Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lelouch di Tielen (V)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lelouch

avatar

Masculin Messages : 34
Age : 25

MessageSujet: Lelouch di Tielen (V)   Mer 3 Mar - 13:43


di Tielen...............................

...............................Lelouch




.:: Informations globales ::.



Nom : (di) Tielen

Prénom : Lelouch

Age : 17 ans

Lieux d'origine : Empire du Tielen situé sur Red Line

Equipage éventuel : Master Crow (normalement).

Emploi : Pirate et stratège ainsi que prince déchu de son trône

Prime : : 20 000 000 Berries

.:: Descriptions ::.



Caractère: Il n'y a qu'un seul mot pour décrire Lelouch : génie. Il est extrêmement intelligent,capable d'analyser les personnes, de découvrir leur faiblesse. Il a aussi un grand esprit d'analyse qui lui permet de se sortir avec avantages de toutes le situations. Il établit aussi plusieurs coups à l’avance, tel un stratège. Lelouch est en apparence distant mais est en réalité relativement timide en présence d'inconnus, défaut qu'il compense en prenant un air sérieux et en essayant d'impressionner les autres. Malgré son caractère froid, il est très chaleureux avec ses ami(e)s et fait tout son possible pour les aider.

Physique: Lelouch est un adolescent plutôt athlétique, mesurant un bon mètres quatre-vingt cinq pour soixante quinze kilos. Il a des cheveux noirs en bataille avec des yeux violets. Son groupe sanguin est A. Il porte en général une tenue de couleur noir brodés d'or( pour la tenue voir l'image ci-dessous). Il se débrouille très bien avec sa rapière( son arme de prédilection) mais son sens du combat en fait un redoutable adversaire, au point de savoir utiliser une arme juste après de l’avoir vu.


.:: Histoire ::.



Histoire :


"Mister Lelouch, vous êtes en état d'arrestation, veuillez, je vous prie nous suivre sans faire d'histoire."

Ma journée, elle a commencé comme ça (oula, je suis en train de faire du Céline, bon on continue). Avant de poursuivre mes meilleurs aventures avec mes créanciers ou autres, je vais vous parler de moi même si cela ne vous intéresse pas. Alors je suis né sur une île super et classe. L'île du Tielen ou plutôt l'île central de l'empire du Tielen. Alors, comment vous le décrire. L'empire du Tielen, c'est l'un des plus grands empires de la Route des Périls, non seulement par sa taille mais aussi par sa démographie. En gros, c'est immense et surpeuplés. Je vous donnerais pas de chiffres pour une bonne raison : je les connais pas mais bon nous ne sommes en cours de math, nous y survivrons. Bon, maintenant parlons du régime alors c'est absolutiste et de droit divin. L'empereur a tout les pouvoirs et personne ne remet jamais en question ses faits et actes. Bon, en théorie c'est ça mais rien n'est parfait. Je vais vous expliquer plus en détails la géopolitique de l'empire. Bon pour commencer, l'empire est en continuelle expansion tel que l'on peut le voir avec sa récente invasion de la zone 11, c'est à dire que c'est la onzième île envahie. Cette expansion aurait plusieurs explications d'après nos éminents académiciens, je ne vous donnerais que les deux plus connus a vous de vous faire votre opinion. La première explication est celle du grand professeur Alouest pour qui l'expansion viendrait de la surpopulation du l'île, des mauvais choix des anciens empereurs concernant l'aménagement du territoire et aux questions de logements. Le problème empira (jolie mot, c'est proche de empire; ah les joies de l'écriture) et la plèbe (le bas peuple mais je vous expliquerais ceci plus en profondeur plus tard enfin plus bas) commençant à gronder de plus en plus furieusement, l'empereur de cette époque Bastos III décida que comme les tielenniens étant d'une race supérieur leur besoin leur autorise de faire tout ce qu'il leur faisait envie. Et c'est ainsi que la toute première guerre des zones débuta.
La deuxième explication est celle de l'historien J. E. Mant démontrant que les Tielenniens étant supérieurs à tous, la faute est forcement celle des autres et que la première guerre des zones est justifié par les implications vitales pour l'Empire de montrer sa suprématie pour la plus grande gloire du gouvernement mondial.
J'ai du oublié de vous prévenir que l'Empire du Tielen fait partie du Gouvernement Mondial, cela autorise pas mal de crimes.
Revenons à mon histoire, cette guerre entraîna pas mal d'enjeu sur la politique étrangère mais surtout intérieur du gouvernement de l'Empire.
Voilà, maintenant que vous avez une petite idée sur l'Empire, je vais vous parler de son idéologie. L'Empire est érigé en deux castes principales, d'un côté les nobles et de l'autre la plèbe. Ces deux castes sont elles-mêmes divisé en une multitude de groupes. Je prendrais trop de temps à tout vous expliquez donc j'irais à l'essentiel. La naissance décide de tous, de tes droits, tes possibilités d'avenirs mais surtout de tes devoirs, une haute position implique de grands devoirs sinon tu ne sers à rien et tu dois mourir. Ainsi, les handicapés, ceux qui refusent leur place c'est à dire ne veulent pas obéir sont exécutés impitoyablement. Ce n’est pas joyeux tous les jours, vous imaginez. Mais ce qui est assez paradoxal, c'est que l'Empire fait place au mérite. En effet, l'Empire est l'un des rares pays où n'importe qui peut réussir et atteindre les hautes strates de la société. Il n'est pas rare de voir un esclave qui après de nombreuses victoires dans les colisées, se voit libéré et naturalisé Tielennien où après une longue et belle carrière militaire (la plus prestigieuse des carrières) celui finit par ce marié a une noble d'une des six grandes familles tielenniennes. Mais l'Empire est aussi raciste, xénophobe et tout ces trucs qui vont avec. Bien entendu, l'idéologie n'a pas de faille, l'explication pour laquelle on naturalise les esclaves victorieux ou des étrangers (c'est plutôt rare), ce sont nos grands idéologues qui l'ont trouvé est que ce sont des Tielenniens mais que eux le savent, c’est la même chose pour les hommes-poissons ex-esclaves, ce ne sont pas des hommes-poissons mais des tielenniens, c'est juste une illusion d'optique. De même pour les perdants, si un général Tielennien perd une guerre voir une bataille cela veut dire que cette personne n'en n'est pas un. C'est logique n'a pas de faille.

Parfait, il est temps de parler de moi alors où commencer ? Bon, déjà, je suis prince, le septième prince du Tielen dans l'ordre de succession mais cela n'a que peu d'importance. Mon père est l'empereur Charles, le 98ème empereur du Tielen. Ma mère est l'une des ses douze épouses. A l'origine, elle était une simple roturière mais son ascension militaire et sociale fut trop importante aux yeux des grandes familles du Tielen et ce mariage n'arrangea pas les affaires de ma mère avec les puissants. En effet, le titre d'épouse ou d'époux est très recherché car le seul moyen d'accéder au pouvoir est d'être prince ou princesse, les grandes familles se battent toutes pour que le prochain empereur soit l'un de leurs. En effet, le chef de l'empire ne s'occupe pas de l'éducation de ses enfants, c'est la mère ou le père et donc la famille qui conditionne les futurs prétendants. Ma mère n'a le soutien d'aucune famille et les menaces sont à peine voilées mais cela je ne l’ai su que plus tard.
J'ai un frère de huit ans plus âgé que moi ainsi qu'une petite sœur de deux ans plus jeune que moi et d'innombrables demi-frères et sœurs mais eux n'en parlons pas, ils ne sont pas ma famille malgré nos liens du sang. Mon frère à cause de son âge et de ses responsabilités, c'est ce que j'ai longtemps cru, passait très peu de temps avec nous. Ma mère par contre, s'est toujours occupée de nous. Elle était très bienveillante et sa première préoccupation ne fut pas de nous apprendre à mentir, tromper et manipuler mais plutôt de nous laisser libre comme l'air. Moi et ma sœur, nous passions souvent nos journées à nous prélasser au soleil ou à jouer a des jeux divers et variés. C'était le temps de l'insouciance. L'Empire était joyeux et toujours perpétuellement en guerre. Mais ici, au cœur de l'Empire, la guerre, on ne l’entendait pas. Qu'importe si des gens mourraient et d'autres finissaient grièvement blessés, qu'importe puisque le Soleil brillait et que l'Empire allait bien. Et tout alla bien et cela pendant plusieurs années mais cela ne pouvait durer, n'est-ce pas ? Le bonheur ne pouvait rester. Tout le monde le savait sauf moi et ma sœur mais vous verrez pourquoi plus tard. Vous imaginez que la vie de prince, c'est super et sans soucis. Et bien, vous avez raison. Durant, mes douze premières, je ne fis que ce que je voulais. Comme j'étais extrêmement intelligent, je n'avais pas besoin de réviser et par conséquent mes journées étaient peu chargées. Mon précepteur était celui de mon grand frère avant moi et ma sœur. Il était très doué et contrairement au reste de ma famille qui était entourés comme un trésor, il nous enseigna tous son savoir : histoire, littérature, l'équitation etc ... et bien entendu l'escrime. A l'époque, j'étais nonchalant dans les études et dans le combat car de toutes les façons jamais je ne pourrais régner. Si quelqu'un devait régner dans ma famille, cela serait mon frère, c'est lui le futur chef du clan et puis il est le troisième dans la ligne de succession, il a toute ses chances. Moi, pas. Si jamais, il avait besoin de moi, dans ses affaires, il me l'aurait dit, non ? Je n'aurais rien demandé de mieux, moi. Et voilà. Et puis à l'âge de huit ans, une réunion fut ordonnée par l'empereur. C'est la première fois que j'allais sortir de mes quartiers et pourvoir entrer dans une autre partie de la ville interdite : le palais impérial. C'est à ce moment là que les choses auraient pu changer mais j'ai préféré fermer les yeux. Triste chose ! Dénigrer une chose, ne l'a fait pas disparaître. Loin de là.

Allons, alors, je vais vous racontez comment s'est passé cette cérémonie.



??? : "Allez, grand-frère, plus vite où nous serons en retard, cela fera un mauvais effet devant notre famille et devant père, surtout. C'est la première fois que nous allons le revoir, maman veut que nous fassions bonne effet."



Lelouch enfant


Lelouch : "Ne t'inquiète pas, Nunally, le début de la soirée débute dans peu un plus d'une demi-heure, nous en avons pour exactement pour dix-sept minutes et trente quatre secondes de route. Nous serons donc en avance. A moins que nous décidions de faire baisser l'énergie cinétique et ...


Nunaly, la sœur de Lelouch.


Nunally : "Arrête avec ton charabia et aide-moi plutôt à trouver mes chaussures. Où les ais-je mis ?

Lelouch : "Elles sont à leur place, là où le serviteur les a déposé après les avoir nettoyer donc logiquement ... Ok, me regarde pas comme ca, elles sont sous ton lit. Tu ne fais jamais attention aux détails.

Nunally : "C'est toi qui apporte trop d'attention aux détails".

Lelouch : "Au moins, je ne perds jamais mes affaires."

Nunally : "Alors, où se trouve ton sabre d'apparat ?"

Lelouch (légèrement fâché) : "Dans ton sac à doudou, si tu penses que je ne suis pas capable de deviner où tu caches mes affaires, tu te trompes, ma chère."

Nunally (rigolant) : "Comment as-tu trouvé ?"

Lelouch (rigolant aussi) :"Tu ne m'aurais pas posé la question, sinon ?"

Nunally :"Tu es vraiment intelligent".

Lelouch (pensif) :"Oui mais à quoi cela me sert-il ? ... Bon, allez plus vite !

Le majordome :"Monsieur, le carrosse vous attend"

Lelouch :"Nous sommes prêts, Albert. Cela fait combien de fois que je t'ais dis de m'appeler par mon prénom à moi et à ma sœur. Tu es le plus vieil ami de ma mère. Tu nous connais depuis notre connaissance, ce n'est pas la peine de nous vouvoyer. "

Albert (souriant) : "Cela fera, une fois de plus, monsieur Lelouch."

Nunally :"Ce n'est pas encore cela."

Albert :"Je finirais peut-être par y arriver. Allez, la cérémonie ne vous attendra pas."


Et précisément dix-sept minutes et trente quatre secondes plus tard. Le carrosse s'arrêta en face d'un portail entouré de sculptures : des jeunes angelots peints et tout en pierreries. Puis, traversa le portail pour arriver dans une cour dallé où une multitude de carrosses sur lesquels des armoiries étaient peintes tels que la rose d'or sur fond vert de la famille Tyrell ou la dragon rouge tricéphale sur fond noir de la famille Targaryen entre autre parmi les plus connus. Ce bâtiment était le lieu de résidence habituel depuis maintenant près de vingt ans, et comme tous les châteaux il a un nom. Son nom ? Qu'importe le nom d'un château, n'est-ce pas ? Passons à la suite qui est plus intéressant. Il faut avouer une chose : le pouvoir permet des merveilles. Dire qu'avant les travaux de construction, ce château et ses jardins de 200 hectares n'étaient qu'une misérable bâtisse environnée de marais. Il aura fallu près de 10 ans pour construire le palais et ses aménagements ainsi que pour s'occuper des marais et cette construction n'aura coûté la vie que de plusieurs centaines de personnes. Passons ces détails macabres. Lorsque l'on dépasse la cour, on arrive dans les bâtiments, je vous épargne les descriptions du luxe de l'endroit, toute l'aile droite du palais était ouverte et c'est par là que l'on entrait. Bien entendu, une personne vous annonçait et les regards se tournaient vers vous pour un temps plus ou moins long. J'aurais du remarquer les groupes, les regards, les murmures, les complots mais j’étais émerveillé par l'endroit. Nunally partit dans les jardins suivit par Albert. Moi, je restais à l'intérieur et je parcourais les galeries avec mon verre à la main. On pouvait à travers les fenêtres, voir le soleil se coucher. Les lumières commencèrent à s'allumer. Et c'était attiré par une lumière que je m’approchais d'un groupe. Je surpris quelque mot tels que "bientôt", "soutien" et "se méfier". Puis, lorsque ce groupe m'aperçu, il se dispersa. Seul, l'un d'entre eux, resta et en se retournant, je le reconnu : Tommen, le sixième prince du Tielen. Il était plus vieux que moi de trois ans. Je l'avais déjà rencontré, un an plus tôt. Nous avions fait une partie d'échec, je l'ai battu à plate couture, ce qui l'a mit dans un état de colère indescriptible. Cela aurait pu très mal finir mais heureusement ce ne fut pas le cas. Ce que je n'avais pas compris, c'est que lorsque ma mère et mon grand-frère apprirent l'historie de la partie d'échec, ils m'interdirent d'y jouer avec n'importe qui à part Albert et mon précepteur. La raison, je l'ai appris lors de cette soirée. C'est donc un peu méfiant à son égard que je lui adressais la parole.

Lelouch :"Bien le bonsoir, mon frère, je vous dérangeais peut-être ? Vous étiez en pleine conversation."

Tommen :"Nullement, au contraire, c'est toujours un plaisir de profiter de votre présence. Elle est si rare."

Lelouch :"Avec qui étiez-vous, leurs physiques me sont familiers ?"

Tommen :"Ceci es tout à fait normal vu que ce sont mes cousins Lannister ainsi que ma tante."

Lelouch :"Une réunion de famille alors."

Tommen (sourire énigmatique) :"C'est cela, en effet".

Petite parenthèse, la famille Lannister fait partie des grandes familles du Tielen. Ce sont les Tyrell, les Targaryen, les Lannister (lion d'or), les Starks (loup d'argent), les Martels (soleil noir) et les Greyjoy (seiche d'or).

Tommen :"Venez, Lelouch, l'Empereur ne devrait pas tarder à arriver. Cela ferait mauvais effet que vous ne soyez pas là pour l'accueillir. D'ailleurs où se trouve notre sœur bien-aimée ?

Lelouch :"Dans les jardins. Enfin, elle y était mais je pense qu'elle a du rentrer lorsque le soleil s'est couché."

Tommen :"C'est ce qu'il y a de plus sage. Ces jardins sont très grands et ne sait jamais ce qui peut arriver, la nuit".


Ainsi, Tommen fut mon compagnon pour toute la soirée. J'étais en plein conversation avec Rosine (Tyrell de sa mère) et de deux de ses cousines, pratiquement tous les membres des nobilitas (grandes familles) étaient présents, lorsque l'Empereur arriva. Lors de son arrivée, tous le monde s’agenouillèrent, moi de même. Au côté de l'Empereur, on pouvait apercevoir la 1ére princesse du Tielen, Lyanna (Stark) et deux Knights of Round (les douze plus grands soldats et généraux de l'Empire), le Knight of One et ma mère. Elle fit un petit signe de main lorsqu'elle me vit. Je vais vous épargner les détails de la soirée pour passer aux plus importants. Après le repas, moi et Tommen, nous nous séparâmes du groupe à la recherche de Nunally car elle n'était pas venue pour le repas. Et, c'est quelques minutes après que nous l'a trouvâmes. Grand-frère l'a tenait dans ses bras avec Albert sur ses talons. Nunally semblait effrayée.

Nunally :"Nii-san, nii-san, je me suis perdu et ... et ... des monstres ...

Lelouch :"Des monstres, comment ça ... je ne comprends pas. Ici, dans la cité interdite ?

Tommen :"Des manticores, c'est ça ?"

Aniki (grand-frère) :"Oui, exactement".

Lelouch :"Mais, il se passe quoi, je comprends rien."

Aniki :"Il vaut mieux que tu en sache le moins possible. Tiens, Albert, ramène Nunally chez elle, moi j'ai quelque chose à régler avant de partir."

Les trois nous laissèrent seul.

Tommen :"Tu sais, il fait peur lorsqu'il a ce regard."

Lelouch :"Oui, moi, aussi. Suivons-le."

Nous rentrâmes à l'intérieur. J'étais assez préoccupé par ce que je venais d'apprendre mais les manticores vivaient à l'origine dans les marais. Ces bêtes devaient être les derniers représentants de l'espèce qui vivaient ici. C'est la seul raison que je trouvais pour expliquer l'accident car c'était un accident. Il ne pouvait en être autrement. Qui voudrait tuer ma chère sœur ? Et c'est assombri par mes pensées que nous arrivâmes devant un attroupement. Une partie d'échec se jouait entre la chef du Clan Martell et la première princesse du Tielen, Asha (Greyjoy). La partie était en défaveur de Lanny Martell. Les commentaires allaient bon train. Asha rigolait et se moquait de son adversaire car après tout elle se faisait ridiculiser en public. Une défaite surtout lors d'une partie d'échec reste une défaite. C'est l'honneur de la famille Martell qui se jouait. Moi, je n'en avais rien à faire mais lorsque j'entendis Asha se moquer de Nunally, mon sang ne fit qu'un tour.

Lelouch :" Ma sœur vient de se faire attaquer par des manticores alors laisse-la tranquille, Asha."

Asha(riant) :"Mon pauvre petit, il n'y a pas de manticores. Enfin, la bêtise doit venir d'un sang contaminé."

Et toutes les personnes présentes se mirent à rire, enfin presque toutes. Le sang de Lelouch ne fit qu'un tour et prenant la place de Lanny Martell, il s'adressa à Asha.

Lelouch :"Réglons ça par les échecs. Je vais te battre et tu devras retirer tes paroles."

Asha :"Tu n'as que huit ans et tu penses avoir une chance contre moi en continuant une partie pratiquement terminé !"

Lelouch (bouge une pièce) :" On verra bien."

Asha :"Tu bouges le roi, tu ne sais donc pas jouer."

Lelouch :"Les pièces n'avanceront pas si le roi ne fait pas de même."


Vingt minutes plus tard, devant le portail du palais.

Tommen :" Tu as fait fort, tu sais, rebattre le caquet d’Asha."

Lelouch :"Quand on me cherche, on me trouve."



Deux ans plus tard, je n'avais toujours pas changé. Et c'est ce mois-ci que ma vie a basculé. Depuis peu, une sorte de guerre civile avait débuté. Un groupe dissident du gouvernement avait commencé par un coup d'état dans les zones 4, 5, 6 et 9, c'est à dire les quatre zones les plus stratégiquement proches de l'Empire. Puis ce furent, des attentats dans certains quartiers du Tielen. Mais bon, moi je n’en avais rien à en cirer. Mais un soir, j'attendais ma sœur et ma mère pour un diner entre nous lorsqu'Albert arriva en larme.

Albert : "Ah, monsieur, c'est terrible ... votre mère ... votre sœur ... !"

Lelouch : "Qu'est-ce qui s'est passé ? Raconte !"

Albert : "Une ... attaque ... terroriste ... elles sont ... !"

Lelouch : "Comment ça ! Ce n'est pas possible ! Ici, au palais ! Où ?

Albert : "Dans la galerie de Mars."

Lelouch : * Bordel de merde, si jamais celui qui a fait ça, me tombe dans les mains ... Je ... Mais, ce n'est possible ... Pourquoi ? Pourquoi, vouloir tuer ma famille ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Et c'est dans un état d'esprit indescriptible que j’arrivais dans la galerie susnommée accompagné d'un Albert en larmes. Étrangement je ne pleurais pas. Pourquoi, cela, je l'ignore encore maintenant. Je pense que c'est parce que dans notre famille, la haine, la vengeance et le ressentiment sont plus forts que toutes nos autres émotions. Triste, non ? Ne pas pouvoir pleurer la mort de ses proches. Je n'ai jamais pu. Mais après, lors du G1, dans le sang et à moitié mort ... Bref, lorsque je suis arrivé, je vis un attroupement mais personne ne s'approchait des morts. Les vitres s'étaient brisées sous l'impact d'innombrables balles. Il y a avait des morceaux de verres partout ainsi que des balles et des pans de murs qui n'avaient pas désistés.


[Quelques heures plus tard]


Albert : "Monsieur, vous allez attraper froid en restant seul, tout seul dans ce couloir et dans cette tenue."

Lelouch : "..."

Albert : "Votre mère n'aurait pas voulu que ..."

Lelouch (le coupe) : "Ma mère est morte, Albert ! Et ma sœur ... sa vie est menacée ... Les médecins sont en train de s'occuper d'elle. Et vous voulez que je me préoccupe de la fraicheur de l'endroit!"

Albert : "Vous devriez pleurer un bon coup, cela fait du bien."

Lelouch : "Pleurer ? Je n'ai pas le temps de pleurer! Ma mère et ma sœur demande vengeance. Je dois m'en charger! Des gens vont devoir payer! Je ne l'ai pas encore trouvé mais ce qui est sur c'est que quelqu'un va me le payer, très cher. Oh, oui !"

Albert : "Je viens de prévenir votre frère dans sa gouvernance de la zone 1, il sera là dans une semaine. Ne faites pas de bêtise avant son arrivé. Je vous le demande en tant qu'ami.»

Lelouch : "..."


[Plusieurs autres heures plus tard]


Les médecins sortirent du bloc opératoire.

Chef médecin : "Que Votre Altesse me pardonne."

Lelouch : "Ma sœur ?"

Chef médecin : "Sa vie n'est plus en danger mais ..."

Lelouch (soulagé) : "Mais ?"

Chef médecin : "Elle a perdu la vue mais elle la retrouvera. Le plus grave, c'est qu'elle a perdu complètement l'usage de ses jambes, elle ne pourra plus jamais marcher de sa vie. Elle est aussi en état de choc. De longs mois de repos et de tranquillité seront nécessaire pour un complet rétablissement."

Lelouch : "Puis-je la voir."

Chef médecin : " Bien entendu, votre Altesse. Mais la princesse Nunaly ne pourra vous répondre, nous la maintenons dans un coma artificiel pour les soins."

Je pénétrais dans la salle, silencieux, suivit par Albert. Je m’approchais de ma pauvre Nunaly. Je me penchais sur elle. Je l'embrassais sur le front et lui promit que je la vengerais et que je la protégerais. Je luis demandais aussi de me pardonner pour n'avoir pas été là. Je sortis en silence pour rejoindre mes appartements. Je m'y enfermais et je me mit à réfléchir. Pendant une semaine.


[Une semaine plus tard]


Mon grand-frère était arrivé. Nous eûmes tous les deux, une grande discussion qui me permit de combler les trous de ce que j'avais découvert.

Aniki : "Il faut d’abord que tu comprennes comment marche la succession dans l’Empire. Seules les enfants de l’empereur peuvent accéder au titre. Cela, je pense que tu le sais déjà. Mais ce que tu dois ignorer, ce que n’importe lequel des enfants peut y arriver. L’ordre de naissance n’a en réalité que peu d’importance. Le seul avantage est que comme tu es née avant, tu as eut plus de temps pour étendre ton pouvoir et ton influence. Bref, nous sommes donc tous engagés sans notre consentement dans cette course à la succession. Mais notre mère s’est toujours refusé à nous voir pris dans les tourbillons des intrigues politiques tieleniennes dignes d’un Machiavel. Il a donc demandé notre liberté en échange de notre non implication et presque de notre renoncement à la succession. Il est tout à fait possible de renoncer au titre de prince et de princesse mais nous aurions alors été à la merci des grandes familles. Mère était la préférée de l’Empereur, elle était aussi très populaire que cela soit prés des patriciens, des nobles que de la plèbe et en tant que Knights of Round, elle possédait le soutient de l’armée. Mais ce pour quoi, elle était haïe des grandes familles est qu’elle était parvenue au sommet et qu’elle n’était pas l’une des leurs. Si nous avions perdus nos titre alors rien ne nous auraient protégés de la colère des grandes familles. Elle a donc réussi à jouer habilement. Dés que j’ai compris ce qui ce qu’elle faisait d’abord pour moi. Je suis rentré dans le système pour l’aider dés l’âge de huit ans car tu venais de naître. Elle voulait que vous viviez la vie que vous auriez voulu avoir. Être libre ? C’est tout ce que demandais mère. Mais maintenant … Pour que personne ne cherche à vous faire du mal, je me suis présenté comme le chef de notre faction et de ce fait je me suis comporté comme on me le demandait, comme le système l’exigeait. J’ai ainsi pu soulager notre mère. Pour te protéger, mère a demandé à son plus vieil ami de venir l’aider. Je te parle bien entendu d’Albert. Avant il était un des Kinght of Round, il s’est retiré de son poste et a jeté ses titres et revenues afin de vous protéger et de ne pas attirer l’attention. J’ai pris sa place dans l’armée. Toi et Nunaly, vous étiez heureux, c’est l’important. A l’époque, tu as du me trouver distant. Je ne voulais pas que vous puissiez deviner ce que nous faisions pour vous mais surtout je ne voulais pas que l’on puisse se servir de vous pour faire pression sur moi. Alors, j’agissais comme si vous n’aviez pas d’importance pour moi. Tu dois te rappeler de la fois au tu avais joué une partie d’échec avec ce morveux de Tommen et l’état où mère s’est trouvé lorsqu’elle l’avait appris. Pour commencer sache que Tommen, t’avait demandé un duel dans les règles et qu’en cas de défaite, il aurait pu demander ta mort devant l’empereur. Heureusement, tu as gagné. Et les Lannister n’ont eut d’autre choix que de sabir la colère de l’empereur et d’essuyer leur dette suite à cette défaite.
Lors de la cérémonie, les plans de certains se sont mis en place. Les Greyjoy sont actuellement la famille la plus puissante. Elle est aussi celle qui nous déteste le plus. Elle a donc voulu profiter de l’occasion pour faire d’une pierre plusieurs coups en assassinant Nunaly et toi. Tu as survécu grâce à ta victoire sur Tommen. Ils ont du te protéger bien qu’allié des Greyjoy afin de sauver leur honneur. Le mort de ta sœur aurait permis de montrer aux autres familles et à l’empereur qu’elle ne le craint pas. J’avais appris grâce à mes contacts que les Greyjoy s’étaient fait livré des manticores et j’ai pu tous les tuer avant qu’on ne les lâche dans les jardins. Mais l’une d’entre elles a pu m’échapper et à tuer nombres de personnes ce qui est resté caché avant de s’en prendre à Nunaly. Heureusement, Albert veillait. Je savais que tu ne risquais rien lorsque j’ai vu que Tommen restait collé à toi, sans doute pour être sur que tu t’en tirerais sauf. Le plan des Greyjoy était audacieux mais ils ont voulus faire beaucoup de choses en même temps. Ainsi, Asha devait affronter les Martels aux échecs afin de les ridiculiser et de tenir leur non participation à … ce qui devait se passer plus tard. C’est là que tu agis. J’ai d’ailleurs bien ri en l’apprenant. Tu arrives à couper l’herbe sous le pied des autres sans t’en rendre compte. Ta victoire a réussi à montrer que les Greyjoy n’étaient pas totalement invincible. Ainsi, j’ai réussi à ranger de mon côté en plus des Martels dont tu as gagné la loyauté, les Tyrels qui étaient neutres. Je vais d’épargner toutes les agissements, meurtres, corruptions, mensonges que ces deux dernières années ont vus. Mais Asha est vraiment maligne. Je pensais qu’elle n’oserait pas restait comme la chef de succession du clan Greyjoy. Elle a réussi à maintenir la cohésion dans son alliance. Et maintenant, elle va tenter de devenir impératrice. Cette guerre civile, c’est elle qui l’a dirige. Et c’est donc aussi, elle, la responsable de l’attentat terroriste. J’ai du oublié de te dire quelque chose, pour devenir le maître de l’Empire, c’est très simple, il suffit de tuer l’empereur actuel. Tu ne t’es jamais demandé pourquoi nos empereurs ne meurent jamais dans leur lit, d’une mort paisible ? C’est parce que un ou plusieurs de leurs enfants les ont massacrés. De mémoire, seul le 1er empereur est mort de vieillesse. Tu t’es jamais demandé pour quelles raison, nous les enfants, nous sommes si nombreux mais que Père soit fils unique. La raison, c’est que lorsque le nouveau maître de l’Empire arrive au pouvoir, il fait tuer sans exceptions TOUS ses frères et sœurs même ceux ici de son clan. Tout ceci, afin d’assurer son pouvoir. C’est horrible, nan. Pour survivre, on est obligé de tuer. C’est cela, la loi du plus fort. C’est cela, l’Empire du Tielen. J’aurais pu devenir le prochain empereur si je le voulais mais alors j’aurais du vous tuer.
Mais ce pays me dégoûte. Je vais partir. Si je suis resté jusqu’à maintenant, c’est pour mère. Maintenant elle est morte. Tu es assez grand pour prendre soin de toi et de Nunaly. Mais avant, je vais faire la dernière chose que ce système pourris attend de moi : la guerre pour le sang. Je ne te demande pas de m’aider. Fais ce que tu veux. Notre liberté est le cadeau le plus précieux, plus précieux que n’importe quelle couronne ou pouvoir. Je n’ai jamais obligé les personnes proches de moi à faire quoi que ce soit.


[Le lendemain]


La guerre civile s’arrêta aussi vite qu’elle avait commencé. En une nuit, les prétentions des Greyjoy s’envolèrent. En une nuit. Tous les membres du clan Greyjoy, tous sans exceptions, bébés ou vieillards, moururent dans un grand incendie.
Je restais donc seul. Seul.
Je rentrais à mon tour dans ce système que haïssait tant mon frère afin de protéger. Je devais reprendre le flambeau. Je demandais donc la survivance de la gouvernance de mon frère. Je suis ainsi devenu le gouverneur de la zone 11. Je suis rentré dans le système et pleinement. J’ai vu l’horreur de mon pays et que mon pays faisait subir aux zones vaincues. Tous les habitants sont massacrés, vendus en esclavages ou ramenait en esclavage pour servir l’Empire du Tielen. J’ai mangé un fruit du démon, celui que mon frère n’avait pas voulu manger en tant que chef de clan. J’ai hérité de son clan désorganisé car nombres de ses hommes étaient partis avec lui, de ses alliances et de ses ennemis. J’ai pris la place de mon frère. On avait l’impression que rien n’avait changée. Les Greyjoy disparus, un nouvelle grande famille prit sa place : les Baratheons. Les destructions et les malheurs de la guerre civile disparurent bien vite. Rien n’avait changé. En mieux, j’entends. La guerre continuelle qu’avais engagée le Tielen contre le reste de ses voisins continuait en pire. J’ai dirigés des armées. J’ai appris que je devais remporter une victoire avec un minimum de quota de morts dans mon armée afin de lutter contre la surpopulation. J’ai appris que l’on pillait pour le plaisir de détruire des vies. J’ai appris. J’ai trop appris. Je devais lutter en même temps contre les prétentions des autres membres de ma famille. Personne ne devait devenir empereur même pas moi. Heureusement qu’il y avait Nunaly avec qui je pouvais me rafraîchir l’âme.
Et pendant 8 ans, j’ai vécu de cette manière. Je me demandais comment j’allais pouvoir tenir ma promesse à mon frère. Il avait dit que j’étais le seul à pouvoir le faire : changer l’Empire et créer un monde où Nunaly pourrait vivre.

Au bout de mes 18 ans, je suis parti de l’île. Pas pour toujours. Non. J’avais décidé de devenir pirate. Pirate, c’est être libre en un sens. Et puis de cette façon, je pourrais découvrir le monde. Je devais avoir assez d’expérience. Je me suis débrouillé de sorte que personne ne s’en prenne à Nunaly pendant mon absence mais que surtout personne ne prenne le pouvoir. La prochaine guerre civile allait se dérouler dans deux ans et demi. A ce moment après avoir découvert le monde, je devais rentrer au pays et le changer.

Officiellement, je ne faisais plus partis de la famille impériale car j’étais devenue pirate.
Mes aventures commencèrent en rencontrant un jeune homme de mon âge : Layfon Alseif. Je me suis lié d’une très bonne et franche amitié. Puis tous les deux, nous nous sommes engagés dans l’équipage des Master Crow. Un équipage de pirate dirigé par Moonlight Anubis. Nous avons vécu des bien des évènements jusqu’à l’attaque du G1. Nous devions attaquer une base de la marine afin de sauver le frère de notre capitaine : Draco. En réalité nous étions manipulés par une organisation criminelle : l’Invictus. Tous mes compagnons sont morts. Je me dois donc de les venger. C’est comme lorsque ma mère est morte. Je n’ai toujours pas pleuré. Je me suis blessé lors de cette bataille. Et j’ai du faire une retraire stratégique afin de me soigner et d’obtenir des informations sur l’Invictus.


Et maintenant,


"Mister Lelouch, vous êtes en état d'arrestation, veuillez, je vous prie nous suivre sans faire d'histoire."







Dernière édition par Lelouch le Mar 29 Juin - 17:02, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuuma
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Masculin Messages : 118

MessageSujet: Re: Lelouch di Tielen (V)   Jeu 11 Mar - 19:18

Je vais dire quelque chose qui va sans doute te contrarier, mais j'aime pas du tout ce passage :
Citation :
permet de sortir ou d'entrer sur Grand Line
Car pour rentrer sur Grand Line, il y a Calm Belt et Reverse Mountain, je n'aime donc que très moyennement cette proposition ^^".
(je sais que ton histoire repose dessus ...)


Essaye de trouver autre chose s'il te plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch

avatar

Masculin Messages : 34
Age : 25

MessageSujet: Re: Lelouch di Tielen (V)   Sam 13 Mar - 14:06

Yuuma a écrit:
Je vais dire quelque chose qui va sans doute te contrarier, mais j'aime pas du tout ce passage :
Citation :
permet de sortir ou d'entrer sur Grand Line
Car pour rentrer sur Grand Line, il y a Calm Belt et Reverse Mountain, je n'aime donc que très moyennement cette proposition ^^".
(je sais que ton histoire repose dessus ...)


Essaye de trouver autre chose s'il te plait.

Pour le coup du détroit, il avait été validé sur brm mais la je suis en train de faire une nouvelle histoire sur word et sans détroit cette fois. Donc ne t'inquiète pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lelouch

avatar

Masculin Messages : 34
Age : 25

MessageSujet: Re: Lelouch di Tielen (V)   Mar 29 Juin - 15:22

C'est bon, j'ai finis de refaire mon histoire. Twisted Evil
Attends une validation. afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Layfon Alseif
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 104
Age : 25
Localisation : Si je savais....

MessageSujet: Re: Lelouch di Tielen (V)   Mar 29 Juin - 16:57

Comme d'hab, une trés belle histoire, bien faite. je valide !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lelouch di Tielen (V)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lelouch di Tielen (V)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» Suzaku Miura - Touche pas, tu vas avoir un coup de jus !
» Règles
» Code Geass, Hangyaku no Lelouch
» [QUÊTE]Tu es moi et je suis lui: Agathe Arena, Lelouch Kokoro et Morphée Himo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Histoires :: BRM II - Invictus :: Archives :: Instruments de Navigation :: Informations Personnages :: Fiches Personnages :: Pirates-
Sauter vers: