Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La place des exécutions

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: La place des exécutions    Mer 15 Déc - 22:31

La place des exécutions


La place des exécutions est une grande place, pouvant accueillir pas mal de monde, elle est complètement vide et laisse paraître la vieille estrade sur laquelle le seigneur des pirate Gold Roger a prononcé ses mot célèbres qui ont relancé la piraterie avant de se faire exécuté. Cette place a valu à logue town d'être la ville ou tout commence et la ville où tout fini, d'autant plus que Gold Roger était originaire de Logue Town.

Aujourd'hui, cette place est un endroits historique où les touristes curieux sont très présents.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 22 Fév - 21:57

Ambiance

Opening Bombing mission FF7 OST - Nobuo Uematsu



Le tiède soleil de 17 heure, brillait d'un éclat orange qui annonçait bientôt la fin de ce jour, au dessus de la ville de Logue Town, petite ville tranquille sans grande histoire, sinon qu'elle avait la prétention d'être un lieu historique. Un brouhaha, anxieux et chaotique résonnait à travers la place, faisant partir les quelques volatiles marins, désireux d'un peu de tranquillité. C'était comme si ils avaient sentis que quelque chose d'incroyable allait se passer, d'ailleurs, les tentes orangées des bâtiments semblait retranscrire l'ambiance de braise qui régnait maintenant sur la place. Les murs revêtaient les ombres allongées et inquiétantes des habitations environnantes. Donnant à la place un aspect dramatique et grave. La foule parquée tout autour de l'échafaud qui avait vu naître et mourir le seigneur des Pirates, commençait à s'exciter au plus haut point. Chacun était curieux de l'identité du mystérieux pirate ressemblant comme deux goûtes d'eau à Gold Roger. Des cris, des larmes, des huées et des acclamations. Cette amalgame d'émotion faisait mouvoir la foule comme une fourmilière désordonnée.
Alors que le bruit devenait irritant, une corne de brume ou quelque chose d'aussi solennel retenti à travers le sinistre lieu de potence. La sirène grave avait à peine suffit à refroidir les ardeurs des spectateurs pressés d'en savoir plus sur ce mystérieux inconnu. Le silence se brisa enfin quand le principal intéressé arriva.

L'homme fut annoncé par les hauts parleurs qui dominait la scène.


"En ce mardi 22 février de l'an 1542, le pirate Gold ROGER va être exécuté"

L'annonce eu l'effet d'une bombe sur le lieu de cette sinistre farce. Le silence avait explosé en un millier de cris incompris. Le pirate était tantôt traité de tout les noms, avec fruits et légumes pourris, et d'autre part adulé et soutenus par des milliers de fans qui l'acclamait comme des fanatiques, au point qu'une cohue de groupies tente de lui arracher les vêtement un peu comme une rock Star. Les pirates, s'étaient placés au centre de la cours autour de l’échafaud et attendaient le bon moment. Peu être attendaient ils le bon moment pour kidnapper Roger et lui soutirer des infos sur le One Piece ?! Certains étaient là par avidité, d'autres réclamaient vengeance tandis que les autres étaient simplement curieux.

Le pirate était accompagné de deux bourreaux armés de longues vouges, et suivi de prêt par un officier marine, son suivant était un homme plutôt grand de taille moyenne à la peau noire et au regard blasé et terne, qui malgré tout brillait d'une lueur d'intelligence. Il portait un uniforme de marin simple mais ses décorations discrètement parsemées sur les épaules de son survêtement qui lui faisait office de veste renseignait sur son grade de lieutenant. Son vêtement était maculé de gouttelettes de sang. Il donnait l'impression de quelqu'un qui venait d'effectuer une sale besogne. Son expression amère avait quelque chose de douloureux. Il s'avança vers le prénommé Roger, qu'il poussa en direction de l'échafaud

PF: Denzel Balrig

Spoiler:
 

Denzel: "Allez avance superstar c'est ton heure de gloire"

Denzel regardait sans regarder ses hommes en position, prêt à agir.

[depuis la rue principale]

Raiden, comme les autres pirates s'était frayé un chemin jusqu'aux bords de l'échafaud, il était relativement pressé de voir quel genre d'homme était ce Roger, il l'imaginait comme un homme terriblement fort et sa vue provoquait un mélange d'excitation, de dégoût et de curiosité. A vrai dire il était pressé de tester son nouveau sabre et c'est vrai que toute cette foule remplis de badauds armés jusqu'au dent n'arrangeait rien à son excitation. Il fit à l'attention de Lister et Muramassa.

Raiden: "Vous croyez que si j'en sabre un ou deux ils..."

Muramassa lui lança un regard noir qui fut très significatif...Raiden allait entamer une autre série de railleries cyniques quand, un autre coup de corne amena à nouveau le silence. Roger allait enfin être exécute ! Il avait maintenant les deux fers sous la gorge et la tension était à son paroxysme. Le décoloré observait les armes des différents bandits sortir doucement de leurs étuis, il décida d'en faire de même.

Denzel monta sur l'échafaud à son tour. Il alluma une cigarette, en inspira une grande bouffée, et expira la fumée grisâtre longuement comme pour faire durer le suspense, il sentait les yeux se river sur lui, la foule se demandait surement si il avait été l'homme responsable de l'arrestation. En tout cas, le Katana qu'il avait dans le dos éveilla l’intérêt de Rai qui le regardait comme si il allait attaquer à tout moment.

La tension grandissante fut cassée par l'appel burlesque du Den Den Mushi de l'officier black.


Denzel: "Oui ? C'est bon ? Très bien on peux commencer..."

Ses derniers mots plongèrent la foule au paroxysme de son impatience.

Denzel parlait dans un micro qui retransmettait le son dans les hauts parleurs autour de la ville.


Denzel: "Gold Roger, as tu une dernière volonté avant de mourir...?"

Denzel lui passa le micro.

Roger : "Tout compte fait, j'ai une meilleur idée, si au lieu de m'exécuter, on arrêtait plutôt tous ces pirates qui nous regarde ?"

Cette réplique cloua le bec à tous qui restèrent bouche Bée. Le temps qu'ils réagissent et comprennent l'arnaque, il était déjà trop tard, les marines occupaient toutes les entrées de la place. Roger se leva aux côtés de Denzel qui, qui fermait les yeux.

Denzel: "NORI NORI NO TRAP"

Soudain, la plupart des pirates furent littéralement collés au sol, sans possibilité de se libérer.

Denzel: "Et ouais les coco, le fruit de la colle, vous êtes fait comme des rats ....*

Bientôt des marines évacuèrent les civils et empêchèrent les pirates qui avaient échappé à l'influence du pouvoir de fuir. Raiden et les autres ne faisait pas exception. Ce dernier, avait dégainé son arme et commençait à râler et proférer des insultes tout va.


Raiden: "MAIS C'EST C'EST QUOI CE BORDEL NOS PIEDS SONT COLLES ??! C'EST UNE TACTIQUE DE LACHES !!"

Tandis qu'ils se débattaient les marines s'approchaient maintenant des pirates, ils étaient un groupe d'au moins 250 marines pour 60 pirates.
Denzel devait rester sur place et adoptait une position similaire à celle d'un moine qui méditait en pleine concentration, l'effet devait durer assez longtemps mais le nombre de pirate était plus important que prévu. Heureusement il avait prévu cela...il avait même prévu des renforts insolites...

Le piège ne durerai plus très longtemps, juste suffisamment pour immobiliser les pirates et faire intervenir les renforts

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~


Dernière édition par *Raiden* le Mar 1 Mar - 18:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Jeu 24 Fév - 15:57

==>> Venant de la rue principale

La foule se réunissait sur la place principale ne voulant pas manquer ce spectacle. De plus personne ne connaissait le nom de ce pirate mystérieux. Qui était il, et qu'avait il fait comme crime pour se retrouver ainsi. L'ambiance était lourd comme le temps. Il faisait relativement chaud et la foule ne faisait qu'augmenter cette chaleur et cette tension.
Le fameux pirate fit son entré aux milieu de la foule, qui s'écartait au passage des marine. La chose qui frappa la foule en délire, c'était la grande ressemblance avec l'ancien Seigneur des pirates, Gol D Roger. Des cornes de brumes et autres alarmes retentirent dans la cité qui ne fit qu'enflammer la foule.
Tous le monde voulaient savoir qui était ce fameux pirate qui aurait fait trembler au point de le faire exécuter comme le premier Seigneur des pirates.
Des hurlement et autres cries se firent entendre demandant le nom de ce pirates mystère.

L'homme fut annoncé par les hauts parleurs qui dominait la scène.


"En ce mardi 22 février de l'an 1542, le pirate Gold ROGER va être exécuté"

L'annonce tant attendue a eu l'effet d'une grande claque sur toutes personne regroupé sur la place de la potence. Toutes la foule cru d'abord à une farce puis voyant les marines continuer les préparatifs de l'exécution, tous comprirent que cela n'en était pas une.

Muramasa: "Qu'est-ce que c'est que cette histoire? C'est une copie conforme à Gold Roger."

Muramasa était quelqu'un de très méfiant, il était toujours sur ses gardes quoiqu'il arrive et pour le coup, il l'était encore plus.

Raiden: "Vous croyez que si j'en sabre un ou deux ils..."

Le regard noir et méfiant de Muramasa coupa l'envie de Raiden qui voulait vraiment sabrer quelque Marine histoire de se défouler un peu. Une nouvelle fois une corne résonna sur la place publique afin d'amener le silence afin de faire amener le silence. La tension, elle n'était pas tombé. Au contraire plus le moment fatidique avançaient, plus les bandits et pirates étaient excité. Chacun se préparèrent pour une bataille en dégainant à moitié leurs armes ou armant leur armes à feu. Il vit Raiden en faire autant.

Denzel: "Gold Roger, as tu une dernière volonté avant de mourir...?"

Denzel lui passa le micro.

Roger : "Tout compte fait, j'ai une meilleur idée, si au lieu de m'exécuter, on arrêtait plutôt tous ces pirates qui nous regarde ?"

Avant même que quelqu'un ne réagisse, toute la place fut envahit par la marine. Aucun des bandits et autre criminel n'avaient prévu un tel piège. Surtout que personne n'eut le réflexe de réagir. Tous se contentèrent de rester sur place en attendant la suite des évènement.

Denzel: "NORI NORI NO TRAP"

Tous les pirates furent coller aux sols ne pouvait plus lever une seule jambe pour se dégager. Ce piège se réferma doucement ne laissant aucune chance aux pirates. En quelque minutes, la place libéra les civiles ne laissant plus que les pirates face aux Marines.
Muramasa resta calme et silencieux afin de trouver un moyen de sortir de se piège. Muramasa tendit discrètement sa main vers l'échafaud et commença à se concentrer pour faire tomber la plate forme sur une partis de la foule ainsi de déloger ses occupants et qui sait par la meme occasion cela enlèverait le pouvoir collant des pieds des pirates..

L'échafaud bougea doucement puis se craquela doucement puis plus bruyamment pour enfin tomber en plusieurs morceau sur la foule de marine qui encerclaient les pirates.


Muramasa: Si jamais j'ai d'autre tour comme celui la.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Ven 25 Fév - 20:17

L'attaque surprise avait eu l'effet escompté, tout se déroulait comme prévu pour l'officier Balrig. Il avait planifié ce plan à son arrivée sur l'île, il avait imaginé un plan qui limiterai le nombre de combats et donc de blessés ou voir de morts dans les deux camps, si il y avait une chose qu'il détestait le plus au monde c'est d'avoir à sacrifier ou à ôter des vies. Même si parfois, cela s'avérait nécessaire, il préférait éviter le plus possible.

Alors que tout semblait sous son contrôle, le lieutenant Balrig, qui était en pleine concentration, sentit une secousse sous ses pieds. Tout en s'efforçant de garder l’équilibre et le contrôle sur ses proies, il regardait dans la foules qui pouvait bien être à l'origine de cette secousse. Une usure du matériel ? Impossible, il avait tout fait vérifier avant le début des opérations, une attaque ennemie ? Impossible, tout le monde était paralysé. Il arriva rapidement à la conclusion que quelqu'un faisait tomber l’échafaud à distance ! Il ne savait pas par quel moyen mais il n'avait pas vraiment le temps d'y penser. L'édifice commençait à vaciller. Denzel réagit très vite. Il devait faire le choix entre sauver les innocents qui risquerai d'être blessés ou tués lors de l'effondrement ou bien. Continuer à entraver les pirates.

Le choix ne fut pas long : Il fut contraint de relâcher son pouvoir des pirates pour maintenir entre eux les morceaux de l’échafaud qui étaient à présent désassemblés. L'édifice s'arrêta juste au dessus du groupe de marines et pirates. Denzel, avait le bras tendu vers l'édifice, avec l'air de souffrir.


Denzel:" QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ !? BOUGEZ VOUS DE LA ET ARRÊTEZ CES PIRATES ! JE NE TIENDRAIS PAS LONGTEMPS ! "

Il était en nage comme si il était limité à une certaine masse possible. L'emprise sur les pirates se libéra. Il en fut de même pour Rai et ses compagnons de fortune. Mais ces derniers n'eurent pas vraiment le temps de souffler, un groupe de marine bien armés les encerclèrent rapidement. Les tenant en joue, à l'affût de la moindre tentative.

Raiden bouillonnait, il attendait une occasion comme celle ci pour tester sa force ! Il finit par dégainer son nouveau Nodachi. Pressé de le tester enfin.


Raiden: "Approchez bandes de lâches !"

Raiden se mit en garde comme si il allait bondir sur le premier venu.

[J'attends un peu vos postes]

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Sam 26 Fév - 20:43

Il se passait une chose improbable sur cette place nombre de personnes y étaient rassemblées autour de la potence, un homme y était agenouillé, deux bourreaux à ses côtés encadré de soldats de la marine. Cette scène était étrange, comme un spectacle morbide. L'atmosphère était douteuse et le comble du bizarroïde ce fut ressentir après qu'un des homme sur la potence ne prenne la parole pour annoncer:
"En ce mardi 22 février de l'an 1542, le pirate Gold ROGER va être exécuté"

*Quoi?! C'est quoi cette histoire de Roger?! Ils se foutent de nous ou quoi?!*

Pensa Lister, mais la suite ce révéla l'instant d'après quand ce fut le tour de ce soit disant Roger qui prit la parole après que l'officier lui accorde une dernière faveur.


L'officier (Denzel): "Gold Roger, as tu une dernière volonté avant de mourir...?"

*Ils se fichent de nous ou quoi? Comme si c'était le genre de la marine d'accorder les dernières volontés des condamnés.*

L'officier passa le micro au "pirate"


Roger : "Tout compte fait, j'ai une meilleur idée, si au lieu de m'exécuter, on arrêtait plutôt tous ces pirates qui nous regarde ?"

Lister: "Un piège! évidemment! Qu'est ce qu'ils vont pas inventer comme attrape mouches bidon!"

L'officier (Denzel): "Nori Nori No Trap!"

Une substance se matérialisa sous les pieds des personnes les plus proches de la potence, évidemment une bonne partie des personnes piégées devaient être des pirates, mais comment les marines pouvaient savoir qui étaient des pirates et qui étaient les civils. Certes les apparences de certains ne trompaient pas l'armement d'autres non plus mais il pouvaient s'agir de chasseurs de primes, ou tout autre, allez savoir. Mais ces personnes quoi qu'il advienne, étaient prises au piège.

Lister et les deux autres pirates étaient eux aussi dans le lot des piégés. Le reste de la foule civile ou non, car il y avait eu certainement d'autres pirates qui furent chanceux et qui purent s'enfuir sans combattre. Mais rien ne pouvait l'affirmer.


Lister: "Smeg! Pris au piège par des marines de cette façon, c'est humiliant!"

Le marine officier qui avait lancer les hostilités avec son pouvoir de fruit du démon semblais faiblir comme si ces pouvoirs ne lui permettaient pas de maintenir autant de personnes piégées en même temps.

L'officier:"QU'EST-CE QUE VOUS ATTENDEZ !? BOUGEZ VOUS DE LA ET ARRÊTEZ CES PIRATES ! JE NE TIENDRAIS PAS LONGTEMPS !"

A peine eu-il dit cela que l'étreinte ce dissipa et les trois compagnons furent libérés. Toutefois, les marines arrivèrent et encerclèrent les pirates.

Lister: "Très bien! Je suis officiellement un pirate maintenant, je peux plus reculer, même si j'en avais l'envie! On va tester ce nouvel équipement."

Il s'élança à l'assaut des marines. Il courait a toute vitesse sur ces ennemis, mains en arrière prêtes à empoigner les saïs au moment opportun afin de porter le coup au premier marine qui ce présenterai à lui. Un ennemi ce présenta à porté, Lister annonça la couleur:


Lister:"Matsuri!... Il s'apprêta à donner le coup de poignard Chou!"

Le coup embrocha le marine en une fraction de seconde la lame avait pénétrer et avait été retirée trois fois. Le marine était déjà en train de tomber à terre que Lister était passé à un second. Il répéta le mouvement de l'autre main mais il ne perça qu'un trou dans ce dernier. Pas vraiment un festival, mais le festival commençait à peine, il asséna un coup de pied dans le menton d'un marine qui lâcha son arme sous le choc. Lister remis les Saïs à leurs place et empoigna le Kyoketsu à sa ceinture et lança la lame de ce dernier autour de la jambe du marine
"Ropu Katai!" puis le fit tomber. fit un mouvement qui libéra la chaîne. Un troisième marine approcha, Lister lança à nouveau la chaine qui pris le marine au cou. Il le tira à lui pour lui donner un coup de boule, répéta le mouvement qu'il avait fait pour délier la chaine de son emprise autour du marine sonné. Il était au cœur de la bataille, tous les pirates étaient affairés à ce battre, même ceux qui étaient encore pris au piège du marine, il fallait que quelqu'un s'occupe de ce gars s'il voulait libérer les autres captifs. Ce n'était pas son cas, il ne connaissait aucun d'eux. C'était leur problème, il fallait fuir mais les marines étaient encore trop nombreux il fallait faire une trouée dans cette garnison et rejoindre le port. Lister sentait que les forces en présence ne pourraient être vaincues malgré le nombre de pirates ici présents. Il avaient néanmoins pu ce rendre compte de la force de certains mais cela ne semblais pas suffisant à remporter cette bataille.
Il rejoignit ces deux compagnons qui luttaient de leurs côtés et leur prêta main forte et leur intima ces sentiments sur la bataille.


Lister: "Je pense qu'ils sont trop nombreux pour que l'on puisse gagner. Je suggère une retraite, pas vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Dim 27 Fév - 14:29

L'attaque furtive de Muramasa avait à moitié réussi. L'échafaud commençait a tomber sur la foule marine et pirates. Le Marine qui avait fait le piège collant libéra son entrave sur la foule de pirates et consolida l'échafaud pour ne pas tomber sur les Marines et pirates.
Le Marine semblait souffrir en tenant la plateforme d'exécution. Il donna l'ordre de continuer l'attaque et une ordre de soldats avaient encerclé, armes aux point prêt a trancher dans le vif aux moindre geste suspect.
Le Ninja aux Sais n'attendit pas de se faire arrêter et fonça dans le tas avec une vitesse impressionnante. Rai lui avait une envie folle de tester son nouveau sabre. L'occasion allait pouvoir se vérifier d'elle même.

Muramasa dégaina son unique sabre qu'il garde à la ceinture et non dans son carquois. Il prit une pose simple en tenant son sabre face a lui en l'empoigna avec ses deux mains afin d'être plus stable et de faire un maximum de dégats.
Muramasa courra lui aussi dans le tas à une vitesse impressionnant malgré le poids qu'il portait. Il donna des coups précis sur les marines leurs infligeant des entailles peu profondes mais assez pour leurs faire stopper le combat.
Après 5 bonne minutes de combat intensif face à cette foule de Marine, il revint voir ses nouveaux compagnons.

Le Ninja aux Sais revint lui aussi au niveau de Raiden. Il proposa une retraite face aux surnombre des soldats. Muramasa en entendant ceci, et voyant l'air menaçant des Marines, Il leva ses mains en signe de rédission. Ses compagnons étonnaient lui demandèrent se qu'il faisait.


Muramasa: Tenait vous prêt à courir. J'ai peut être une solution pour nous permettre de nous échapper mais sa durera qu'a petit moment.

Muramasa toujours les bras en l'air, regarda les Marines autour de lui et d'un coup toutes les armes autour du petit groupe de pirate (Raiden, Lister et Muramasa) s'envolèrent et les marines firent mettre en joue par leurs propre armes.
Personne n'osait bouger de peur de se faire tuer par leurs propre armes.


Muramasa: Maintenant !! Si l'un de vous tente quoique se soit je vous promet que je n'hésiterais pas à vous tuer.

Le regard de Muramasa était dur, sombre et très diabolique. Aux vus de ces paroles, les marines obtempérèrent et firent une sorte d'aller d'honneur à nos trois pirates.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Dim 27 Fév - 23:23

Encerclés, nos trois compères étaient à la merci des soldats de la marine. Muramasa le dit discrètement.

Muramasa: "Tenez vous prêts à courir. J'ai peut être une solution pour nous permettre de nous échapper, mais ça ne durera qu'un petit moment."

Les autres lui firent signe de la tête en guise d'approbation. Cependant il leva les mains en l'air imitant le geste de sédition. Mais il se passa quelque chose d'inhabituel, les armes s'envolèrent des mains des marines et dirigèrent leur bouts, cannons et lames vers leur propriétaires.

Muramasa: "Maintenant !! Si l'un de vous tente quoique se soit je vous promet que je n'hésiterais pas à vous tuer."

Lister:*C'est quoi ça il à un pouvoir de fruit du démon lui aussi?*

Les soldats de la marine sous la menace s'écartèrent pour laisser suffisamment de place pour laisser passer nos trois camarades de ce traquenard.
Il était tant de prendre la fuite, nos trois amis ce ruèrent à toutes jambes vers le port et sans doute un navire pirate.
Mais la fuite ne faisait que commencer il y avait une bonne distance entre la place des exécutions et le port. Suffisamment de distance pour être pris en chasse et peut être rattrapés. Il fallait encore surement affronter les troupes ennemies sur l'ensemble du chemin.

Lister c'était retrouvé sans qu'il le veuille dans cette aventure. Mais quitte à être poursuivi en tant que pirate il fallait bien que ce genre de choses se produise. Il savait que ce genre de choses lui pendait au nez avec la voie qu'il avait choisie d'emprunter bien des années en arrière.
L'aventure commençait pour lui son chemin l'avait mener à rencontrer deux autres pirates. Toutefois il ne savait s'il allait poursuivre sur les mers avec eux par choix ou par dépit pour le moment les circonstances l'avait mener à les suivre. Mais valait-il la peine de poursuivre avec eux, il ne le savait pas il n'y avait pas penser avec l'agitation qui régnait dans les rues de Logue Town.
Pour le moment fuir et s'entraider dans cette tâche, semblait la seule chose logique à faire.

Ils fuirent et quittèrent la place en direction du port.


[==>Vers la grand rue]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 28 Fév - 19:06

Raiden qui était resté inactif pendant un moment, d'une part parce qu'il était coincé à cause de l'entrave du marine, et d'autre part car il attendait de voir comment allait évoluer la situation, c'était aussi l'occasion d'observer, le style de de Lister. Contre toute attente il semblait bien se débrouiller avec ses fourchettes. Les marines qui étaient à sa charge semblaient venir se faire planter avec bonne volonté. Il était vif et rapide comme son allure de gringalet laissait supposer . Seulement, la masse de marine, pour tout gringalet assez rapide pour tous les tuer était trop importante. Et la pression ennemie se faisait ressentir. Raiden enivré de tous ces combats, se it en position de d'attaque pour participer au spectacle.

Puisqu'il était question de se montrer et - de faire le beau- prouver sa valeur au yeux du monde il n'allait pas se gêner ! Seulement, c'est le moment que Muramassa choisit pour utiliser son pouvoir. Le Nodachi de Raiden se retrouva dans les airs avec les autres armes. Raiden, qui digérait à peine son déjeuna, poussa un genre de râle rageur et incompréhensible.


RAIDEN : "MURAMASAAAAAA ! yoyo en flammes"

Pas question d'abandonner son sabre...Mais pas question de fuir tout simplement ! Raiden couru vers l'épéiste magnétique qui s'éloignait maintenant en direction de la rue principale. Les marines s'étaient écarté comme pour lui faire le tapis rouge, Raiden n'aimait pas ce plan. La tension et l'agitation qui régnait sur la place semblait s'être figée l'espace de l'instant où le blondinet avait négocié sa fuite.

Muramassa courrait maintenant dos à la foule mais son pouvoir était toujours en place. Raiden était enfin arrivé à quelque mètres du blond.

"NORI NORI NO SHOGAI" (entrave collante)

Soudain, ce dernier se figea, comme si il avait était statufié.

"ADRENALINE RUSH !"

Avant qu'il ne comprenne ce qui se passe, un courant d'air coupa la route du décoloré bicolore pareil à un météore incandescent . L'ombre qui lui avait coupé la route, plaqua le blond entravé au sol avec une violence impressionnante, et sans lui laisser ne serait-ce que le temps de réagir, eu la main plantée d'une lame. Une lame en granite marin. Ce qui eut pour effet cesser l'emprise de Muramassa sur les armes.

Denzel : " Tu crois vraiment que tu peux partir si facilement ? Muramasa-san ?" d'un ton sec et énervé. "Merci, à ton pote de nous avoir dit ton nom, tu vas avoir un bel avis de recherche !"

Le marine assez énervé, laissa sa lame plantée dans la main de l'épéiste blond platine. se leva, il regarda Lister qui commençait à fuir.

Denzel: "MAGIC CARPET !"

Denzel se saisit du revêtement de pavé, qu'il décolla comme si il tirait sur un tapis; Les blocs collés de proche en proche glissèrent pour faire tomber l'utilisateur de Saïs. Alors qu'il s'approchait pour l'attraper, Raiden dégagea le katana du marine d'un coup de pied. Libérant Muramasa, et poursuit son assaut sur Denzel. Armé de son Nodachi récupéré il avança une large taille.

Quand soudain ...
[Intervient si tu veux Ryu]

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 31
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 28 Fév - 19:14

[Depuis le coin de nature.]


Le libre penseur en noir arriva sur la place où le roi des pirates avait été exécuté. Si tôt, il remarqua (vu qu'il était très en retard) qu'une mascarade était en marche : la re-exécution de ce dit roi... Une blague de fort mauvais gout mais à l'effet tape à l'œil et faisant rameuter tous ces idiots de hors la loi...


* Ils sont irrécupérables... *

Roger : "Tout compte fait, j'ai une meilleur idée, si au lieu de m'exécuter, on arrêtait plutôt tous ces pirates qui nous regarde ?"

* Cette voix ! *

L'officier (Denzel) : "Nori Nori No Trap!"

??? : " Oh bonjour cap'tain, ça faisait un bail ! "

Ryû : " Camo ?! Mais alors c'est... "

Camo : " Train, ouaip, on s'est fait embaucher par les marines pour nettoyer la place. "

Ryû : " Et bien, je ne suis pas le seul... Enfin, tu as toujours aussi bon flair même si je pense que ce n'est pas moi qui t'ai attiré. " Regardant Orihime.[/color]

Camo : " Kukuku. "

Ryû : " Aller, à la baston. Orihime-san, veillez prendre garde à vous. Camo, prends soin d'elle et je la joue pas comme d'habitude !!! " Regard noir.

Camo : " Heyyy, à peine retrouver que tu me donnes des ordres ?! "

Ryû : " On en reparlera après, j'ai du bandit à assommer. "

Camo : " ASSOMMER ? "


Ryû sauta dés lors dans la fausse aux lions et commença si tôt à frapper à tout va les hommes qui n'étaient pas en blanc (les marines quoi). Profitant de leur faiblesse de mouvement il frappait ces dernières au niveau des genoux pour les briser et les immobiliser totalement, suivant l'agressivité de la cible, il les achevait d'un uppercut pour un Knock-Out direct. Il battit une trentaine de pécores jusqu'à arriver aux cotés du "faux-Roger".
Il se jeta sur lui et lui donna un coup en direction de la nuque, "Roger" enroula le bras de Ryû avec fluidité et dirigea son arme (une sorte de pistolet) en direction de la sienne (la nuque à Ryû). Ryû bloqua l'arme avec sa main et donna signe d'une légère faiblesse, leurs regards se croisèrent. Roger surprit par cette vision, Ryû en profita pour porter sa main au visage de ce dernier et d'un coup sec le lui arracha. Un bout de "chair" et un autre visage apparu à la place de celui de Roger.


Image :
Spoiler:
 


Ryû : " Ça faisait longtemps partenaire. "

Train : " Oui, alors ils t'ont embauché toi aussi. "

Ryû : " Et oui... Les pauvres, on se croirait revenu au bon vieux temps. "

Camo : " C'était le bon temps... "

Ryû : " On parlera plus tard, d'abord, mettons cette racaille hors de combat ! "


Ni une ni deux, Ryû se rejeta dans la foule suivit de ses amis, lui à gauche, son ami à droite, deux lignes d'hommes à terre se dessinèrent dans la foule et ceux à une grande vitesse. Puis d'un seul coup, Ryû s'arrêta, une lame le frôla d'un peu trop près il était face à un pirate portant plusieurs sabres.
Ryû relança une attaque qui se trouva sur la trajectoire du sabre, son poing le heurta. SANS DOMMAGES ?! Un coup de pied repoussa l'homme sur quelques mettre (encore parer par son sabre), il était déjà libre.




[Info. :
- Train Heartnet alias Black Cat est un chasseur de primes qui formait un équipage qui sévissait lors des anciens forums et était très bien cotés. Ils étaient tous deux partenaires et statuaient comme capitaines de ce dernier. Il est aussi fort que Ryû et est armé d'un pistolet en alliage de GM, des balles aux effets spéciales et des grenades qui font de même.
- Albert Camomille alias Camo est une hermine blanche qui était "navigateur" de l'équipage de Train et Ryû. Il parle comme vous avez pu le constater, mais est surtout un pervers et un génie quand il s'agit de filles. PERSONNE NE PEUT MIEUX QUE LUI : voler les sous-vêtements d'une fille habillée, déshabiller une fille, savoir leurs proportions, leur age, etc...]

[Pour Raiden : à toi la première attaque "normale". ^^]

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 28 Fév - 19:39

Le temps se figea de nouveau, alors qu'il lançait sa taille contre le marine "collant" un homme s'interposa. Raiden était surpris, il fallait être drôlement rapide pour s'interposer aussi vite ! Cet homme ne devait pas être n'importe qui, pourtant il ne portait pas l'uniforme, pire, il arrêta sa lame à mains nue, malgré son tranchant exceptionnel. L'homme était de taille moyenne et se mouvait, d'après son geste avec une grande agilité. Une agilité qui en disait long sur la maîtrise de son corps: il était une arme.

Raiden ne pu s'empêcher de bouillir d'excitation. Le temps repartait au ralentit et un coup de pied dont semblait partir un trait d'air avançait dans sa direction. Etait-ce l'excitation, le décoloré sentait son corps, repousser avec lourdeur la masse d'air qui séparait son sabre du pied qui le menaçait. Il parvint avec le bon timing à parer l'assaut, qui le repoussa sur plusieurs mètres.

Le temps était reparti, replaçant chacun dans son contexte, et remettant les différents acteur de cette scène surréaliste à leur place.


Denzel :" Toi ?...Je ne pensais pas que tu viendrais...bon Timing ! Je pensais te faire bosser gratuit mais, ces trois là ont une prime désormais." Dit il en désignant Raiden, Muramassa et Lister.

Raiden, n'attendis pas que le chasseur de prime lui réponde. Il se lança, d'une charge rude et rapide, comme propulsé par la tension qui montait en lui, sur les deux hommes, en abattant le sabre imposant, dans leur direction. Comme pour les couper verticalement.

Denzel esquiva d'un pas sur le côté. Qu'en était il de Ryuken ? Ce coup simple mais efficace, pouvait bien détruire le sol sur une entaille de plusieurs mètres.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 28 Fév - 22:11

Lister avait à peine tourner le dos pour fuir qu'il ne vit pas que ces compagnons étaient en proie avec l'officier de la marine.
Muramasa avait été immobilisé avec une lame en alliage de Granit Marin. Il se tourna en direction de Lister et lança:


Denzel: "MAGIC CARPET!"

Lister fut mis à terre lors-ce-que le sol ce déroba sous ses pieds,
il sentit que les pavés de la place sur les-quels il couraient s'étaient
décollés du sol. Il fit une roulade au sol et repris ses appuis et fit
face à l'action.

Lister:*Smeg!*

Raiden aida Muramasa à se délivrer et entama l'affrontement avec le dit
officier. Il s'apprêta à lui asséner un coup bien placé lors-ce-qu'un
homme s'interposa et para l'attaque avec une facilité déconcertante.


Citation :
Denzel :" Toi ?...Je ne pensais pas que tu
viendrais...bon Timing ! Je pensais te faire bosser gratuit mais, ces
trois là ont une prime désormais.
" Dit il en désignant Raiden, Muramassa et Lister.
Ces deux là semblaient ce connaitre et l'allure du nouvel opposant
laissait penser qu'il devait être de mêche avec la Marine. L'officier
intima alors que Lister et ses camarades avaient une prime. Curieux et
flatté, il sentit ces joues rougir, il se demandait bien quel montant
allait être proposé pour sa tête. Mais l'idée ne resta pas longtemps.

Raiden ne pris pas de risques de perdre l'avantage et attaqua sans
plus attendre en fondant sur les deux hommes. L'officier esquiva le coup
d'un pas de côté. Lister n'avait que faire d'un combat à la loyale, ces
nouveaux amis étaient menacés et sa prime allait lui être révélée dans
un avenir proche il fallait sauter sur l'occasion de marquer ce nouveau
départ dans sa vie. Il ce releva et vit une ouverture et ce rua vers
l'officier en silence. Plus rapide que son combat contre les simples
soldats il devait ce donner à fond pour tenter de parvenir à un
résultat.


Il était arrivé à sa porté, trois mètres de sa cible, l'officier de la marine qui regardait Raiden.


Lister:*J'ai pas encore de poison, va falloir faire sans ce coup là!*

Il sauta en l'air en chandelle il dégaina son Katana, l'officier leva la tête. Lister interrompit son geste.


Lister: "J'ai ton attention maintenant."

Il s'adressa à Muramasa qui s'était relevé et à Raiden.

Lister: "Muramasa, tu t'en remets? Raiden tu t'en sort on fait quoi maintenant, on les affrontes? C'est
à vous de décider, mais ils vont pas ce laisser faire. Moi je suis
chaud maintenant que je suis officiellement considéré comme hors la loi.
"

Dans l'attende de réponse, il gardait sa position de garde qu'il
avait prise en retombant sur ces jambes aux côtes de Raiden et de
Muramasa qui relevé était à la gauche de Raiden, Lister pris position à
sa droite. Les cinq protagonistes ce faisait front et les chiens du
gouvernement faisaient obstacle au pirates dans leur désir d'évasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 31
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 1 Mar - 7:01

[HRP : Ryûken.]



Le lieutenant s'adressa à Ryû qui resta muet concentrer sur sa cible. Cette dernière montra ses dents et les attaqua tous les deux. N'ayant aucun désire ni intérêt à défendre le marine, Ryû le laissa esquiver à sa manière avant de... saisir la lame à pleine main... Il regarda le pirate droit dans les yeux et lui lança.


Ryû : " Belle lame, mais je me demande si tu es digne de t'en servir. Montres moi de quoi tu es capable ! "


Ryû repoussa violemment l'épée sur le sol, entra dans la garde de son adversaire et dirigea une main tranchante (sans ajout de pouvoir, la main en "feuille" les doigts serrés, le coup visant à transpercer) vers la poitrine de l'homme qui recula d'un bond.


Ryû : " Pas mal, je crois que tu mérites peut-être que je te laisse me trancher. "


Le mercenaire, puis-ce que c'était son statut actuel lors de cet affrontement, passa sa main dans son dos (sous son manteau) et en sortit un couteau de combat. Cette arme, basique mais terriblement efficace possédait une large lame capable d'encaisser de lourds coups, une poignée solide et une protection devant cette dernière afin de lui fournir une plus large garde.
Il passa l'arme derrière lui, la tenant comme si elle faisait la taille d'une épée, il porta un coup simple, basique, vertical et descendant mais avec un poids extrêmement lourd pour une lame aussi petite et légère. C'était comme un coup d'avertissement pour dire : "je vais être sérieux, restes sur tes gardes parce que sinon ça va mal finir pour toi".

Couteau VS Katana qui va gagner ?



[HRP @ Raiden : si tu changes la taille de tes armes ou de quel qu'autre objet, pourrais-tu en rappeler les proportions lorsqu'elles diffèrent de la normale stp ?]





[HRP : Black Cat.]



Train fut surpris par cette rencontre mais ne s'y attarda pas et comme son ex-compagnon d'arme alla au combat faisant des ravages de mal de crâne chez les brigands. Il finit à force de tourner en spirale autour de la place par tomber sur le lieutenant qui l'avait engagé pour cette mission (les temps sont dures pour les chasseurs de primes, que voulez-vous ?). Ce dernier était aux prises avec un pirate assez coriace. Non loin de lui, Ryû avait été ralenti par un autre qui semblait être costaud et l'amusait aux vues du grand sourire de "fou du combat" qui déchirait son visage. Enfin, un troisième pirate non trop faible sauta sur le marine qui le para facilement, le pirate se mit aux cotés de celui qui semblait être son chef et... Pourquoi ne pas participer à la fête lui aussi ?
Train se retrouva derrière le troisième pirate avec une discrétion féline et lui asséna un coup de pistolet gentil derrière la tête de manière à dire : "maintenant toi aussi tu as du pain sur la planche et pas des moindres" le tout accueillit avec un grand sourire...

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 1 Mar - 18:31

L'inconnu venait de bloquer à nouveau le katana de Raiden. Le choc dégagea une onde d'air palpable. les deux guerriers se regardèrent dans les yeux au moment de l'impact, le temps ralentit à nouveau. Le visage sérieux du décoloré fixait également son adversaire dans les yeux, l'air de montrer sa détermination à le battre. Ceux de cet étrange homme qui pouvait arrêter le métal à main nue étaient mêlés d'assurance et de défi. Raiden ne s'étonna pas de la parade....improbable. Il était aveuglé par l'excitation et ne voyait pas l'anomalie.

Ryû : " Belle lame, mais je me demande si tu es digne de t'en servir. Montres moi de quoi tu es capable ! "

Raiden ne répondit pas à la provocation, il était concentré sur le prochain coup, un manqué et c'était la mort. On aurait dit que toute sa débilité s'évaporait quand il était question de se battre. L'inconnu repoussa la longue lame en direction du sol et tenta une percée. Raiden réussi à l'esquiver sans mal et à reculer d'un pas sur en arrière tout en continuant à lui faire face. Son visage stoïque et dur, s'adoucit d'un sourire avant de répondre à son adversaire.

Rai:" C'est l'esprit ! Ça va me changer de toutes ces lopettes ! J'en ai marre de me retenir...je vais te montrer ...."

Alors qu'il se préparait pour la prochaine attaque, l'homme aux mains tranchantes dégaina un couteau de combat de sa veste. Raiden sourcilla, non pas à la taille du couteau, mais au fait que son adversaire qui avait toujours combattu à main nue, sorte une arme. Cela ne présageait rien de
bon. Il avait appris à se fier aux apparences.

Ni une ni deux l'homme bondit en sa direction, frappant de son couteau un peu comme l'avait fait Raiden auparavant avec son nodachi, mais dans la version trois ou 4 fois plus grand. Le coup absurdement lourd, vint s'abattre sur la lame de l'épéiste, qui raisonna en un tintement traînant. Le coup venait d'être paré tout aussi simplement que son adversaire l'avait fait auparavant. Les deux mains sur la garde, au dessus du visage, leur regard se croisèrent un temps court qui encore une fois avait semblé durer une éternité. Les deux lames formant une barrière sur le point de céder à un déchaînement imminent.

Le choc, traversa le corps solidement enraciné de l'épéiste pour atteindre le sol qui se fractura sous la pression. Puis d'un geste puissant Raiden renvoya son opposant dans les airs. Pendant la séquence de décollage Raiden murmura comme une prière:

"eclair imprévisible, frappe et abat les insolents....San-ban Denkou [ éclair soudain n°3 ]"

L'auteur de ce chant étrange, utilisa ses solides jambes, fléchies après l'impact des lames pour bondir sur sa cible en plein envol, présageant du second assaut. Arrivé à son niveau. Il donna trois larges coup de taille qui donnèrent l'impression d'un seul, à cause de l'impressionnante vitesse d’exécution. Un gros volume d'air fut déplacé une fois encore comme un effet à retardement.

Raiden n'attendit pas de savoir comment se portait son adversaire pour enchaîner sur sa prochaine attaque. Alors que lui et son adversaire retombaient, il murmura à nouveau:

"lance divine, qui punit les pêcheurs...San-ban Rakourai [Coup de foudre n°3]"

La lame du Nodachi fusa comme un éclair orangé à cause des reflets chauds du soleil sur la lame, à la manière d'une guillotine pour s'abattre sur sa cible. Ni une, ni deux mais trois coups en combos s’enchaînèrent, sur le coutelier, créant à chaque impact éventuel sur le sol une onde de choc qui balayait les pavés.

Une épaisse fumée grisâtre s'éleva. Rai prit soin d'en sortir, et de dégager d'un geste ample le volume de poussière pour apercevoir son adversaire. Au taquet pour la moindre contre attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 1 Mar - 22:38

Alors que les trois pirates prirent la fuite dont un avec un excès de colère, la marine ne voulut pas laisser échapper ces pirates. Muramasa tenait en joue un petit groupe de Marine afin qu'il puisse s'échapper facilement mais sans rien y comprendre, il se retrouva plaqué sur le sol avec en face de lui le marine exécutant les ordres. Muramasa sentis une vive douleur à sa main droite. Une lame était planté dans sa main droite et il sentait sa force s'évanouir de plus en plus que la lame restait planté dans sa main. Il semblerait que la lame soir du Granit marin. Muramasa en avait entendu parler mais en avait jamais vu, ni même touché.

Denzel : " Tu crois vraiment que tu peux partir si facilement ? Muramasa-san ?" d'un ton sec et énervé. "Merci, à ton pote de nous avoir dit ton nom, tu vas avoir un bel avis de recherche !"

Muramasa: Retire moi cette lame et je te montrerait à quel point mon avis de recherche pourrais augmenter.

Tous s'enchaina rapidement. Le Marine lâcha prise et Raiden lui ôta rapidement le sabre planté dans sa main droite. Une fois relevé, le Ninja aux Sais s'approcha de lui venant aux nouvelles.

Lister: "Muramasa, tu t'en remets? Raiden tu t'en sort on fait quoi maintenant, on les affrontes? C'est
à vous de décider, mais ils vont pas ce laisser faire. Moi je suis
chaud maintenant que je suis officiellement considéré comme hors la loi."


Muramasa: Je vais m'en remettre. Cette blessure n'est que superficielle.

Tous commencèrent un combat et remarqua quelque chose d'inhabituelle chez l'adversaire de Raiden. Comme si il cachait quelque chose. Bref, cette homme avait l'air des plus dangereux... Encore plus que ce Marine.
Muramasa Regardait attentivement les opposants et vit le ninja aux sais se mettre en garde face à un nouveau venu qui l'avait provoqué en duel.. Il avait une allure féline et ses déplacement étaient légers et silencieux comme un chat. Il ne restait plus que lui et le Marine "collant"


Muramasa: Je n'ai rien contre toi. Je ne combat que pour ma survie ou quand cela est nécessaire. Pret Marine-kun?! Je serais ton adversaire.

Muramasa jeta ses carquois de sabres aux loin et ne garda que son précieux sabre. Malgré le regard dur de Muramasa, on sentait en lui un calme général qui n'était pas envahit par la colère ou autre chose de négatif. Comme à son habitude, il avait un long cure-dent dans la bouche montrant son coté calme et zen.


_________________


Dernière édition par *Muramasa* le Mer 2 Mar - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mer 2 Mar - 13:15

[HRP: Ce poste ne prends pas en compte l'erreur de Muramasa, qui devra éditer son poste pour que les incohérences soit rétablies.]

Muramasa répondit à la question de Lister.

Muramasa: "Je vais m'en remettre. Cette blessure n'est que superficielle."

Lister: "J'en doutais... Il sentit le canon d'un revolver lui taper l'arrière du crâne et s'interrompit ... pas. Smeg! On dirais qu'un troisième type veux participer à la petite fête. Comme si ces deux là suffisaient pas... C'est vraiment chiant. J'aime pas quand c'est chiant comme ça... Smeg! Je crois pas que je vais y échapper. Enfin bon c'est comme ça."

Il se retourna, le nouvel opposant avait repris ces distances et Lister tira une nouvelle cigarette de son paquet, l'alluma, tira une latte ou deux et accroupit pour vérifier ces lacets. Il plaça la cigarette dans son oreille droite et refit les nœuds avant de récupérer la dite clope et ce la remettre au bec. Et ce redressa. Il fit quelques pas et ce plaça derrière ces compagnons d'infortune.
Dos à dos, encerclés ils étaient tous trois désormais, prêts à commencer ce combat pour de bon.


Lister: "On à plus le choix vas falloir battre ces types... si c'est faisable."

Il fit un mouvement en direction de ses saïs pour s'en saisir. Il savait son adversaire muni d'un flingue mais pas s'il s'agissait de son style de combat. Aussi devait-il en juger et tenter plusieurs approches afin d'en âtre sur. Il choisit alors d'utiliser le corps à corps en réponse contraire à une utilisation de d'armes de jet tel que le revolver.

Lister: "Une tape dans le dos, je supportes pas ça. Le dernier qui l'as fait s'en ai manger une bonne. Prépares toi mon gars, je vais pas me laisser capturer ici."

Il s'élança à l'attaque de ce nouveau venu les bras en position d'attaque. Il était prêt à ce défendre ou a attaquer en fonction de ce que ferait son adversaire.

[HRP: J'ai voulu trouver les fiches de ces persos, mais je n'ai su trouver. Je me pose la question suivante en dehors de Ryu, les autres sont des PF non? Ne devrait-il pas y avoir une section où les PFs sont répertoriés? Par ce que je sais plus ki est un joueur ou un PF et ça me perds.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Sam 5 Mar - 20:51

PF: Denzel Barig, lieutenant de la marine.

Denzel, regardait d'un air un peu déconcerté le combat qui opposait le Ryuken et l'autre pirate, qu'il ne connaissait pas. Il fut interpellé par le fameux Muramasa l'interrompit et le ramena à la réalité bien rapidement.

Muramasa: Je n'ai rien contre toi. Je ne combat que pour ma survie ou quand cela est nécessaire. Pret Marine-kun?! Je serais ton adversaire.

Le marine voyant que la tension s'était un peu calmée, alluma une nouvelle cigarette, en tira à nouveau une grande bouffée, et expira une longue trainée de fumée grisâtre et onduleuse. On aurait dit qu'il était contrarié par quelque chose. Son visage n'avait rien de combatif, il traîna le pas pour aller ramasser son sabre en granite marin, comme si il s'en allait en corvée de vaisselle.

Il regarda, la lame, avec une expression douloureuse et répondit à l'invitation de Muramasa, qui commençait à se faire attendre. Lui avait déjà préparé son sabre et jeté son carquois de sabre.


Denzel: "...Bon, tu ne veux pas juste te rendre, tu fais un peu de prison et tu es libre...je n'aime pas me battre contre des gars comme toi...désolé pour tout à l'heure, mais j'ai pas apprécié que t'essaie de tuer mes hommes avec l’échafaud, je suppose que tu n'avais pas le choix...."

Il baissa son arme comme signe de rémission. Mais son poing se serra sur la garde de son sabre un Shirasayas à la lame grisée à l'aspect sablé en surface. Une lame aussi droite que son sens de la justice.

Denzel: " ...Mais, je suppose que je n'ai pas le choix...même si je n'aime pas me battre...c'est parfois nécessaire. Essayons de régler ça rapidement."

A ses mots, son visage douloureux, se raidit et il se lança sur Muramassa. Il avait une course rapide, un peu comme un champion d'athlétisme. Il ravala presque instantanément les distances, à l'aide d'un superbe saut en longueur. Oui Denzel était une sorte de maniaque du sport. Il termina son saut sur Muramassa à l'aide un coup de pieds joint pour le repousser, et éventuellement le faire tomber. Se dernier devait surement s'attendre à un combat au sabre ?

Dommage pour lui
.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Sam 5 Mar - 22:33

Alors que le combat se faisait attendre, le marine prit son temps en s'allumant une cigarette qui alluma tranquillement. Son visage était des plus contrarié en regardant Muramasa. Le marine ramassa son sabre comme si c'était une corvée.

Denzel: "...Bon, tu ne veux pas juste te rendre, tu fais un peu de prison et tu es libre...je n'aime pas me battre contre des gars comme toi...désolé pour tout à l'heure, mais j'ai pas apprécié que t'essaie de tuer mes hommes avec l’échafaud, je suppose que tu n'avais pas le choix...."

Muramasa: Me rendre... Cela ne fait pas parti de mon programme ni de mes envie. De plus j'avais pas vraiment le choix pour pouvoir m'échapper avec mes compagnons.

Le marine baissa son arme comme signe de rémission. Mais il remarqua que celui-ci le serra plus fort son sabre comme si il préparait un assaut furieux.

Denzel: " ...Mais, je suppose que je n'ai pas le choix...même si je n'aime pas me battre...c'est parfois nécessaire. Essayons de régler ça rapidement."

Muramassa: Je n'aime pas on plus me battre gratuitement. Je suis d'accord avec toi... Si on essayez de regler sa rapidement.

Le marine se lança rapidement sur Muramasa qui arrivait a percevoir ses mouvement. Celui-ci fit une longue course suivit d'un saut en longueur. Il joignit ses pieds et donna un coup de pied puissant à Muramasa. Il eu le temps de se protéger avec son sabre et fut poussée en arrière et repoussa le marine.

Muramasa le regarda plus attentivement et se concentra pour mieux l'atteindre et en finir rapidement. Son visage était détendu et calme. Il fonça sur le marine avec une tel vitesse qu'on ne voyait que des nuages de poussière, la ou ses pieds se posaient sur le sol.
Arrivait a la hauteur de Denzel, il donna un coup puissant et précis visant le torse du marine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 31
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Dim 6 Mar - 18:55

[HRP : Bon pour commencer toutes mes excuses pour le retard, j'ai été fatigué à cause de mon "non week-end" et comble de mal chance, j'ai la grippe depuis Jeudi... Donc évidemment ça ne m'a pas aidé à avoir les idées assez claires pour poster. Mais, malheureusement pour vous, le repos s'arrête ici parce que je m'emmerde grave, je suis en colère d'avoir pas pu finir mon boulot pour l'école (crève de merde !) donc je vais me venger sur ce que je peux (vous <3) !]

[@ Lister :
Premièrement : Non, il n'y a pas de fiche pour Black Cat, mais si tu as le courage, retournes sur les anciens BRM/FMOP pour chercher la fiche du joueur du même nom et tu connaitras ton adversaire. (bien que mon esprit combattif est loin d'être aussi gentil que le sien.)
Deuxièmement : J'en ai fait une mini-micro-présentation deux postes avant.
Troisièmement et le pire : C'est quoi cette idée d'être face à un adversaire (déjà assez sympa de ne pas t'avoir mit K.O. en O.S.) et de faire : tes lacets, prendre tranquillement ta clope et la poser comme une princesse avant de te mettre derrière je-ne-sais-qui puis-ce qu'ils sautent tous dans tous les sens ? XD Si je suis de mauvaise humeur en fin de mon poste (partie BC), tu vas prendre cher. :p]





[PARTIE RYÛ :]


Le pirate se rua sur Ryû et tenta de le projeter en l'air, pour amoindrir le choc, Ryû s'y rendit (dans les airs) de lui même pour voir la suite des évènements. L'impact fut amorti d'abord par sa main gauche, puis par sa contraction musculaire au niveau des pectoraux et enfin surtout par son bond dans les cieux.

S'en suivit un attaque montante, Ryû passa son arme à gauche (jeu de mot *o*) et bloqua la lame de cette seule main, son bras, son corps tous restèrent immobiles et suivirent les mouvements imposer par l'attaque adverse. Cette dernier eut pour but de le rabattre finalement au sol. Tout ça pour en revenir au point de départ penserions nous. Ryû s'aplatit contre le sol absorbant et annulant ainsi toute la violence de l'impact, un nuage de poussière s'éleva à cet atterrissage magistral.

Le troisième coup porter était cette fois appuyer de la force gravitationnelle et de tout le poids de l'arme adverse. Ryû qui venait tout juste de se redresser s'abaissa de nouveau, prit son couteau de la droite et fit s'écraser l'épée pirate dessus ce dernier qui vient être renforcé par l'appui de son épaule. Le coup était bien bloqué, sans dégât encore une parade surement trop bien mener vu l'impact qui fissura le sol de part et d'autre du tueur.



Ryû : " Bien, bien, très bien. Maintenant, à moi d'attaquer. "


Murmura-t-il. Pivotant dans la fouler il porta un coup de paume en direction du diaphragme adversaire.
Sans répit, il poussa sur se jambe, faisant lever l'épée sur son épaule, fit glisser son couteau jusqu'à la garde de cette dernière et enchaîna par un crochet du gauche en plein dans la mâchoire du pirate.
Sans s'arrêter, profitant du micro-confusion de son adversaire, il passa derrière lui, lui fit un fauchage qui le fit tomber sur le dos et lui asséna un direct du droit dans l'estomac. (Remarquez qu'il tient toujours son couteau de sa main droite et qu'il aurait très bien pu le planter. Wink )
Ce dernier coup se heurta à la lame du pirate (à lui de décider de son état sachant que je ne me suis pas du tout retenu sur ce coup). Ryû sauta alors en arrière et laissa le pirate se reprendre sans rien faire, il y avait vraiment des questions à ce poser sur cet adversaire sans conteste fort, douer mais pourtant si étrangement patient et loyal...






[PARTIE BLACK CAT :]


Le pirate que Train avait menacé sembler le prendre totalement à la légère et surtout par le choix de ses armes, ne savait pas du tout à qui il avait à faire... Quand bien même, il ne l'avait pas attaqué, tant pis pour lui, Train avait pourtant eu la gentillesse de lui laisser la main.

Train commença par faire tourner rapidement son arme et à jongler avec une, deux, trois, quatre, cinq secondes. D'un seul coup sans crier gars il s'élança sur son adversaire au ras du sol et à une vitesse folle. Il commença par lui donner un coup de pistolet (oui, l'arme pas le projectile) en direction de la figure et un coup à gauche puis passa derrière lui, redonna un autre coup de l'autre coté du visage, avant de se retrouver à sa droite, son canon sous le menton de son adversaire et BAAAM il fit feu ! (N.B. : Black Cat utilise des balles paralysantes pour cette mission, tout impacte est donc K.O. direct mais non mortel qu'importe la zone touché. ^^)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Dim 6 Mar - 23:13

Partie Denzel

Muramassa avait très bien encaissé le coup. Denzel atterrit un peu plus loins, à disons 3 ou quatre mètres après qu'il ait été repoussé. Le long filet de fumée de cigarette décrivait une ligne qui suivait ses mouvements. Le marine avait toujours l'air aussi détendu et peu surpris de la force de son adversaire.

Denzel: "Pas mal, tu es un épéiste avant d’être un maudit...allez soit gentils, rend toi à la marine ça ne sera pas long...."

Muramassa lui répondit en fusant sur lui. sabre en poing. D'une attaque lancée à l'encontre du torse du marine.

Denzel: *je suppose que c'est un non, il es plutôt rapide....AH MERDE, IL EST DEJA LA ?!*

En effet Muramassa avait avalé les distances en une fraction de seconde, sa lame n'était qu'à quelque dizaines de centimètres de son torse , près à empaler le symbole de la mouette qui décorait son tshirt, le symbole de son appartenance à la marine et de sa foi en la justice. Sans mouvement superflu, Denzel pivota sur le côté grâce à un mouvement d'aikido, il passa ainsi, presque instantanément derrière son adversaire. Qui perdit l'équilibre à cause de ça. Le fumet de cigarette décrivait des cercles autour du blond, un peu comme les spectres du mouvement de son opposant.

Celui ci enchaîna tout de suite grâce à un tacle arrière, empreint au football. Muramassa se ramassa. (Notez la subtilité sonore ). Denzel lui attrapa la jambe et le fit tournoyer, un peu comme les lanceurs de marteau et le projeta dans les airs. Le marine ne resta pas inactif et poursuivit sa cible à l'aide d'un saut en haut en hauteur. Ce qui permit de lui asséner un coup de pied, fulgurant au vol grâce à une frappe en ciseau.

Muramassa s'écrasa à nouveau au sol.

Denzel atterrit non loin toujours lié à ses mouvement par un filet de fumée. Il attendait que son adversaire se relève l'air très détendu.

Denzel : "Oh putain qu'est-ce que je ferait sans clopes ?"

La dernière venait de finir justement. Denzel d'abord calme regardait son paquet vide et essaya de rester calme.

Denzel: "Hein ? y en a plus, bon c'est pas grave...n'est-ce pas ?..." Mais son attitude disait le contraire. Ses mains tremblaient comme un drogué en manque.

Denzel: " AAAAAAaaaaah MERDE !!! Comment je fait sans clopes yoyo effrayé ? Je vais encore faire n'importe quoi
yoyo fuit en pleurs !!!!"


Comme complètement paniqué, on aurait dit quelqu'un d'autre...




Rai vs Ryu

La fumée se dissipait à peine, Raiden constata avec un certain agacement que tous ses coups avaient été parés sans problème par l'inconnu et ce sans aucun problème. Ce dernier contre attaqua avec un coup de paume au milieu du torse...Raiden, qui n'était pas vraiment en position pour parer avec son sabre, se contenta d'esquiver d'un pas en arrière. L'arme étant plutôt longue une partie resta sur le couteau de l'inconnu qui la repoussa et glissa son arme jusqu'à la garde.

Raiden qui avait une certaine expérience des combat, réussi à détourner son couteau à l'aide d'un mouvement circulaire de la main qui eu pour effet d'emmener l'arme perforante vers l'extérieur. Mais cette manoeuvre n'était qu'une diversion pour, à l'aide son autre main lui donner un crochet au visage. Le décoloré, ne vit la supercherie qu'a la fin et n'eu le temps que de détourner la tête pour se prendre le crocher dans la joue, pour éviter d'être étourdit. La frappe était quand même violente et un mince filet de sang jaillit de la bouche de l'épéiste.

L'assaillant passa ensuite derrière lui. Raiden, qui se remettait de la douleur n'eut pas le temps d'esquiver et tomba sur le dos. Il avait néanmoins gardé son long sabre et l'opposa au pour de poing qui volait droit dans son estomac. Le choc fut violent, mais Raiden réussit à le contenir, et ce, en tenant son sabre d'une main sans vaciller. La lame vibra en émettant un bruit dissonant. La vibration du choc fractura à nouveau le sol.


Raiden, en crachant le sang qu'il y avait dans sa bouche : " Pteuh ! Tu es plutôt fort...C'est quoi ton nom déjà ? Je suis Raiden Kamimari, dit le bien au black la bas. Vous allez entendre parler de moi..."

Il se mit à sourire, son regard devint fou et malsain.

Ambiance: One winged Angel



Le poing qui était toujours sur la lame, ainsi que son propriétaire, fut repoussé par la force brute de Kamimari. Il profita de ce laps de temps pour se relever et repartir à la charge, à l'aide d'une roulade. Ses mouvements étaient plus rapides et violent qu'au début du combat. Il racla sur sa route le sol avec sa lame pour envoyer une salve de pavés en direction de l'inconnu. Afin de détourner son attention.

Il pivota sur le pied, fit un tour et se servit de la force centrifuge pour lancer un coup de taille horizontal dans la direction de Ryu. Une onde de choc rapide s'en dégagea et coupa toutes les pierres au vol.

Tensatsurai (L'éclair pourfendeur des cieux)

Il se lança ensuite sur son adversaire tout en enchaînant les rafales de coups. Chaque rafale avait l'air d'une seule à cause la rapidité du mouvement. Raiden avait l'air content. Il ne laissait aucun répit à son adversaire et était bien décider à se débarrasser de lui, il visait souvent des points vitaux et difficile à esquiver à l'aide de coup d'estoc, au ventre, à la poitrine, à la tête, au coeur, au jambes avec célérité et acharnement. Il termina son enchaînement avec un coup droit, similaire à un coup de masse pour écraser son adversaire.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 7 Mar - 14:39

Muramasa fonça sur le Marine mais d'un mouvement, il l'esquiva et prit dans son élan se trouva déséquilibré. Le marine exécuta un genre de tacle se qui fit tomber Muramasa dans un drole de bruit. Mais avant même qu'il ne puisse réagir, le marine lui attrapa la jambe et le fit tournoyer comme un vulgaire morceau de chiffon. Denzel envoya valser Muramasa dans les airs. Le sabreur avait déjà une énorme envis de vomir a force de tourner comme ça et croyait que cela allait être finis, le marine le rattrapa dans les airs et lui donna un violent coup de pied ce qui le renvoya au sol.

Un nuage de fumé s'élevait du trou ou était Muramasa. Il se releva difficilement et un filet de sang bordait le coin de bouche qu'il essuya d'un revers de la main. Il ramassa son sabre et d'un geste, il dissipa le nuage de poussière. Il scruta plus attentivement son adversaire et décida d'opter pour une autre stratégie.
Muramasa fonça a la même vitesse que sa première attaque mais au lieux de foncer tous droit, il zigzagua a grande vitesse. Il avait son sabre armé pret à le trancher mais au lieu de donner un coup de sabre, il donna un coup de coude dans l'estomac du Marine. Avant de le laisser souffler, il amena à lui un sabre de marine qui trainait dans les mains de son propriétaire. Il opta pour une pose d'un style de combat à deux sabres. Il donna un coup avec ses deux sabres pour faire monter le marine en l'air, qui bien sur le frappa avec le dos de ses sabres. Il le rejoignis en l'air et le frappa toujours avec ses sabres a la façon d'un batteur de base-ball, mais cette foi-ci il utilisa le tranchant pour le faire s'écraser au sol.

Muramasa atterrit non loin du trou du Marine


Muramasa: Debout Marine, Je suis sur que tu na rien ou presque rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 7 Mar - 18:13

PF: Denzel Balrig lieutenant marine.

Denzel était donc en plein délire panique, au point où il n'entendit pas Muramassa arriver pour contre attaquer, avec un enchaînement très similaire à ce qu'il lui avait fait subir auparavant. Denzel encaissa tous les coups avant de finir plaqué contre le sol, les avants bras entaillés. Il se releva avec difficulté, il tenait à peine sur ses jambes. Le souffle court et le regard abasourdit, un signe d'irritation pouvait se lire sur son visage.
,
Denzel: " Mais t'es fou ou quoi ? Ca fait super mal ? Regarde mes bras ! Je suis pas un ninja comme vous tous ! C'est quoi cette génération de cinglés !"

On sentait qu'il perdait son calme, le manque de cigarette sans doute. Il avait une mine...de dépressif ! Comme un électrochoc son corps convulsa, Denzel sentait monter une poussée de DHEA, l'hormone anti-dépressive secrété par le cerveau qui chez Denzel avait des effet plutôt euphorisant et inattendus.

Denzel: "Oh non...pas encore...!"

Son corps se convulsa à nouveau, le faisant basculer vers l'arrière. Quand il se redressa, il portait un grand sourire. Et sans prévenir il se lança sur Muramassa. Il arriva vite sur lui. et bloqua son corps avec son pouvoir une fraction de seconde, avant d'arriver à son niveau. L'impact allait être imminent !

Deperation Move : Dragon rising fist ! / Le poing du dragon ascendant !

Un uppercut arriva en plein visage du pirate. Un courant d'air ascendant le fit décollé.

(à la manière du tatsumaki de Zorro et la technique de Ranma ! )

La puissance du coup insoupçonnée balaya une partie du revêtement de la place, un peu comme si une mini tornade s'était levé. Les pavés s'élevèrent également grâce au souffle et tourillonnèrent dans l'axe du pirate qui voltigeait toujours.

Denzel, tomba à genou, et émis un râle de douleur: Ce genre de techniques absurdement puissantes, avait un contre coup musculaire douloureux.


Denzel: "Aaaaaah où sont mes clopes !? Voilà pourquoi j'évite toujours de me battre faut toujours que mon corps fasse des siennes."

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 31
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 7 Mar - 19:05

[Ryû :]


Citation :
Raiden, en crachant le sang qu'il y avait dans sa bouche : " Pteuh ! Tu es plutôt fort...C'est quoi ton nom déjà ? Je suis Raiden Kamimari, dit le bien au black la bas. Vous allez entendre parler de moi..."

Ryû : " Je m'appelle Ryûdo, Ryûdo Ketsuekiame. Honoré de connaître ton nom, le chieur en entendra parler. "


Son rejet du marine ne faisait aucun doute, renforçant le mystère autour de lui. Si son adversaire avait des connaissances en langue étrangère, son nom risquerait de renforcer ce sentiment d'étrangeté. (Ryûdo Ketsekiame (JAP) = Pluie de sang Terre dragon (FR).)

Le pirate s'approcha de lui à toute vitesse, raclant le sol et projetant sur Ryû des pavés. Le chasseur prit son couteau à gauche et d'un seul coup, son bras sembla disparaître, laissant apparaître devant sa personne une mur argenté. A son contact les blocs rocheux étaient pulvérisés en poussière elle même aussi tôt dissipée, absolument rien ne passait.

Une fois le dernier projectile pulvérisé, le pirate avait déjà amorcé en projeter sur le tueur une onde de choc tranchante. Malheureusement adepte et grand admirateur de techniques du même ordre, Ryû était tout à fait à même de la bloquer et encore une fois avec grande facilité. Il passa son arme à droite et c'est ainsi que l'onde horizontale se dissipa sous l'impact d'un coup sec qui la divisa en deux parties voletant quelques mètres derrière lui.

Le temps de l'approche de son adversaire il eut le temps de lui lancer quelques mots tout en replaçant son couteau dans sa main gauche :



Ryû : " Évitez le combat à distance, j'excelle à son démantèlement. "


Raiden commença une série de frappes en rafale, une nouvelle fois, ce mur bloquait les coups miroitant et le couteau la visible. On semblait voir un combat entre un homme et son reflet dans un miroir, ou non plutôt son inverse, absorbant tous ses coups sans contre-attaquer. SANS CONTRE-ATTAQUE ?! Mais pourquoi une défense passive, une combat poussant chaque partie dans ses retranchements avant de les pousser un peu plus loin ?!

Le pirate terminant son enchainement par un coup sans rafale, lourd et écrasant que le chasseur évita de tout son corps et laissa s'écraser au sol. Il plaça en suite la lame son arme par dessus la lame de son adversaire pour le retenir de bouger, le regarda dans les yeux et lui dit avec un grand sourire :



Ryû : " Bon, j'y vais à fond maintenant, désolé pour l'attente. (^^) "


Un long craquement se fit entendre comme parcourant l'ensemble du corps du chasseur. Ce craquement sonnerait normalement comme une simple mise en bouche mais là, il était si long, si glauque et si intense qu'il ne présageait rien de bon et pour cause...

Le vent souleva un petit nuage de poussière, quand d'un seul coup, l'espace d'un clignement d'œil, il se dissipa et Ryû disparu. Aussitôt arrivé au contact avec Raiden il le propulsa à nouveau en arrière du forte paume mais celle-ci ne le sonna pas de la même façon, elle était bien plus lourde, hostile et pleine de violence, elle visait non seulement à le repousser mais était dépourvue de la "gentillesse" des coups précédents.

A peine était-il entrain de reprendre son équilibre que le tueur se saisi de la lame de son adversaire. Sa lame toujours dans sa main gauche, il lui donna un coup de poing au visage, pivota dans la foulé entrainant le sabre avec lui jusqu'au sol et frappa son adversaire d'un très violent coup de pied en direction de la tête.

Sans attendre la main droite du chasseur vient étreindre le visage de son adversaire dans son mouvement de recule afin de rabattre ce dernier sur un genoux fort peu hospitalier... Le nouveau mouvement de recule fut accompagné d'un coup de poing du droit sans comparaison aux autres gauches et même au coup au sol précédent.

La série n'était pas terminée car tendit qu'il partait encore et toujours en arrière, un coup de pied vrillé vient s'encastrer dans le peu d'espace qu'il restait et ce dernière était au moins cinq fois sinon dix fois plus puissant que le coup de poing précédent. Le parer était primordiale pour la bonne santé de Raiden.

Lorsqu'il atterrit pourtant un dernier coup lui était réservé, une tranche horizontale du couteau tenu par la main droite, son poids était semblable à celui de plusieurs dizaines de boulets de canon. Qui plus est, ce coup, d'un précision diabolique ce situait juste au niveau du regard du pirate ce qui le rendait d'autant plus difficile à parer. La proximité de la lame lors de l'atterrissage du pirate était seulement à cinq centimètres de sa cornée.

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Lun 7 Mar - 20:50

Bien que Lister fut paré, son adversaire ce montra particulièrement rapide. Il frappa Lister au visage par deux fois. Un coup à droite suivi d'un coup à gauche.
L'assaut fut rapide et précis. L'opposant n'avait pas l'intention de le tuer il l'avais pressenti. Pas lui personnellement, tout ce qu'il ce passait ici et maintenant, n'avait pas pour but de tuer des pirates mais d'en capturer.

Certes que les mouvements de son adversaires fussent rapides, Lister avait néanmoins réussi à amener son adversaire à jouer son propre jeu au corps à corps et désormais celui-ci était à porté de saïs.


Les mouvements de l'inconnu lors-ce-qu'il passa derrière Lister pour le frapper une seconde fois, fut le fait d'une esquive de sa part pour éviter un coup de saï de la part de Lister. Il avait bien pensé que son attaque fut visible et donc facile à esquiver. Il avait amener son adversaire à ce déplacer comme il le souhaitait. Ce qui eut le but escompté.

L'instant précédant la seconde frappe de l'autre côté du visage, Lister engagea son second saï hors du champ de vision de son adversaire en le cachant avec le reste de son corps.


Lors-ce-que ce fut le moment adéquat, lors-ce-que son adversaire soit à la merci du second saï, un instant avant de ce faire frapper pour la seconde fois, Lister tendit le bras légèrement en arrière. Simulant un bras ballant et donc inoffensif. Tromper l'ennemi est l'une des premières choses à savoir en combat rapproché du moins c'est ce qu'il avait appris.
Le bras et la main armée, Lister prépara son coup et entailla l'inconnu sur le côté gauche de sa hanche. Un coup rapide et précis qui avait du trancher la chair comme du beurre et que son adversaire pourrait
s'en rendre compte qu'après lui avoir posé le canon de son arme sous le menton et avoir fait feu.
Lister sourit, il se voyait déjà mort, le coup retentit puis les ténèbres l'entourèrent.


Pendant environ huit à dix minutes il resta là à terre, hors d'état de combattre, inconscient.
Quand il recouvrit ces esprits, il sentit engourdis, il n'avait pas fermer les yeux au moment du trépas qu'il avait supposé, afin de regarder la mort en face. Son opposant était hors de sa vue, il ce releva et dit ou plutôt essaya de dire:


Lister: "...iouu! ...eg! ...ai ...ien cru y ...asser! ...ai ...es-ce ...qui ...arrive?! ...arrives ...us à ...ouyer ..a ...ajoire?!"

Il essaya de tourner la tête là non plus les muscles de son cou refusaient d'obéir.

Lister: "Et j'...eux ..ême ...as ..ourné ..a ... tête! ...eg!"

Lister, son visage paralysé par le coup de son assaillant, avait une expression joyeuse qui apportait de l'humour et un côté dérisoire à ce on ne peu plus sérieux et dangereux combat.
En dehors de son menton et des muscles de son cou, Lister avait une parfaite mobilité et était en état de ce battre. Il tournait sur lui même pour voir ou était passer l'ennemi et juger s'il avait lui aussi aimer le petit cadeau.


Lister: "...es...ère que ...a...ré..cie aussi ...on ..ca...au ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 8 Mar - 15:36

Les coups qu'avait portés Muramasa sur le Marine avait eu plus d'effets qu'il cru. Denzel se releva difficilement avec des entailles sur les avant bras. Son regard avait l'air des plus irrités et il n'arrivait plus à se maintenir debout. Muramasa commençait à montrer des signes de fatigues et la douleur se faisait sentir.

Denzel: " Mais t'es fou ou quoi ? Ca fait super mal ? Regarde mes bras ! Je suis pas un ninja comme vous tous ! C'est quoi cette génération de cinglés !"

Muramasa: Cesse de geindre... Tu as voulu combattre non?

Il se passa quelque chose d'étrange avec le marine. Son corps se convulsa et se tomba vers l'arrière pour se redresser. Denzel afficha un drole de sourire et une lueur apparue dans l'oeil de celui-ci. Il couru en direction de Muramasa à une vitesse folle et au moment ou l'épéiste voulu l'esquiver, son corps tout entier se figea comme sur la place de l'échafaud.
Le poing du marine s'arma et visa la mâchoire de Muramasa. L'épéiste eu juste le temps d'utiliser son pouvoir et amena une plaque d'acier entre son visage et le poing du marine.

Le choc fut tel que Muramasa se retrouva projeter dans les air se prenant des pavés de la rue. Il était dans les air comme prisonnier d'une tornade. Le pirate retomba lourdement sur le sol après de longue minute à voler dans le ciel.
Un épais nuage de poussière entourait encore Muramasa.
Plusieurs armes volèrent en direction du nuage de poussière, la ou se trouvait l'épéiste pirate. Une voix se fit enfin entendre de la part de Muramasa. Mais celle-ci fut légèrement tremblante.


Muramasa: Ranritsu no Narabi

Une multitude d'arme tranchante diverse tournaient autour de Muramasa. On ne le voyait pratiquement plus et du peu qu'on le voyait, il avait prit cher du coup précédent. Son front saignait ainsi que sa bouche. Il avait un air des plus démoniaque mais très fatigué.
Il regarda le marine qui, lui aussi avait eu une sorte de contre-coup venant probablement de son coup puissant et rapide. Muramasa avait le souffle court et sa vision commençait à se troubler. Le coup du Marine était vraiment puissant et le pirate avait été trop négligeant avec son adversaire.

Muramasa se concentra, comme il pouvait et prit une position de combat en tenant son sabre face à lui comme un samurai. Les armes tournèrent rapidement autour de l'épéiste ne laissant pas paraitre la ou il pourrait attaquer ni se qu'il présageait de faire.


Muramasa: Hanauta no Choujin

Muramasa se déplaça tellement vite que tout autour de lui semblait s'être arrêté et que d'autre chose avançait aux ralentis. Les armes diverses qui tournaient autour de lui l'entourait toujours formant une sorte de tranchoir géant. Arrivait prêt du Marine, il envoya une majorité de ses armes à une vitesse folle. Muramasa frappa le Marine aux ventre lui faisait une entaille suffisament profonde pour qu'il ne se relève pas tous de suite. Le coup avait pour but d'épargner ses poing vitaux. L'épéiste malgré son cotés démoniaque, n'était pas un criminel.

Une fois son attaque effectué, tomba à genoux de fatigue. Son attaque l'avait complétement vidé de ses forces et arrivait à peine à se tenir éveillé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La place des exécutions    Mar 8 Mar - 21:47

Raiden vs Ryuken.

Le diable lui même venait de surgir des profondeurs du nuage de fumée qui se dissipa sous son action. Bien qu'il soit un peu frustré que ses attaques ne fonctionne pas, même un petit peu. L'épéiste décoloré, ne montra aucun signe de déception ou d'étonnement. Cet adversaire était clairement plus fort que lui, c'était tellement frustrant d'être pris autant à la légère. De l'incompréhension, oui en fait c'était ça. Qui était ce personnage ? Comment était il possible [Malgré tout ce que le bon dieu, c'est a dire MOI, ait pu faire, pour limiter ses pouvoirs] que cet homme, ne montre même pas un signe de difficulté ? Les marines regardaient impuissants la scène de combat. Leur soupçons sur Ryuken étaient bel et bien fondé, comment un homme à l'apparence si frêle pouvait il dresser une tempête comme Raiden.

Ce dernier, serra les dents devant son impuissance. Il se rappela, malgré lui, les paroles de son ancien maître Kariya.

"Parfois, la force d'un homme, s'avère être sa capacité à admettre sa défaite..."

Ce commentaire, Raiden en avait ri à l'époque. Pour lui il s'agissait d'une pensée de lâches et de couards. Jamais ils ne l'aurait accepté, admettre son impuissance. Mais une autre des paroles de son maître lui revint en tête.

"Si tu admets ta faiblesse avec sagesse tu comprendras qu'il y aura toujours un lendemain."

Exactement, le manieur de Nodachi était en train de comprendre ce qu'il tentait de lui expliquer. Il valait parfois reculer pour revenir plus fort. Une nouvelle flamme apparut dans les yeux du guerrier. La volonté de vivre coûte que coûte.
Le diable arrivait. Bien que son mouvement fut difficilement perceptible Raiden parvenait à suivre, grâce à son sens du combat et aussi son instinct de survie l'avancée du dragon.

Celui-ci joignit à nouveau les paumes, Raiden recula promptement à son approche, sentant que le coup n'allait pas être tendre, lança sa jambe en arrière et para le coup de paume du plat de la lame. Posant l'une de ses mains dessus pour se donner plus de force, un peu comme si il poussait quelque chose avec tout son poids. Le choc fut absorbé avec Brio et retransmit à la terre qui se craquela, mais glissa sur quelques décimètres à cause de la violence du choc.

Le démon continua son offensive brutale. Raiden, acculé tentait quand même de garder son calme, malgré le stress que ce combat générait. Ryuken attrapa la lame de Raiden à pleine main, ce type craignait il seulement les coupures ? Impossible de le savoir, il l'écarta d'un geste de la main, et arma son poing pour un coup au visage. L'erreur est le nom donné à l'expérience, et le visage de Raiden se souvenait de sa dernière erreur; Il anticipa une telle éventualité et para le coup avec son deuxième sabre, qu'il dégaina en l'opposant au poing qui le menaçant, d'un mouvement de pivot vers l'intérieur de la garde de Ryûken. (Si tu veux il pivote en s'avança vers toi pour avoir le temps de dégainer). Les deux hommes étaient alors côte à côte, Ryû tenant la lame et Raiden bloquant le coup de poing du revers de son deuxième sabre qui avait sonné comme un cri de guerre.

Mais Ryû ne prit pas le temps d'apprécier le cri de guerre, il pivota à nouveau entraînant le premier sabre avec lui, et Raiden avec lui. Le diable profita de ce déséquilibre pour balancer un haut coup de pied en direction de son visage. L'action fut trop rapide pour parer avec ses sabre ou éviter, Raiden opta pour la solution la plus salvatrice: Parer...avec un coup de tête. Pour atténuer le choc et diminuer les dégâts. Cela faisait un mal de chien tout de même, une plaie venait de s'ouvrir.

Ryu enchaîna sans états d'âmes en attrapant la tête de Raiden pour lui mettre un coup de genoux. Grave erreur. Impossible de le manquer à cette distance là quand mains et pieds sont occupés: Raiden profita de la faille de défense pour entailler profondément le flanc de Ryu et le planter à gauche, (loupant ses points vitaux), avec ses deux sabres, qui étaient désormais libres. Il avait tenté de le le planter mais la douleur occasionné par le coup de genoux du démon, l'avait fait quelque peu déconcentré. Celà ne semblait pas déranger Ryu qui enchaînait frénétiquement les coups de poings.

Raiden en encaissa la moitié et para l'autre avec ses lames, sentit quelques une de ses côtes se briser. Ryû termina son enchaînement avec un coup de pied vrillé dévastateur qui rencontra le deux sabres de Rai. Le choc les ôta des mains du sabreur qui tomba au sol sur le dos et fit voltiger les lames au loin.

Le temps se ralenti à nouveau, il voyait le spectre du diable plonger sur lui au ralenti avec le couteau qui se rapprochait dangereusement de lui. Il leva la main comme pour arrêter sa course. Il sentit, sans réelle douleur, l'adrénaline sans doute, le couteau qui entamait sa lente mais certaine chute dans la paume de sa main pour atteindre l'oeil figé et écarquillé de Raiden.

Il pensait à toute allure et voyait sa vie défiler, son enfance, ses entraînements dans la jingle, le jour de son initiation, le jours où il rencontra son maître et aussi le jours où il le perdit.


"Alors....c'est ça ...la mort ?"

Toute son existence sa petite existence, futile et inutile, insignifiante, inutile...tout allait prendre fin maintenant ? Petit...ce mot résonnait dans son esprit qui était maintenant tout embrouillé, il voyait la lame s'approcher de plus en plus sur sa petite existence.

PETIT ? Etait-ce une hallucination ? Une lueur jaune émettait depuis sa main entravée par le poignard et l'arme ainsi que son porteur rétrécissait à coup d'oeil ! Ryû devint tout ...PETIT ! Lui même retomba incrédule sur le corps meurtri de Raiden en rebondissant sur sa paume, ce dernier tout aussi abasourdi, ne chercha pas à comprendre d'avantage ! Ce deus ex machina, renversa la situation. Raiden, referma sa main fermement sur le petit être, et son épine de couteau. Se leva et balança le mini diable (qui devait mesurer tout au plus 12cm ). Le plus loin possible. Le mini Ryu s'envola au loin à l'autre bout de la place .

Raiden encore surpris de ce qu'il venait de voir ramassa ses armes, sans essayer de comprendre, l'important était de fuir. Qui sait combien de temps passerait avait que Ryû ne revienne ?



Denzel vs Muramassa

Denzel souffrait de plus en plus et tenait à peine sur ses jambes. Il regarda Muramassa s'agiter, un tourbillon d'épée autour de lui, comme dans la vision d'une furie en colère. Le souffle court, le marine agrippa fermement son shirasaya en granite marin et pris une garde offensive, les deux mains sur le sabre, avec pour la première fois un esprit combatif dans le regard. L'instant était décisif, pas question de faillir. Le sportif avait maintenant tout l'air d'un guerrier au regard déterminé.

Muramassa bondit sur lui avec une vitesse fulgurante, Denzel l'attendait. Le choc des deux protagoniste se termina de manière dramatique: Denzel Bloqua bien que trop tard le mouvement de Muramasa avec son fruit et profita pour lui planter le katana en GM dans l'épaule, annula ses forces et son pouvoir, toute les lames qui gravitaient autour de lui s'arrêtèrent et tombèrent subitement. Mais il fut aussi touché par l'attaque de Muramasa et s'effondra au sol à côté du blond. Le combat semblait être fini.

Les marines restants allaient pouvoir s'occuper des pirates.

Soudain, comme si la tension venait de retomber. Une impression bizarre et sombre envahis la place en proie aux combats. Comme si une sombre aura venait glacer les sang de tous les acteurs de ce drame absurde. La peur commençait envahir pour une raison qui est inconnue à envahir le commun des mortels.


Ambiance : Somnus, Yoko Shimomura



Le silence s'installa, et une sorte de manteau ténébreux et brumeux envahit la place, un froid des moins naturels s'installa et l'ambiance devint assez oppressante. Alors que de petites formes noire humanoïdes émergeaient de la brume. Le bruit d'un pas raisonnait dans la place plongée dans le monde du silence.



Des créatures dénuées d'humanités saisissait les marines comme les pirates ou les civils et les démembrait allègrement dans d'atroces cris stridents. La panique s'installait progressivement. et le sang n'avait jamais autant coulé jusqu'à présent.

PF Black Blood : Ancien criminel appartenant au groupe de L'invictus.



BB:"Tiens, tiens, tiens ....si ce n'est pas ce cher gamin comment est-ce déjà ? Balrig c'est ça ..Ca fait combien de temps depuis...notre dernière rencontre ...Bien 10 ans....huhuhu....tu as ma reconnaissance Klein était...DELICIEUX. !"

Balrig eut des sueur froide, et essaya de se lever, pour lui répondre, mais il était chancelant suite aux blessures infligées par Muramassa.

Balrig : "Black Blood ?! Je te croyait enfermé ?! Qu'est-ce qu'une saloperie comme toi fait ici ! Je croyait que tu croupissait au fin fonds d'Impel Down ! Avec le reste de l'invictus !"

BB:" Tu vois...je m'ennuyais, alors j'ai décidé de me venger de tout tes petits copains, et tu es le prochain sur la liste !"

[je m'arrête là pour voir au moins vos réactions]

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La place des exécutions    

Revenir en haut Aller en bas
 
La place des exécutions
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En route vers l'aventure ! :: Logue Town-
Sauter vers: