Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Link Carrifergus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Link Carrifergus

avatar

Masculin Messages : 73

MessageSujet: Link Carrifergus   Ven 12 Aoû - 19:02

...............................Link Carrifergus...............................


.:: Informations globales ::.


Nom: Carrifergus

Prénom: Link

Age: 17 Ans

Lieux d'origine: Hileya une île printanière de Grand Line.

Equipage éventuel: Karasugurin

Spoiler:
 

Emploi : Guerrier et Chasseur, tireur d'élite.

Prime : à déterminer.

.:: Descriptions ::.


Caractère: Il est juste et se bat pour la justice. Il est droit et à des principes. Il ne fait jamais rien qui puisse porter préjudice à qui que ce soit, au contraire il va avoir tendance à aider ceux qui ont besoin d'aide. S'il à choisi la voie de la piraterie c'est-par-ce qu'il à vu le vrai visage de ce monde corrompu. Un monde qui ferme les yeux trop facilement sur la misère du bas peuple dans diverses contrées de part le Monde. Le récit des aventures que son Oncle lui avait raconter tout au long de son enfance, ont pris en détails et avait déboucher sur de multiples questions qui lui donnèrent réponse et appuyait ces impressions sur le Monde. C'est part ce fait qu'il choisit la voix de la rébellion, en agissant contre ce gouvernement pourrit et en choisissant une vie d'aventurier des mers, une vie de pirate.


Physique: Comme tout homme, Link est de taille moyenne, 1.75m et pèse 73kg. Très musclé, de part son travail à la ferme de son oncle, il est aussi très agile. Il porte des vêtements normaux du moins, il portait des vêtements normaux. Depuis quelques temps, il à prit un penchant pour le vert. Une tunique verte portée par dessus un t-shirt noir. Un Penta-court noir avec des stries vertes en forme d'éclair.

Fruit du démon
: Yūki Yūki no mi, fruit paramécia du courage.

Le courage, sous forme d'énergie verte par l'imagination de l'utilisateur de ce fruit, matérialise toute sorte d'objets.
Point faible, l'imagination pauvre (Le fait de pas en avoir beaucoup) et la peur qui défait le courage et le volonté.
.:: Histoire ::.


[justify]Histoire :

Le Royaume d'Hileya ne connaissait que deux saisons, le printemps et l'été. Les habitants de l'île, étaient des humains à longues oreilles.
Une particularité unique mais surement pas réservée aux seuls habitants d'Hileya.
Link est issue d'une famille de paysans, jusqu'à ces dix-sept ans, il vivait dans le calme et la paix. C'est lors de ce dix-septième été de sa vie, que celle-ci bascula.

C'était un matin comme un autre et Link était allé en ville vendre quelques fruits sur le marché. La place était calme et les habitants faisaient leurs commissions. Le tumulte de la foule en effervescence, ce tut soudain. Puis des cris survinrent et les gens commencèrent à courir dans tous les sens. La garde royale courait après un groupe de personnes. Il s'avéra plus tard que ces gens était des voleurs connus sous le nom de Gayrudos. Ils portaient des masques de femmes et des habits pouilleux de sans domicile.

Link n'avait pas bougé de son étal qu'il plia quelques instants plus tard. Car la peur gagnait vite le cœur du peuple d'Hileya et savait que ce genre de spectacle annonçait la clôture du marché.

De retour chez son oncle, car j'ai oublié de le dire, Link avait perdu ses parents très jeune et n'en avait aucun souvenir, il raconta à ce dernier les évènements du jour et alla à son habitude traîner dans la forêt de Kokyr Une forêt ou plus d'un homme y avait perdu la vie. Mais l'oncle de Link tenait à ce que le jeune homme ce familiarise avec cette faune et cette flore pour ce défendre contre le monde qu'il connaissait bien. Car Il en avait lui-même fait le tour dans sa jeunesse.


Link avait appris l'art de l'épée et le maniement de divers armes. Bricoleur à ces moments perdus, il avait acquis une dextérité et un savoir faire dans la conception de moyens de défense assez extraordinaire. Il Avait un arc composite fait en lamellé collé, il y avait fixé une lentille-scope, ce qui était très utile lors-ce-qu'il partait chasser, bien que cette habitude le répugnait, elle n'en était que nécessaire vu le peu de moyens qu'il possédait. Une épée à garde sertie des armoiries de la famille royale d'Hileya que son oncle lui avait donné. Lui même l'avait reçue de son frère, garde royal, le père de Link, décédé. Il s'était fabriquer un boomerang qui avait une lame sertie dans le bois, un bois de chêne dur et difficile à sculpter. Bien armé, il avait garder son lances-pierres d'enfance qui était son porte bonheur et surtout une arme de base moins coûteuse, en temps et en moyens, que l'arc qui demandait flèches et cordes de rechange.

Ce jour là était celui qui allait annoncer le changement il avait ramasser des champignons qu'il avait mis dans une besace et s'attelait désormais à la cueillette de fruits, lors-ce-qu'un des plus étranges s'offrit à son regard.
Il avait la forme d'une poire et luisait au soleil d'un vert émeraude. Un motif ce répétait sur la peau du fruit, il ramassa ce fruit curieux et le mit à l'abri des regards.

De retour à la ferme, il alla donner les fruits de sa cueillette à sa tante qui prépara une sauce avec de la moutarde pour la viande et fit cuire les champignons.
Il y avait du sanglier et des pommes de terre au repas du soir, en guise de désert, il prit une pomme et un brugnon puis salua son oncle et embrasa sa tente après plusieurs minutes de conversation d'une banalité quotidienne.

Seul dans sa chambre, il sortit le curieux fuit qu'il avait ramassé un peu plus tôt dans la journée. Il le scruta avec attention pendant quelques minutes qui semblais être des heures. Puis, mut par la curiosité tendit la main le saisit et enleva la peau qui s'avéra être une coque. La coque retirée laissait apparaitre un fruit verdâtre comme un kiwi mais une aura émanait de ce fruit, Une chose que Link sentait et qui l'attirait irrésistiblement. Saisit du fruit, il l'approcha de sa bouche hésita et croqua à pleines dents. Le goût avait un parfum de sève et l'amertume d'une endive. Un gout pas très agréable mais original pensa le jeune homme. Il s'était rappelé des histoires parlant de fruits maudits par les monstrueuses créatures du fond des océans qui donnait des pouvoirs à ceux qui les mangeraient. Néanmoins, il existait une malédiction en contre partie celle de ne plus pouvoir nager. Il savait que le fruit qu'il venait de manger étais l'un d'eux, mais lequel, quels pouvoirs allait-il développer, il devrai s'en rendre compte sous peu, mais pour l'heure, il devait dormir.


La nuit fut pénible, son impétuosité et sa curiosité l’amena à rêver de supers pouvoirs. Sa volonté, issue de ces rêveries, matérialisa différentes choses qui finirent par réveiller son oncle et sa tente, qui firent irruption dans sa chambre un instant après que lui même ce rende compte de ce qui venait de ce passer.


L'oncle: Mais qu'est-ce-que c'est que ce boucan Link? Ça va pas de... Il s'interrompit en voyant la pièce dévastée. Mais qu'est-ce-que t'as foutu?

[...]
Après avoir raconter le récit de ce qui avait amener à cette situation, l'oncle ce calma et réfléchit à la façon de procéder pour déclencher et contrôler les nouvelles capacités de son neveu.

L'oncle: "Ok, Link, concentre toi sur le fait de faire bouger le tronc coupé là bas."
Link s'exécuta mais rein ne ce passait. plusieurs tentatives plus tard, il sembla baisser les bras.

Link: "J'y arrives pas mon oncle! Je veux pourtant le faire bouger mais rien ne ce passe!"
L'oncle: "Est tu sur de bien le vouloir? Avec conviction je veux dire?"

Link: "Avec conviction?! Tu veux dire vraiment au fond de moi, que je ne voudrais pas le faire bouger?"

L'oncle: "Exactement! Trouve la motivation de faire bouger ce tronc par n'importe quel moyen."

Il ce concentra sur l'envie et la possibilité de mouvoir ce tronc par le moyen le plus élémentaire qu'il put imaginer, à la main.
C'est alors qu'une main gigantesque ce matérialisa et saisit le tronc et le souleva comme s'il n'avait s'agit que d'un simple caillou. Il le leva avec tout autant de volonté et le déplaça allègrement dans un sens dans l'autre et finalement décida de le lancer en direction de la forêt. Un craquement et des cris d'animaux s'éleva là oû le tronc avait atterrit.
L'oncle s'écria:

L'oncle: "Mais qu'est-ce-qui t'as prit de lancer ce tronc dans la forêt imbécile!"

Avec un air d'enfant ayant commis une bêtise il répondit:

Link: "Je voulais voir si je pouvait aussi le lancer."

Dépité, l'oncle de Link leva les yeux au ciel et ajouta.

L'oncle: "À quoi as-tu penser pour faire apparaître cette main verte géante Link?!"

Link: "J'ai imaginer à la façon la plus simple de prendre ce tronc et la main est ce qu'il y à de plus simple pour saisir des choses,. Après, je me suis dit qu'elle devrait être assez grande et forte pour le soulever. Et finalement je me suit dit que je pouvais le faire. Je savais pas du tout comment mes pensées allait faire réagir mes nouveaux pouvoirs."

Après ces paroles, il s'avéra que l'oncle de Link avait émis l'hypothèse que ce fuit devait être celui de la volonté, qui prenait la forme des pensés imaginées par celui qui l'utilisait.

Plusieurs mois passèrent sans nul autres changement dans la vie du jeune homme. Toutefois, il mettait en avant ces aptitudes nouvelles en aidant son oncle dans les activités agricoles de la ferme qui doubla son rendement et multiplia les bénéfices faits lors des ventes au marché. Mais cette soudaine augmentation de production en dépit du fait d'un nombre inchangé des travailleurs agricoles de l'exploitation, qui ne représentait que la famille de Link, attira le regard du roi et des prospecteurs des impôts vinrent à la ferme juger du travail. Observés dans leurs tâches, Link, sa tente et son oncle avait décidés de travailler autant que si le jeune garçon utilisait ces dons. Mais après deux jours, ils étaient à bout de force et finalement, le prospecteur des impôts jugea en dépit de ce labeur d'augmenter les taxes. Car faisant plus de profit pour plus de travail fournit, laisser s'enrichir des gens au détriment de leur santé représentait un élément majeur pour justifier cette hausse.

Le prospecteur: "J'ai évaluer votre rythme d'activité, c'est bien trop dur pour votre santé et ce à tous les trois. Je comprends votre besoin, mais vous laisser travailler de la sorte serait contraire aux lois de ce royaume. Aussi, pour vous faire renoncer à ce rythme de travail, je vais majorer vos impôts de 50%."

Link, démarra au quart de tour et sans crier gare, une main verte empoigna la gorge du prospecteur. Ce dernier lâcha un cri étouffé. Link, n'avais jamais montrer autant de colère ce ressaisit et lâcha prise. L'homme sortit en courant et hurlant de peur face à ce qui venait de ce passer.


Après cette scène, il décida de ne plus créer de problèmes à sa famille et quitta sa maison et son île natale. Il ne voulait pas affronter ni endosser tout ce qui aurait pu nuire à son oncle et à sa tente. Mais avant de fuir vers son destin, il prit soin de se munir d'un Log Pose. Il connaissait les risques et les conséquence de l'eau de mer sur son corps. Néanmoins, l'eau ne neutralisait pas ce qui était créer par le fruit directement.

Loin d'être stupide, il n'allait pas tenter de plonger dans l'eau en ce créant une sorte d'armure, il préféra matérialiser un navire sur lequel il emporta quelques vivres. Il avait penser également à son sommeil, sa création navale n'étant qu'éphémère, il ne devrait fermer l’œil qu'une fois la prochaine île atteinte. De ce fait il devait imaginer un moyen de pousser le navire rapidement sans que cela ne lui coûte trop d'efforts sans quoi il sombrerait au milieu de ce vaste océan. Il imagina une hélice soufflant dans la voile dans un premier temps. Puis, voyant que ça ne poussait pas beaucoup plus vite il essaya d'autres moyens comme des rames. Mais ce système était trop éreintant. Il n'avait parcourut qu'une soixantaine de kilomètres avant de penser à créer des hélices sous l'eau. Il n'avait jamais vu cette technique auparavant et pensa avoir inventer le système. Il avait former différentes hélices avant de tomber sur la mieux appropriée pour brasser l'eau et faire avancer le navire. Il en matérialisa quatre le long de la quille. Le navire avançait à une vitesse folle et Link, fixant le cap indiqué par son log pose ne s'attendait pas à voir arriver si vite la silhouette d'une île se dessiner au loin.

*Il était temps*, pensa Link. Et à plus forte raison, la journée entière à modeler différentes sortes d'hélices, l'avait épuiser. Non seulement lui, mais aussi il sentait son pouvoir faiblir avec sa volonté.
Il posa le pied sur cette île inconnue et entreprit une escapade vers ce qui pourrait ressembler à de la civilisation.
Il gardait à l'esprit de masquer son pouvoir le plus longtemps possible.

Il trouva un paisible village y fit une halte et paya sa nuit. Le lendemain, il alla au port, il demanda au chef des docks la durée de chargement du log pose. Le temps de recharge était d'un mois, il avait largement le temps de préparer son départ. Il voulait plus que tout s'éloigner d'Hileya. Il entendit parler d'autres mers que Grand Line et pensa l'espace d'un instant, s'y rendre.

Après un peu plus de trois semaines après son arrivée, le log pose presque rechargé, il devait trouver un navire ou plutôt, en voler un pour quitter l'île. Il pensa aussi à voler de l'argent pour ce faire construire un navire plus trad qui lui siérait mieux. Aussi, il avait vu un navire marchand certainement remplis de vivres et de richesses accoster quelques jours plus tôt.

Bien gardé, prendre ce bâtiment à lui seul représentait un défi. Son pouvoir, régénéré depuis plusieurs semaines, avait été mis à profit maintes fois pour ce fabriquer un abri à la lisière d'un bois bordant la côte et divers choses lui ayant permis de subsister depuis lors.
Ce soir, il allait lui servir à prendre ce bateau par la force.


Le soir venu, au port:


Garde du navire 1: " Bon sang que j’aime pas être de garde!"


Garde du navire 2: " C'est comme ça! Tu t'est engagé pour ce travail non? alors arrêtes de te plaindre!"


Garde du navire 1: " C'est par ce que je croyais que j'allais devoir le défendre contre des pirates surtout!"

Garde du navire 2: " Pff... T'est vraiment maso toi! Ça t'as pas suffit la dérouillée de la semaine dernière?"

Garde du navire 1: " Non, justement, je veux devenir plus fort en combat pour pas que ça recommence!"

Link, caché en filature, attendait le moment propice pour neutraliser les gardes, entendit leur conversation.

Link: *Tu vas pas être déçu !*

Il se focalisa sur l'envie de neutraliser ces soldats sans leur faire de mal. Il matérialisa une bulle verte qui vint les saisir par la tête, les empêchant de crier. Nul son ne s'échappait de ces prisons d’émeraude. Mais libres de mouvements à l'intérieur, ils essayaient de se défaire de leur étreinte, sans succès. Malheureusement, d'autres ennemis avaient vus la lueur verte, aussitôt l'alerte fut lancée. Link se retrouva seul contre une vingtaine d'adversaires. Encerclé, il concentra ses esprit sur un moyen de faire face à ces opposants, il matérialisa un mur pour ce protéger d'un premier assaillant. Son plan imparfait avait montrer ces limites. En revanche, son pouvoir allait lui, montrer son étendue. Il matérialisa une vingtaine de clones d'énergie verte et abaissa le mur, chaque clones prirent un adversaire, divers formes de combats, fusils, sabres... Link et ses créations avaient l’avantage. Lors-ce-qu'un soldat de la marine locale pointa sur le dock et sonna l'alerte.


Link: "Et merde ! J'ai pas besoin de ça!"

Une escouade de marines débarqua dans le port et monta sur le navire. Link, qui n'était pas jusqu'alors des plus courageux ce révéla l'être plus que lui même ne l'aurait soupçonné. Il cria pour ce donner du courage:


Link: "Foutez moi le camp !"

Puis focalisa sa rage et la surmonta, concentra son courage. Les clones disparurent comme toute lueur verte et soudain:

Link: "Yūki no nami !"

Une, puis deux et trois et finalement tout un tas de tentacules verts émana de Link et saisit tout les gardes et tous les soldats, le bruit des combats avaient rameuter les citoyens les plus proches qui ce massèrent le long du port à distance de sécurité. Les hommes que Link avait saisit, criaient en masse et leurs visages étaient terrifiés. Le plus gradé des marines, certainement le dirigeant de la base avait échapper à la capture massive de notre jeune pirate.
Il se tenait devant lui sur le pont du navire.


Le Commandent: " Jeune homme ?! Que cherches tu en agissant comme ça? Qui est-tu et que veux-tu?

Link: "Je suis Link Carrifergus, je suis un fugitif du Royaume d'Hileya. Mais pour vous ce seras le Corbeau vert."

À ses mots, Link matérialisa des plumes le long des tentacules vertes. Il leva le poing comme s'il tenait quelque chose dans son poing serré. Les tentacules à plumes vertes imitèrent en même temps le geste. Il regarda le marine et dit:

Link: "Ce que je veux, c'est ce navire! Je suis pas un assassin, si tu tiens à leur vie laisses moi partir. Je les épargnerais si tu me laisses prendre ce bateau!"

Le Commandent: " Tu est un jeune pirate alors, comme ont dit un rookie. Tu ne leurs feras rien, tu n'as pas assez de courage pour ça !"

Link: "Je serais toi, je ne parierais pas là dessus!"

Il serra un peu plus son étreinte qui laissa échapper les cris des hommes captifs.

Le Commandent: " Tss... Laisses les et affrontes moi dans ce cas. Si tu gagnes tu part avec le navire et si je gagne, la carrière du "Capitaine Link le Corbeau Vert" aura été la plus courte de toute l'histoire de la piraterie!"

Le bras toujours en l'air, Link l’abaissa en imitant un lancer, que les tentacules reproduire en lançant leur prises en direction de l'eau. Un bruit d'éclaboussures retentit dans le port. Link allait mesurer ses capacités en combat face à ce marine.

Le marine esquiva la première attaque de Link qui voulut le saisir avec une patte de corbeau géante à l'aide d'un bon de côté en apparence simple mais déterminant un certain niveau de combat de la part de ce dernier. Il profita de cette esquive pour filer dans la direction du jeune homme. Il brandit son sabre et l’abattu sur lui. Link para avec une armure d'énergie verte qui avait prit la forme d'un corbeau.

Le jeune capitaine pirate, avait foi en lui et en son fruit du démon. Le marine avait reprit ses positions et renouvela les assaut pensant faire céder la barrière protectrice. Mais sa résolution quand à l'issue de ce combat s'amenuisait à chaque coup donnés infructueux. Sa volonté n'entamait en rien celle du jeune homme. Link saisit l’occasion de prendre définitivement le dessus sur le commandent qui tenait son sabre à deux mains et haletait le souffle court.
Link matérialisa une cage autour de l'officier qui prit une forme ronde. Une batte de baseball apparut également la balle s'éleva et Link dit:


Link: "On dirait que j'ai gagner, alors du vent!"

La batte frappa la balle-cage et le marine s'envola dans la nuit étoilée et disparut.

Link pris le navire et partit à la recherche d'un équipage.


.:: Techniques ::.

Corps à corps:

Épée:
- Bōseki sashikomi (Attaque tournoyante):

Link tends le bras armé de son épée et concentre son énergie cinétique dans sa lame et s'élance comme une hélice, bien qu'il reste à terre, etc découpe ce qui passerait dans son sillon. (excellent contre les hautes herbes ^^) Point faible, des tas à commencer par le niveau ridicule de l'attaque. Le dessus, le dessous ( ce qui implique des attaques visant la stabilité du sol), Link ne peut utiliser de parade durant l'attaque et devient une cible facile.

- Kōgeki wa, zugaikotsu o kowashimasu ( Attaque brise crâne):

Attaque frontale qui utilise une parade de côté et un mouvement acrobatique permettant à Link de passer derrière son adversaire et de frapper ce dernier sur l'arrière du crâne.

Fruit du démon:

- Yūki no shōheki (Barrière de courage):

Link crée une barrière d'énergie verte le protégeant des attaques ennemies. Point faible, violence des coups portés et volonté de Link à créer une barrière suffisamment efficace.

- Yūki no chikara, shu no gutai-ka (Pouvoir du courage, matérialisation de la main):

Matérialise une main d'énergie verte géante saisissant, attaquant selon les désirs de Link. Points faibles, volonté et courage de Link face à l'adversité et rapidité dans l'exécution de l'attaque et anticipation de déplacements de l'adversaire.

- Yūki no chikara, hōmingu yajirushi (Pouvoir du courage, flèche(s) à tête(s) chercheuse(s)

Link matérialise des flèches dans les airs ou dans son carquois et les envoie en direction de son/ses ennemis. Il l'utilise soit en pluie de flèches, soit unes à unes. Il choisit aussi comment les lancer, soit avec son pouvoir soit avec son arc. Points faibles, volonté/courage de Link, précision de tir et capacités de l'adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Vermillon*
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: Link Carrifergus   Dim 28 Aoû - 4:56

Citation :
Fruit du démon: Yūki Yūki no mi, fruit paramécia du courage.

Le courage, sous forme d'énergie verte par l'imagination de l'utilisateur de ce fruit, matérialise toute sorte d'objets.
Point faible, l'imagination pauvre (Le fait de pas en avoir beaucoup) et la peur qui défait le courage et le volonté.

Pourrais tu être plus explicite, je ne vois pas la rapport entre courage et matérialisation d'objet.
Sinon ce fruit s'appelerais plus le paramecia de la matérialisation.

J'attends ta réponse.

_________________


Petit pimousse à la framboise ne constitue pas une insulte passible de sanctions aux yeux de la charte.
Si vous l'aviez lue, et bien vous le sauriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: Link Carrifergus   Dim 28 Aoû - 8:50

Si, c'est le courage qui permet de matérialiser des trucs.
Si tu part sur l'idée que les sentiments agissent sur les actions des gens, ce pouvoir incarne l'énergie issue de la volonté de son utilisateur et du "niveau de son courage. Si le gars doute de lui, ses créations seront faibles, si au contraire, il à une foi aveugle dans ces capacités face au danger, il sera des plus puissants.
Si tu connais pas Green Lantern, ce concept peut t'échapper.
D'ailleurs, ce pouvoir de fruit, pourrait être utilisé pour d'autres sentiments, comme l'amour (rose), la colère (rouge), la peur (jaune) ...
Un pouvoir de "chromo-thérapie matérialisant".
Link symbolise la triforce du courage donc, le rôle de "Green Lantern" lui va comme un gant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Vermillon*
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: Link Carrifergus   Lun 29 Aoû - 16:50

Validé, tu peux RP.

_________________


Petit pimousse à la framboise ne constitue pas une insulte passible de sanctions aux yeux de la charte.
Si vous l'aviez lue, et bien vous le sauriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Link Carrifergus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Link Carrifergus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Masque d'Oni-Link
» Aide zelda link's sin
» link's sin
» Pichu-Link vient semer la panique!
» [Guide]Les Médailles du Pokémon Global Link

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Instruments de Navigation :: Fiches Personnage :: Fiche pirates-
Sauter vers: