mais s'arrêta brusquement après quelques pas et tomba a genoux en tenant sa tête. Elle paniquait. Un déclic douloureux venait de se produire dans sa tête suite a la vue des restes d'un de leur poursuivant. Le pauvre homme avait été réduit en charpie et le spectacle était horrifiant. Ansem qui l'avait dépassé sans y prêter attention revint en arrière pour calmer Catherine qui était dans un état de panique totale après avoir réalisé qu'elle venait de commettre plusieurs meurtres.


'' Qu'est ce que j'ai fait? Qu'est ce que j'ai fait??? ''

Des larmes commençaient a couler a flots des yeux de la jeune fille.

'' J'ai tué tant de monde... C'est pas moi... C'est pas moi! Qu'est ce que tu m'as fait??? ''

'' Je ne t’ai rien fait ma chérie... Ne t'inquiète pas, on avais pas le choix... Eux aussi nous auraient tué si ils l'avaient put. ''

* J'ai peur... *

'' Pourquoi t'as peur? ''

'' NE FAIT PAS CA! ... C'est toi qui me fait peur... Ton pouvoir!... C'est toi qui me fait peur Ansem... Ne lis pas dans mes pensés. ''

'' D'accord. Ne t'inquiète pas. Tout va bien. Tout va comme prévu, oui? Ce pouvoir ne rentrera jamais entre nous, je ne le laisserai jamais! Tu va t'y habituer avec le temps, tu verra... ''

Catherine se calma petit a petit et les deux criminels continuèrent l'exécution de leur plan. Au début la jeune fille hésita beaucoup a tuer de nouveau mais vu leur situation elle n'avait pas vraiment le choix. Elle devait faire diversion pendant qu'Ansem installait des explosifs un peu partout sur l'île. Avec chaque mort qu'elle causait, elle hésitait un peu moins. Rapidement, tuer devint machinale. Le chaos qui suivit les explosions, permit aux deux malfaiteurs de s'échapper de l'île sur une embarcation a grande vitesse qui baignait dans un des quais de Cocoon. Seulement ce n'était pas les seuls qui profitèrent de ce vacarme pour quitter l'île voyageuse. George, le plus fidèle serviteur des Xehanorts, n'était pas au manoir lors du massacre et avait échappé a l'attention d'Ansem qui n'a apprit sa survie que grâce a son fruit et bien plus tard. Ce serviteur aussi a quitté Cocoon ce jour la...


La figure en rouge était revenue. Elle se tenait toujours derrière Ansem et avait gardé son silence pendant un bon moment avant de recommencé à parler.


'' Oui. Je me souvient de ce triste jour. Du jour ou vous avez égoïstement condamné Cocoon et ses habitants pour que vous puissiez avoir votre maudite ''liberté''. Était ce vraiment la peine de détruire l'île a ce point? De tuer tellement d'innocents?''

'' On n'avais pas le choix. Cocoon ne laisse jamais ses secrets sortir vers l'extérieur. Et moi je gardai tous ses secrets. Mes parents n'auraient jamais autorisé mon union avec Catherine. Et Cocoon n'aurait jamais autorisé le meurtre de mes parents. Quelle solution vois tu dans tout ça? ''

'' Tu sais que pour le bonheur de deux jeunes tu as sacrifier des centaines? Le mode de vie de Cocoon? L'essence de son existence? Pense tu que ce soit juste? ''

'' Je pense que je l'aimai.''

'' Et tu pense que...''

'' Je pense que si je savais que tu étais toujours vivant, je serai venu mettre un terme a tes jours! Ça m'aurai évité de t'avoir sur le dos maintenant! ''

'' J'ai quitté Cocoon le même jour que vous. Pour te retrouver. Et maintenant, après tant d'années, je l'ai fait! Il semblerait que tu ne peut pas m'échapper. ''

'' Je me demande bien pourquoi. ''

George haussa les épaules.

'' Pourquoi une telle persistance? Mes parents étaient des gens méprisables! Pourquoi leur es tu toujours aussi fidèle, même après leur mort!? Pourquoi vient tu ici risquer ta vie face a moi alors que tu aurais très bien pu reconstruire ta vie loin de tout ça et vivre paisiblement? POURQUOI? ''

'' Tu ne sais pas? Tu n'arrive plus a lire dans mes pensés? ''

'' Non... Elles sont brumeuses et obscures... Presque inexistantes. ''

'' C'est que je ne pense plus beaucoup. ''

'' Répond a ma question. ''

'' C'est vraiment curieux jeune maître. Que toi qui prétend tout savoir, demande pourquoi. ''

'' Répond! ''

'' Ce n'est pas vraiment pour tes parents. ''

'' DONC? ''

'' C'est pour le reste. ''

'' Et il reste? ''

'' Rien. ''

'' Tu le fait exprès pour m'énerver n'est ce pas? ''

'' Oui. ''

'' Ce n'est pas grave. Je découvrirai la vérité tout seul. ''

'' Comme toujours. ''


'' Tu es la par ce que je suis fou. ''

'' Cela ne pourrait être plus vrai! Cependant, ce n'est pas tout! ''

Ansem garda le silence. Cette discussion l'avait énervé et il ne voyait pas comment la terminée. Il se concentra a la place a la réanimation de la jeune femme dans le tube. Contre un des murs de la pièce était adossée une grande console. Ansem se dirigea vers elle et appuya sur quelques boutons, ce qui fit s'allumer les lumières de tout le complexe. La salle baignait désormais dans une douce lumière blanche. Le temps et l'abandon n'avaient pas gâté les lieux... En bidouillant trois secondes avec les interrupteurs et le clavier, il réussit a atteindre son but. Des valves s'ouvrirent sur les cotés de la machine et de la vapeur en sortit. S'en suivirent des craquements dues au brisement de la glace autour du verre. Finalement le tube commença a se lever et a rentré dans la machine du haut, vidant au passage le liquide vert qu'il contenait sur le sol. Le liquide disparu également dans une grille prévue a cette effet et il ne restait plus que la jeune femme a moitié réveillée et affalée sur la machine du bas.

Sous le regard attentif de George, Ansem la fit s'asseoir et la maintenue en place. Elle n'était pas encore consciente et ses yeux dorés semblaient vides. Était elle vivante après tout ce temps?


To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Milles et Une Nuits   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Milles et Une Nuits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shah-Riar - Contes des Milles et une nuits.
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» La danse des sept voiles...
» Mes jours sont plus sombres que vos nuits [commentaires]
» " La Seule Compagnie Dans tes Nuits de Pleurs sont les Etoiles, Elle brillent en toi et pour toi."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Taverne HRP :: Flood-
Sauter vers: