Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rue Principale

Aller en bas 
AuteurMessage
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: La rue Principale   Mer 15 Déc - 22:30

Decription en cours





La rue principale, elle mène à la place de l’exécution.



Elle est traversée par de nombreuses rues à différents niveaux, c'est une ville qu'on peux observer de plusieurs points de vue



Y a plein de boutiques utiles, comme cette quincaillerie, où on trouve des instrument de navigation comme les indispensables Logposes.



Des boutiques de fringues, il y a même un magasin de la célèbre chaîne "Doskoi panda" les jeunes en raffolent, mais c'est relativement cher...



Il y a aussi des petits restaurants-cafés, avec terrasse sur la rue, où on peu s'y prélasser toute l'après-midi...

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Jeu 30 Déc - 20:15

[venant du port]

Le soleil de 11heures brillait maintenant fièrement dans le ciel désormais dégagé. Une légère brise rafraîchissait la ville en pleine effervescence après les rumeurs du retour du seigneur des pirates. On pouvait entendre les inquiétudes des citoyens qui discutaient au abords des terrasses à cafés très fréquentés. Ni le soleil radieux ni la douce odeur de pain venant de la seconde tournée des boulangers de ne semblaient apaiser leur inquiétude et l'anxiété semblait se lire sur leur visage. Mais tous ne semblaient pas aussi inquiets, c'était le cas des pirates qui attendaient surement le moment de l’exécution avec intérêt et curiosité. Ils essayaient de masquer leur intérêt, mais leur sourire et leur airs avides les trahissaient malgré tout.

Ils laissaient souvent éclater leur enthousiasme, au travers de ruelles perpendiculaires et moins fréquentés, et en profitaient pour se réunir et élaborer des plans douteux. La marine qui redoutait l'agitation et la réaction des plus malfaisants, n'était pas non plus en reste non plus. Des troufions étaient postés à tous les coins de rue et observaient, aux aguets le moindre débordement ou personnes suspectes, rendant l'atmosphère plutôt martiale et stricte.

Raiden, le manieur de nodachi dichromatique et Muramasa, l'homme à l'imperméable et aux cheveux blanchis déambulaient à l'embouchure de la rue principale d'un pas hésitant, aucun d'entre eux ne savait vraiment où il allait, d'autant que Rai venait d'arriver en ville et que Muramasa avait autant de sens de l'orientation qu'une huître...Rai regardait les lieux avec un air ébahi presque ahuri.


Raiden: " Ohhh, t'as vu tous ces immeubles, y en a pas autant sur mon île, et ceux là ont l'air différent...au fait tu veux manger où ?"

Biensur, vu qu'il n'avait jamais d'argent sur lui, son plan était de laisser Muramasa à son sort une fois le repas achevé.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La rue Principale   Sam 1 Jan - 20:05

[venant du port]


Après de longues heure à trouver la sortie de cette infernale labyrinthe qu'étais ce port, Muramasa réussis à enfin en sortir grace à Raiden. La faim et la soif commençait à se faire sentir chez le jeune bretteur aux multiples sabres. Muramasa ne faisait pas attention aux alentours, les café plein ou les étales de marchand essayant de vendre à tous prix leurs marchandise, cela ne l'intéressé vraiment pas.Les rues étaient particulièrement bruyantes aux vues des derniers évènements. Les pirates étaient particulièrement enthousiasmes par et curieux de savoir qui étaient ce pirate fraichement capturé par la marine et surtout pourquoi l'avoir emmenés pour l'exécuter.

Toutes ces terrasses et auberges commençaient à faire envie aux bretteurs. Chacune d'entre elle dégageait un délicieux parfum de nourriture ou de boisson.Les deux épéistes ne savaient pas trop ou aller tellement le choix était grand. puis Raiden brisa le silence.


Raiden: " Ohhh, t'as vu tous ces immeubles, y en a pas autant sur mon île, et ceux là ont l'air différent...au fait tu veux manger où ?"

Muramasa: Je sais pas trop.... Hum.... Pourquoi pas cette taverne?

Il pointa une Taverne portant le nom "La Taverne du bout du Monde". Muramasa ce demandais si son accolite avait de l'argent car il n'avait plus d'argent depuis un moment. Il avait d'ailleurs réquisitionné la calle d'un navire ou il c'était cassé pour pouvoir se rendre sur cette ile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Dim 2 Jan - 10:19

Raiden sentait son compagnon trop distrait par la faim pour pouvoir penser à autre chose que son estomac, chose compréhensible dailleurs, quand on avait un sens de l'orientation aussi mauvais, il ne devait pas être rare de se retrouver vite affamé au milieux de nul part...Si Muramasa n'avait pas remarqué l'agitation de la foule, Raiden lui l'avait bien senti. Il scruta la rue d'un bref regard, et ne vit que l'angoisse ou l'excitation des gens sur leur visage, quelque chose n'allait pas. Il regarda Muramasa qui avait mis un certain temps avant de répondre à la question, à en juger par sa réponse vague on voyait bien qu'il ne connaissait pas plus la ville que lui.

Muramasa: Je sais pas trop.... Hum.... Pourquoi pas cette taverne?

La Taverne du bout du monde, cet établissement avait l'air plutôt, modeste, contrairement au nom qu'il avait,=. C'était une taverne sans histoire, au couleurs claires et boisées qui lui donnait un aspect rustique et chaleureux.. Le salon où se rencontraient les buvards était sous élevé par rapport au sol, et on y accédait par des escaliers descendants.

Raiden: Eh, pourquoi pas, au moins on ne sera pas dérangés par toute cette agitation.

Les rapports qu'avaient Rai et Mura étaient plutôt platoniques, et c'était normal sachant qu'en dehors de leur connaissance du maître Kariya ils n'avaient rien en commun, d'autant plus qu'ils venaient de se rencontrer.

Raiden s'avança vers le restaurant, et attrapa Muramasa par la veste, en commentant d'un air sarcastique.


Raiden: "C'est par ici, reste près de moi ou tu vas te perdre..."

[Vers la Taverne du bout du monde]

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La rue Principale   Dim 2 Jan - 18:28

La taverne semblait des plus modeste et cela allait très bien pour ces deux sabreurs. "Sachant que Muramasa n'avait pas un berry sur lui et que choisir une taverne plutot qu'un restaurant supra chic. Muramasa essayait de dévisageais son nouvelle ami sabreur pour savoir si il avait de quoi payer l'addition.

Raiden: Eh, pourquoi pas, au moins on ne sera pas dérangés par toute cette agitation.

Muramasa: Ta raison, ces vulgaires pirates et cette foule qui s'agite pour un rien...

Raiden se dirigea vers l'entrée de la taverne et Muramasa se dirigea vers le sens opposé mais avant même qu'il ne fasse un pas de plus, Rai l'attrapa par son impair beige et le ramena dans le bon chemin.

Raiden: "C'est par ici, reste près de moi ou tu vas te perdre..."

Muramasa ne put s'empêcher de grommeler un truc tout en se faisant tiré par son impair beige.


[Vers la Taverne du bout du monde]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 30
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mer 5 Jan - 8:44

[Depuis la Base de la Marine.]


Ryû traversa la rue principale en marchant droit et admirant le ciel simultanément... Jusqu'à ce qu'il arrive au niveau d'une échoppe de brocanteur où, il s'arrêta, baissa les yeux en sa direction et y entra. Il salua le brocanteur, regarda un peu la marchandise qu'il proposait avant de s'approcher de se dernier et de lui adresser la parole.


Ryû : " Bonjour, je désirerai vous vendre un objet. "

Brocanteur : " Bien, montrez le moi, je vous dirai combien il vaut. "

Ryû : " Inutile, je connais sa valeur, ce que je veux c'est que vous me l'achetiez. "

Brocanteur : " Hoho, un connaisseur ? Très bien, montrez moi donc l'objet. "

Ryû : " Voici. " Ryû sortit un petit vase d'or incrusté de pierres précieuses de sa poche.

Brocanteur : " Hohoho, voici une bien belle pièce, mais ces pierres sont... "

Ryû : " Des fausses oui, ce ne sont que des billes de verre. Par contre l'objet en lui même est bien en or. "

Brocanteur : " Je dirai qu'il vaut 12.000, 15.000 tout au plus. "

Ryû : " Je n'en aurai pas dit plus non plus. "

Brocanteur : " Alors va pour 15.000 ? "

Ryû : " Oui, marché conclu. " Une fois l'échange terminé. " Eviter quand même d'arnaquer un amateur en lui prétendant que les pierres sont vraies. ( Wink ) "

Brocanteur : " Autant pour moi. Au revoir Monsieur. "

Ryû : " Au revoir. "


Ryû ressortit de l'échoppe et reprit son chemin dans la rue jusqu'à atteindre la poste. Toujours suivit par les soldats mais faisant comme si c'était normal. Après tout, vu ce qu'il venait de marchander chez eux. Enfin, il s'arrêta devant la battisse postale la regarda de long en large puis se dirigea vers l'un de ses "stalkers" (ici) et l'interpela courtoisement.


Ryû : " Messire de la Marine, veuillez me suivre à l'intérieur afin de voir que mes actes n'ont point de but personnel. "


Le soldat rechigna, mais comprit vite que c'était bien le but et dans l'intérêt de sa mission. Ils suivit donc Ryû dans l'enseigne postale où Ryû l'amena vers le guichet bancaire.


Guichetière : " Bonjour, bienvenue, que puis-je pour vous ? "

Ryû : " Bonjour, je désirerai envoyer de l'argent sur une autre île. "

Guichetière : " Je vois, suivez moi je vous prie, un conseiller va vous accueillir. "

Ryû : " Merci. "

Guichetière : Une fois dans le bureau. " Bien je vous laisse. Au revoir. "

Ryû : " Encore merci. Au revoir. "

Conseiller : " Bonjour, asseyez vous je vous prie. " Ryû et le soldat s'essayèrent. " Vous désirez donc envoyer de l'argent sur une autre île, laquelle je vous prie ? "

Ryû : " L'île de #######. " Le soldat et le conseiller furent surpris.

Conseiller : " L'île de #######, n'est-ce point l'île... ? "

Ryû : " Qui a été détruite par des pirates. En effet, j'ai chassé ces pirates et je désirerai envoyer l'argent de la récompense à cette île afin qu'il contribue à sa reconstruction. "

Conseiller : " Je vois, noble acte monsieur. Puis-je prendre votre nom ? "

Ryû : " Ryûdo Ketsuekiame. "

Conseiller : " Dois-je vous faire parvenir un accusé de réception ? "

Ryû : " Non, ce ne sera pas la peine, s'ils reçoivent cet argent, je le saurai bien assez tôt. Et si ce n'est pas le cas, je vous en tiendrai personnellement responsable. Non, je rigole. " Mais ses yeux ne rigolaient pas eux.

Conseiller : Nerveux. " Je... Je comprend, je m'assurerai que votre colis arrive au plus tôt. "

Ryû : " Je vous en remercie, plus tôt ils auront cet argent, plus tôt ils pourront recommencer leurs vies. Au revoir. "


Ryû et le soldat sortirent alors de la poste. Ryû se redirigea en direction de la base des marines. Sur le chemin il raconta ce qu'il s'était passé au soldat.

Alors qu'il venait de finir son dernier travail, il fit escale sur une île fort jolie. Il rencontra et se lia d'amitié avec les habitants. L'île étant plutôt grande et dotée d'une belle végétation, il décida d'aller l'explorer avant de repartir. Il passa ainsi deux semaines dans la nature loin de la civilisation. Puis un soir, alors qu'il admirait le ciel nocturne depuis le sommet de la plus montagne surplombant l'île il fut des lueurs qui lui étaient familières en direction du village : des flammes, des détonations et des explosions. Ni une ni deux, il se jeta du haut de son promontoire et dévala la montagne, traversa les forêts et les cours d'eau. Mais n'arriva que bien tard. La moitié de la ville était en ruine et la plus part des habitants tués ou gravement blessé. Prit de rage, Ryû fonça sur les responsables, un groupe de pirate de petite renommée qui voulait "se faire un nom". Sans pitié, Ryû les massacra tous comme par son passé auquel il essayait d'échapper... Le jour se leva sur une scène d'honneur : Ryû au sommet d'une montagne de cadavre, des têtes accrochées tout autour de la taille et tenant d'une main la gorge du plus rechercher des criminels et de l'autre un katana. Il passa sa lame sur la gorge de l'homme et sépara sa tête du reste de son corps. Il descendit alors de son monticule et promis aux villageois de les aider à reconstruire. Il leur a dit d'utiliser toutes les richesses des pirates tandis que lui irait réclamer les primes de ces derniers afin d'obtenir encore plus de fonds. Voilà qui était fait.

Par la suite, il avait reprit la mère et vécu d'autres aventures mais ceci est une autre histoire.

Il laissa le soldat devant l'entrée de la base et s'en retourna en ville flâner un peu. Les autres soldats le suivant toujours sauf nouvel ordre. Tandis que celui qui l'avait accompagné alla faire son rapport. Peu après, les soldats reçurent l'ordre d'arrêter de le suivre et lorsqu'il partirent ils constatèrent que Ryû les saluait. Méfiants, ils ne répondirent pas et rentrèrent à la base. Ryû quand à lui poursuivit sa promenade à travers les rues, admirant tantôt le ciel bleu, tantôt l'architecture (banale) de la ville.




[N.B. : Vous aurez remarqué mon manque d'inspiration pour le nom de l'île "#######", magnifique, n'est-il pas ? Enfin, mieux vaut cela qu'un nom laid utilisé une seule fois dans toute l'aventure...]

[HRP : Je laisse en suspend afin de permettre à quelqu'un d'interagir avec moi. J'attends donc quelques jours avant de re-poster si aucun intéressé ne s'est montré d'ici là.]

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par ¤ Ryûken ¤ le Ven 21 Jan - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Lun 10 Jan - 1:30

PF: Denzel Balrig, lieutenant en charge de la base de Logue Town

Spoiler:
 

La venue du mystérieux chasseur de prime avait laissé l'officier de la base de Logue Town plutôt perplexe, voir assez mal à l'aise, il était resté figé sur la tête du pirate posé sur la pile de papier journal, le chef du pirate commençait à empester la mort, il faut dire que le bande avait été tué depuis un certain temps et commençait à se décomposer. Malgré son entrainement avec l'impitoyable Colonel, maintenant devenu Vice-Amiral Ayanam Klein; Il n'était pas encore vraiment habitué à ce genre de chose. La discussion avec le jeune homme lui avait laissé comme un gout acre dans la bouche...Mais où avait-il déjà vu, un tel homme. Un soldat Lambda vint interrompre ses pensées.

Mousse : " Excusez moi, lieutenant, vous nous demandiez ?"

Surpris, Balrig eu un petit haut le coeur, avant de répondre tout en essayant d'avoir l'air le plus normal possible. Mais ses goûtes de sueur froide trahissait l'incertitude dans laquelle il était. Il se redressa et s'éclairci la voix.

Denzel : "Oui, en effet, voici, Racam le borgne, ou du moins ce qu'il en reste...ce pirate qui avait envahi l'île de Magnolia avec ses hommes,a été anéanti par un seul type..Quel gars effrayant...Virez moi ça de mon bureau, et préparez une équipe pour le surveiller !"

Le mousse semblait dégouté qu'on lui confie une tâche aussi répugnante, il hésita avant de s'approcher de la tête, qui e regardait de son unique oeil livide. Balrig s'impatienta, il la saisi comme une balle de basket et l'envoya comme une passe au mousse dégouté.

Balrig: "Allez, dépéchez vous , ne faites pas de manières pour une tête, cet homme est dangereux, je n'aime pas son manque de considération, c'est peu être lui même un pirate, notre devoir est de le surveiller....allez execution !!"

Le mousse fit un salut de sa main libre et se pressa l'air dégouté. Il était enfin parti et le lieutenant profita de son absence pour ressortir son déjeunez...Etre un chef signifiait aussi garder la face ...

Le temps passa et l'équipe chargé de surveiller le mystérieux individu revint faire son rapport. Bien que rien ne soit vraiement compromettant, les doutes du chef de la marine restèrent suspendus...Le mousse qui avait jeté la tête revint le couper dans sa réflexion...


Mousse : "Excusez moi, lieutenant vous m'avez appelé ?"

Il sursauta à nouveau.

Denzel: " Oui, je vais vous confier une mission de la plus haute importance...." commença t-il, illuminant le visage du mousse à qui il n'avait confié jusque là, que les plus basses besognes...

Denzel: "...Vous serez chargés dans mon bureau..." Le mousse avait du mal à garder son calme et ne pas afficher sa joie

Denzel: "....Ne nettoyer tout le vomi et les taches de sang...je pars enquêter moi même, préparer vous, "l'execution" dois absoluement avoir lieu !"

Visiblement déçu, le mousse répondi d'une voix terne et monotone.

Mousse: "Oui, lieutenant, à vos ordres......."

Balrig quitta la base et charcha, l'homme en quetsion à l'endroit où les soldats l'avaient laissé. Il observa la rue un moment, et trouva l'intéressé au niveau d'une échoppe de bibelos en train de les observer sans vrai intérêt, on aurai di que cet homme essayait de tuer lle temps. Le marine arriva à son niveau et l'interpella. Au moment où l'inconnu se retourna, que son surnom lui revint à l'esprit.

Denzel: "Vous ...jeune homme...Vous ne seriez pas...Ryuken ? C'est comme ça que les habitants de Magnoliia vous surnommaient d'aprs les rapports. Je n'ai pas vraiment, je dois vous l'avouer, apprécié votre vision de la vie humaine, je vous le dis franchement, je ne vous fait pas confiance.""

Il fit une petite pause et pris un air menaçant.

Denzel: " Je vous préviens,au moindre débordement, au moindre faux pas, je mettrais tous les moyens en oeuvre pour vous arrêter ! Un danger comme vous est une menace plus grande que le pirate que vous nous avez "ramené" ...Néanmoins votre geste pour les habitants de Magnolia m'a touché, pour l'instant je vous laisse le bénéfice du doute, je resterai avec vous pour vous surveiller...le temps de votre séjour..."

Son expression plutôt dure, d'un homme qui a vu les atrocité et l'horreur de la guerre et la noirceur de l'Homme, changea pour devenir beaucoup plus amical et sympathique.

Denzel: "...Puisque nous allons passer pas mal de temps ensemble, je me ferai un plaisir de vous renseigner sur la ville...où désirez vous aller ?"

Le marine restait malgré son air amical plutôt suspicieux vis à vis de Ryuken.

Denzel: "Je vois que vous vous intéressez aux objets insolites, y a t-il quelque chose que vous recherchez en particulier"

Ce manège hypocrite visait à l'occuper, le temps de mettre en place les opérations nécessaires pour l'amener à se trahir...

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
¤ Ryûken ¤

avatar

Masculin Messages : 63
Age : 30
Localisation : Sur la liste de vos ennemis.

123
PV:
100/100  (100/100)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière: Chasseur de primes

MessageSujet: Re: La rue Principale   Lun 10 Jan - 20:57

Le lieutenant avec qui il avait échangé les pirates apparut devant lui en prônant des menaces dont il n'avait que faire.

Le lieutenant avait décidé de coller aux baskets de Ryû. Qu'à cela ne tienne. Ils allaient le suivre et le voir s'ennuyer sévère...



Ryû : Baille. " Quelle île ennuyeuse. Pas de nature, pas d'architecture intéressante. Tout est monotone et fade, cela ne me donne aucunement envie y rester."


Ryû avançait légèrement nonchalant. L'ennui et surtout la présence de ce "boulet" le rendait las. Aucun terrain de jeu pour son esprit en éveil. Une journée sans goût, grise, dans une ville à son image.

Aucun bâtiment assez haut pour y grimper autre que le phare (super) et pas de forêt à perte de vue ou de montagne ou encore de désert...



Ryû : " Bon, va pour le phare... La mer reste un endroit agréable à regarder pour passer le temps... Enfin, même si je ne la vois que trop. (-_-) "


C'est ainsi que Ryû se dirigea calmement mais surement vers la lumière des marins. Il laissa le lieutenant derrière lui sans dire un mot, il avançait lentement, il pouvait donc parfaitement suivre. Ils arrivèrent devant la tour de lumière.


Ryû : " Bon aller, grimpons voir ce que donne la vue de là haut. "


Et Ryû, trop fier pour entrer et utiliser les escaliers commença à monter 2m par 2m la paroi quasi verticale. Une fois au sommet, il se mit face à la mer et prit une grande respiration.


Ryû : " Hmm, cette brise est agréable. "


Puis il s'assit au bord du mur ses cheveux mi-longs au vent et laissa couler le temps attendant que le jour tombe et que la nuit berce le monde.


[Vers Le Port.]

_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par ¤ Ryûken ¤ le Ven 21 Jan - 15:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mer 12 Jan - 19:56

[HRP:: Vu que l'action se déroule au port je répondrait à ton poste là bas, donc la suite au port]

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mar 25 Jan - 20:15

En marchant en direction du centre ville, Lister entendit une voix qui venait du ciel.
Il leva la tête et vit une ombre passer entre deux toits.


Citation :
"Foutus trucs ninja ....Mais, je ne vas pas me laisser faire comme ça !"

*Smeg! n'importes quoi celui là il ce plaint de quoi?*

Il s'alluma une cigarette et ce dirigea vers une armurerie.

"Bonjour ! Dites, vous vendez quoi comme armes ninja en dehors des katanas qui sont en vitrine, je cherches des Saïs et un Kyoketsu shoge ainsi qu'une paire de Shuko, vingt shurikens de type Bujinkan et suivant ce qu'il me reste, un Katana."

"Heu... Pour les Saïs et le Kyokestu shoge, je crois avoir ça. Mais de combien disposez vous monsieur?"

"Ça dépends de vos prix, je préfères pas annoncer la couleur avant d'être fixé sur la qualité de ce que je vais acheter. Dites vous êtes bidon comme vendeur! On demandes pas l'état des finances des clients, on attends qu'ils soient satisfaits avant de les faire raquer."

Le vendeur ne savait plus où ce mettre et dit doucement:


"Excusez moi c'est déplacé en effet venez c'est ici que je les exposent."

Il pointa alors le doigt en direction des Saïs.

"Humm..."

Dit-il en tirant quelques lattes sur sa clope.

"Je peux les essayer?""Comment ça ?""Ben comme ça!"

Il prit un Saï dans chaque mains et les fit tourner autour de son poignet, ses avants bras coudes et d'un mouvement d'épaules les fit s'envoler puis les rattrapa avant d'ajouter:

"Ouais assez bonne conception plutôt équilibrés mais un peux trop lourds, ils risquent de casser, l'alliage est mauvais, je vais en essayer d'autres."

Il en essaya quatre autres paires en réalisant les mêmes mouvements, puis se décida finalement sur les meilleurs Saïs de la boutique reconnu également le vendeur.

"Va pour ceux là ! Le Kyokestu shoge maintenant!"

Il fit quelques pas de côté pour passer à la vitrine d'à côté où se trouvaient les Kyokestu shoge.

"Je vais pas vous demander de les essayez ceux là, vous inquiétez pas!"

Dit il au marchand qui faisait une tête de six pieds de long et avait pris une couleur blanchâtre.

Néanmoins il testa la solidité de la chaîne en tirant dessus de plus en plus fort, il sentit des mailles s'écarter de temps à autres et arrêta sitôt de tirer dessus et changea de Kyoketsu.
Il en essaya trois et fut séduit par le dernier.

"Bon j'ai l'essentiel de ce qu'il me faut, vous me les faites à combien?"

"Comme vous avez l'air de vous y connaître je penses que 600 000 Berries reste un prix convenable."


"Smeg! 600 000
Berries? T'est vaches le vieux!
Que les Saïs valent 300 000 Berries la paire passe encore!
Mais le Kyokestu il vaux pas ce prix là ! Je t'en donnes 180 000 ce qui fait 480 000 Berries,
pour le tout, ça te vas ?"

"O...Oui très bien va pour 480 000 Berries"

"Donc il mes restes assez pour un Katana maintenant!"

"Quoi?"

"Vous vouliez m'avoir pour 600 000 non? Alors maintenant il me restes assez pour un katana à 120 000 Berries.
Et comme ça vous les aurez vos 600 000 Berries !"

"Tu te fou de moi!"

"C'est vous qui avez commencer."

Il regarda alors un Katana à ce prix là et ressortit de la boutique muni d'un semblant d'équipement.
Ce qui le satisfaisait grandement.

Dans la rue, les passants ce bousculaient, il avait passé près d'une heure à l'intérieur de la boutique à
choisir ses armes. Il reprit sa promenade là où il l'avait laissé plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mar 25 Jan - 21:07

[Depuis la taverne du bout du monde]

La journée battait son plein dans la ville de passage de Logue town, au fur et à mesure que le temps passait, la densité de personne augmentait sur la rue principale, la plupart des gens de cette grande avenue se dirigeaient vers la place des exécution. Ils emboîtaient le pas avec des airs inquiétants. Si certains visages semblaient emplis d'inquiétude, d'autres paraissaient emplis de mauvaises intention, les sourires malfaisant coutoyaient les mines déconfites et inquiètes. Que se passait il ? Il était impossible de ;marcher dans les rues sans entrer en collision avec quelqu'un tellement les rues étaient bondée. Un brouhaha s'éleva dans la rue pavée de pierres blanche taillés en carrés irrégulier. L'air en devenait lourd et la les légèreté des rayon du midi commençaient à devenir étouffants à cause de la foule.

Nos deux compères improvisés compagnons de route, choisirent ou plutôt ne choisirent pas se moment pour faire irruption dans la cohue, accompagnés de diverses babioles métalliques qui volaient à travers le bar. Raiden abasourdi par le capharnaüm qui régnait dans la ville, et surtout par le repas qui lui était resté dans la gorge, ouvrit le passage au moyen d'une dernière gerbe de vomi, les passants horrifiés par cette vision surréaliste.


Raiden: "Voilà, j'ai l'estomac vide maintenant, au moins j'ai plus faim, mais hum c'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce qui se passe ...."

Avait il lancé à Muramasa, après mûre réflexion, il le saisit par le bras, car sans qu'il n'ai à faire aucun commentaire il était sûr à 90% que le blondinet-platine allait encore une fois se perdre !

Raiden: "Peu importe ! Allons dans le magasin d'arme en face, j'ai besoins d'un Nodachi."

Une fois le chemin dégagé par le vomi ils parvinrent à destination. Raiden poussa la porte du magasin et fut témoin d'une scène de marchandage très intense, le pauvre marchand venait de se faire défoncé ses prix par un jeune homme qui par en juger son accoutrement était une sorte d'aventurier ou de pirate, il maniait des Saïs, genre de poignard en fourche.

*Une arme de tarlouze surement*

pensa t-il, son regard si il avait été aperçu n'aurai même pas eu besoin de commentaires pour traduire sa pensée, mais il préféra taire son dédain et observer la scène. Même si son arme ne semblait pas être bien impressionnante, ses mouvements montrait qu'il pouvait tuer...Il avait aussi l'oeil pour repérer les bonnes armes. Exactement ce dont le décoloré avait besoin. Il l'interpella juste à la sortie du magasin.

Raiden:" Hey ! Manieur de poignard-fourchette ! Tu veux te battre, t'as l'air un peu fort malgré les apparences...je serait gentils avec toi, vu que je suis en train de digérer mon estmac...."

Il se rappela soudain qu'il n'avait plus son nodachi principal.

Raiden: " laisse tomber, tu veux pas plutôt me conseiller sur le choix d'une arme ? J'ai besoin d'un Nodachi, le dernier que j'avait s'est cassé à cause du blond qu'est là."

En désignant Muramassa.

Raiden: " Je m'appelle Raiden, Rai pour mes frères d'armes, tu as un nom monsieur-le-manieur de-fourchettes ?"

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mar 25 Jan - 22:28

Il venait de sortir quand un type l'interpella de façon assez brusque.

Citation :
Raiden:" Hey ! Manieur de poignard-fourchette !
Tu veux te battre, t'as l'air un peu fort malgré les apparences...je
serait gentils avec toi, vu que je suis en train de digérer mon
estmac...."

Lister: "Me battre ici, avec ces chieurs de Marines, t'est con, mais si tu veux te battre on sort de la ville et je te la met ta raclée!"

Citation :
Raiden: " Laisses tomber, tu veux pas plutôt me conseiller sur le choix d'une arme
? J'ai besoin d'un Nodachi, le dernier que j'avais c'est cassé à cause
du blond qu'est là."

Il désigna un second homme en retrait derrière lui.

Citation :
Raiden: " Je m'appelle Raiden, Rai pour mes frères d'armes, tu as un nom monsieur-le-manieur de-fourchettes ?"

Lister: "Si tu continues à m'appeler comme ça, on va pas être copains et t'auras qu'à te démerder pour trouver une arme Smeg-Head!"

Il tira une nouvelle cigarette de son paquet, l'alluma et dit:

Lister: "J'mappeles Lister D Cat, et ça c'est des Saïs si tu connais pas. Ok pour t'aider ce vieux est nul il à flippé quand j'ai voulu essayer les kyokestu. Et c'est un arnaqueur et mauvais commerçant. Il devrai vendre des légumes au lieux de vendre des armes. Je suis même pas sur qu'il arriverais à faire la différence entre des produits frais et daubés."

Puis ils rentrèrent de nouveau dans la boutique.

Le Marchand d'armes: "Encore vous?"

Lister: "Ouais je vous ramènes des clients c'est votre jour de chance!"

En ce tournant vers Raiden.

Lister: "C'était quoi que tu cherchais déjà un Nodachi?

Il acquiesça d'un signe de tête. Puis Lister se retourna vers le vendeur.

Lister: "C'est bien ça, t'en as?"

Le Marchand d'armes: "Bien sur! Suivez moi."

Tous les trois suivirent le marchand vers les plus longs katanas du magasin.

Lister:
"Si j'ai bien compris c'est à moi de choisir, mais j'aimerais d'abord voir comment tu jauges tes armes. Et si t'est récupérable !"

Raiden choisit alors un katana.

*Mauvaise pioche! Essaye encore!*

Pensa Lister. Il avait remarquer l'usure de ce dernier pas par ce qu'il était en occasion mais vermoulu il l'entendit au son du bois du fourreau. Les bois du pommeau et du fourreau provenaient généralement du même arbre. Si l'un était mauvais l'autre l'étais forcément. Et fit signe à Raiden de changer de Nodachi. Il s'exécuta et en prit un deuxième. Là ce fut un meilleur choix Lister fit signe à Raiden de le lui passer.

Lister: "Mieux beaucoup mieux que le premier, regardes la lame est pratiquement neuve du moins en apparence. Il à été brisé refondu deux fois. Bon équilibre, comme la paire de Saïs de tout à l'heure. Il vient certainement du même endroit!"Le Marchand d'armes: "Alors là je suis bluffé! Comment avez vous deviné?"Lister: "L'acier à la même odeur. Le fabriquant doit être le meilleur artisan que j'ai jamais vu vu la qualité de finition et l'équilibre de ces armes. Le seul soucis c'est qu'il doit utiliser un minerai merdique. Du coup ces armes ne valent rien et il doit certainement être pauvre. Dommage pour lui."

Il la rendit a Raiden qui la reposa et choisit un autre Nodachi. Ce manège prit fin au septième Katana. Ce Nodachi était particulier, il était de bonne manufacture. Du moins de ce qui pouvait ce trouver dans cette boutique.

Lister: "Hé, le vieux?! Tu lui fait quel prix ?"

Le Marchand d'armes: "Pour ce Nodachi, c'est 560 000 Berries pas moins c'est son prix et je baisserais pas!"

Lister: "Ha!ha!ha!Ha!... T'est marrant toi, va pour ce prix là! Sauf si monsieur peux pas le payer!

Il regarda Raiden:

Lister: "Ça te va 560 000 Berries? C'est un bon prix pour ce genre de katana. Un nodachi c'est toujours plus cher qu'un simple katana de toute façon. Je dirais même qu'à ce prix là c'est donné."

Il fit un clin d'œil à Raiden. Que ne pouvait voir le marchand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mer 26 Jan - 16:38

[Depuis la taverne du bout du monde]

Les rues étaient bondés avant l''escale dans cette taverne des plus sordide. Mais en sortant le monde avait doublé et la navigation dans ce peuple n'était pas chose aisé. La chaleur était elle aussi à son rendez vous et le monde qui était des plus compacte rendait la chaleur vraiment des plus insupportable.
La foule était comme possédé par une sorte de force, mais l'excitation était cette drole de force qui les emmenés tous au meme endroit. Ce pirate tantôt croisé aller ce faire exécuter d'ici peu. Voila pourquoi la foule était à un tel point d'excitation

Les deux sabreurs sortirent à toutes vitesse du bar et se retrouvèrent aux milieu d'une foule excité et d'un bar en plein angoisse avec des objets métallique volant un peu partout. Les deux sabreurs voulaient seulement traverser la rue pour se rendre dans un magasin d'arme mais vu le monde, cela aller rendre la traversé fort difficile. Soudain les gens s'écartèrent en regardant le sabreur décoloré. Celui-ci avait encore envoyé son repas sur la foule.


Raiden: "Voilà, j'ai l'estomac vide maintenant, au moins j'ai plus faim, mais hum c'est quoi ce bordel ? Qu'est-ce qui se passe ...."

Muramasa: En faites c'est ......

Muramasa n'avait pas eu le temps de finir que Raiden continua dans sa lancé. Il attrapa Muramasa par le bras et le traina de force aux travers la foule.

Raiden: "Peu importe ! Allons dans le magasin d'arme en face, j'ai besoins d'un Nodachi."

Muramasa le suiva dans le magasin d'arme et ils virent un scénario peu commun. Un vendeur se faisant dicter ses ventes. L'homme était une sorte de ninja portant des saïs, une arme fort dangereuse si son manieur est suffisamment habille pour ça. Se manieur de saïs semblait être fort et agile.
Il semblerait que Raiden n'ai pas compris la leçon en provoquant tous le monde à tous bout de champs.

Raiden:" Hey ! Manieur de poignard-fourchette ! Tu veux te battre, t'as l'air un peu fort malgré les apparences...je serait gentils avec toi, vu que je suis en train de digérer mon estomac...."

Muramasa passa les deux individu et entre dans la boutique en ignorant leurs conversations. Il entra dans la boutique équipé de ses carquois d'épées et de son sabre a la ceinture. Le vendeur était assez impréssionné par un tel arsenal pour un seul homme.
Muramasa regarda la qualité des lames qui était présent dans la boutique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Raiden*
A - Capitaine Pirate
A - Capitaine Pirate
avatar

Masculin Messages : 378
Age : 30

MessageSujet: Re: La rue Principale   Lun 31 Jan - 21:32

Un bon quart d'heure s'était écoulé depuis que l'homme au saïs, de son nom Lister, conseillait Raiden à la manière d'un tuteur chargé de l'éducation d'un enfant, ce dernier en dépit des apparences était sage, il essayait de comprendre comme il fallait s'y prendre pour jauger de la qualité d'une arme. L'homme, au visage plutôt amical, voir jovial affichait un râle constant à chaque fois que Raiden faisait un mauvais choix. Mais ce râle n'était que trop effacé par son attitude plus avenante qu'autre chose. Pourquoi ce type aidait un parfait inconnu comme le décoloré manieur de nodachi ?

Raiden écoutait sans trop réfléchir ni rien comprendre d'ailleurs, tout ce charabia d'armement l'ennuyait au plus haut point, non en vérité il était plutôt intrigué par son attitude, ainsi que l'attitude de Muramasa, c'est vrai, il avait menacé d'un combat ces deux hommes, et ces derniers leur avait rendu l'appareil en lui rendant service. Jamais personne à part sous la menace, ne lui avait jamais rendu servir, d'ailleurs sur son île, Mohai, le concept de service était plus ou moins inconnu. Non, pour ce peuple de fier guerrier chacun devait être en mesure d'obtenir ce qu'il souhaitait par ses propres moyens.

Ainsi tout ce qu'il avait obtenu depuis toujours il l'avait toujours pris aux autres, ou volé, que ces derniers le veuille ou non. D'ailleurs c'est à cause de cette attitude qu'il passait son temps à rechercher la confrontation. Il éprouvait une certaine satisfaction à combattre, celà lui donnait l'impression d'être fort, quelque part, il recherchait la crainte ou bien le respect de ses adversaire, tout ceci était surement question d'introspection.

De tout ceux qu'il connaissait, une seule personne s'était montré différente, i n'agissait pas par crainte ou par respect. Raiden regardait les lames sans réelle lueur dans les yeux, il était comme cette lame dans son dos, puissante redoutable mais fragile. Il ne s'en rendait pas compte faute d'avoir jamais ressenti ce sentiment, mais cette personne lui manquait. Muramasa et Lister réagissaient encore autrement.

Le guerrier tatoué affichait maintenant un air des plus sérieux, il repris ces esprits quand le marchant s'adressa à lui.


Le Marchand d'armes: "Pour ce Nodachi, c'est 560 000 Berries pas moins c'est son prix et je baisserais pas!"

Raiden comme perdu ne répondit pas et se tourna vers Lister qui lui répondit d'un clin d'oeil.

Raiden : "Je veux bien l'essayer, mais pour être sûr de ton expertise je vais tous les essayer" dit il à l'adresse de Lister.

Le marchant regarda un peu hébété l'homme dichromatique se diriger vers les étals où était exposées les lames, il se saisit de la première qui avait été expertisée comme médiocre et commença à faire quelques mouvements avec.

Le marchant: "Cela...vous convient-il ? Mon fournisseur m'as assuré qu'elle était de très bonne factu...."

*CLANG*

Un bruit de métal brisé retentit comme le tintement d'un carillon désaccordé, Raiden venait d'éclater son énième katana en essayant de fracasser un bloc de parpaing posé là pour les travaux d'agrandissement du magasin.

Raiden:" Dit à ton fournisseur qu'il fabrique de la merde tu t'es fait rouler...."

Puis il continua à tester les lames et à les briser lamentablement.

Le vendeur: "Mais vous êtes cinglé !! Arrêtez de me casser ma marchandise !! Vous ne voyez pas que c'est impossible de briser un bloc de pierre !! Vous allez me les repayer !!"

Raiden: "Impossible ? Pff...ça se voit que tu es un amateur..."

Raiden déballa pour la première fois la deuxième épée qui dormait dans son fourreau accroché en bandoulière. L'étui était gravé d'ornement qui représentait une scène montrant un homme tout rouge aux allure de démon bouddhiste , foudroyant son adversaire d'un grâce à des tambourins autour des hanches.

Raiden:"Voici mon sabre, "l'empereur du ciel", il a été forgé spécialement pour moi, lors de mon rîte initiatique sur mon île, cette lame m'a suivi toute la vie..."

La lame semblait siffler un chant de guerre alors qu'elle se déshabillait lentement de son fourreau. L'éclat de cette lame était vif et renvoyait un faible reflet indigo à quiconque posait les yeux dessus, la lame était droite très peu courbée et la pointe aussi agressive et acérée qu'une arme d'hast. La partie tranchante avait un motif qui rappelait des éclairs déchaînés.

Raiden: "Même brisée cette lame peu facilement fendre un bout de parpaing" la lame ne présentait aucune imperfection.

D'un geste grossier, Raiden coupa le parpaing qui se sépara comme du beurre, la coupure fut tellement efficace qu'elle se prolongea au reste du magasin, détruisant une partie du plancher.

Raiden rangea la lame, et saisie celle que lui avait proposé Lister, sans éclat apparent cette lame émettait un son discret mais persistant, un peu comme la complainte d'un guerrier qui voulait prouver sa valeur. Raiden n'entendis rien de tout ça mais sembla ressentir quelque chose après quelques mouvement.


Raiden: " Je la prends, je te fais confiance manieur de fourch...Lister, le manieur de Saïs"

Il prit l'arme et se dirigea vers la sortie. Comme si de rien était. Le vendeur un peu traumatisé de voir la moitié de ses lames partir en fumée ainsi qu'une partie de son plancher, s'égosilla comme un coq avec une voix haute perchée.

Le vendeur: " Où vas tu comme ça ?! Tu ne partira pas sans payer les dégat que tu as causé ici !"

Raiden qui avait la mine réjouie se retourna et regarda le vendeur d'un air vraiment mauvais, celui d'un prédateur qui était prêt à bondir sur sa proie si celle si se débattait trop.

Raiden: "Payer ? Je n'ai jamais rien payé de ma vie ce que je veux je le prends, c'est ça être pirate, si tu n'es pas content viens récupérer ta thune toi même."

Il lui avait répondu sur un air mêlant défi et dédain, comme si il ne considérait pas l'avis de cet homme. Après tout pourquoi devait il faire ce qu'un déchet lui demande ?

Le vendeur tétanisé devant le prédateur, lança en dernier recours.

Le vendeur: "Je vous préviens ce magasin est sur écoute par la marine ! Elle ne va pas tarder à s'occuper des vermines comme toi !"

Raiden sourit, d abord, il s'esclaffa ensuite d'un rire complètement barré et mauvais .

Raiden: ".....hahahaha.....HAHAHAHAHAHAHA !"

Et il sortit du magasin comme si de rien n'était, la marine n'allait pas tarder à rappliquer, mais cela lui importait peu. Au mieux il s agirait d'une occasion pour lui de tester sa nouvelle arme. La rue était toujours bondée. Il chercha Muramasa du regards, et le saisi à nouveau par le bras.

Raiden:'"Viens là, tu vas te perdre Sempai-kun" en employant ce suffixe par pur moquerie. "Au fait lister je ne sais pas comment le dire mais je suis content que tu m'ait aidé, étrange comme sentiment, mais pas désagréable, tu fais quoi dans le coin au fait ?"

La conversation continuait comme si l'arrivée des marines ne l’alarmait pas plus que ça. Soudain? une annonce au haut parleur résonna comme les cloches d'une église à travers toute la rue :

L’EXÉCUTION DU PIRATE VA BIENTOT COMMENCER, VEUILLEZ VOUS RASSEMBLER ATOUR DE LA PLACE PRINCIPALE, OU DEGAGER LA RUE PRINCIPALE POUR DES MESURES DE SECURITE !

Raiden regarda ses deux compagnons d'un air interrogatif.

_________________
~J'aime les trucs mignons ça vous pose un problème ? Vous voulez mourir ?~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lister d Cat
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Masculin Messages : 110
Localisation : Revenu chez moi, en France ça fait plaisir!

MessageSujet: Re: La rue Principale   Lun 31 Jan - 23:10

Finalement, après plusieurs minutes passées dans la boutique et en ayant détruit une partie de son plancher, Raiden Lister et Muramasa sortit sans Payer malgré les menaces du vendeur qui mettait en avant le fait que la Marine rappliquerait. Lister dit au marchand:

Lister: "Désolé, on gagne pas à tous les coup aux jeux d'argent!"

Citation :
Raiden:'"Viens là, tu vas te perdre Sempai-kun" en employant ce suffixe par pur moquerie. "Au
fait Lister je ne sais pas comment le dire, mais je suis content que tu
m'ait aidé. Étrange comme sentiment, mais pas désagréable. Tu fais quoi
dans le coin au fait ?"

Lister répondit de ce fait à la question que lui posa Raiden.

Lister: "Je viens de laisser mon job pour un autre qui risque fort de ce passer sur Grand Line. Je penses devenir Pirate ou plutôt il y à un moment que ça me trotte dans la tête. Si j'ai pas pris la mer avant aujourd'hui, c'était avant tout par dépit. Je me suis embarqué dans un rafiot resto jusqu'à maintenant. Je suis pas cuisinier mais je me débrouilles, la seule chose que je sait vraiment bien faire c'est le curry. Mais pourquoi j'te racontes ça. Smeg! Je me suis encore laissé prendre par la tournure de la question. Enfin bref, c'est pas le tout mais je vais prendre congé, on ce reverra sur Grand Line!"

Puis il ce retourna pour prendre un autre chemin quand tout à coup il ce retourna et ajouta:

Lister: "Dis, juste pour info. T'est pirate depuis combien de temps? T'as une prime aussi?"

Mais avant qu'il puisses répondre à la question, une voix jaillit des hauts-parleurs:

L’EXÉCUTION
DU PIRATE VA BIENTÔT COMMENCER, VEUILLEZ VOUS RASSEMBLER AUTOUR DE LA
PLACE PRINCIPALE, OU DÉGAGEZ LA RUE PRINCIPALE POUR DES MESURES DE SÉCURITÉ !


Les trois compagnons ce regardèrent.

Lister: "Smeg! C'est quoi cette embrouille? Il y à une exécution aujourd'hui? J'ai pourtant rien lu de la sorte ces derniers jours sur la gazette! Il m'arrives de sauter des articles mais des evenements comme celui là ça fait au moins la deuxième page!"

Puis sans rien rajouter, ils ce dirigèrent vers la grand place en jouant des coudes pour passer la foule qui se pressa dans la même direction qu'eux. D'autres au contraire, chétifs, rebroussaient chemin avec leurs enfants.

Lister: "Je sais pas ce qu'il ce trame mais ça m'intrigues et suivant ce que c'est je suis d'avis d'y prendre part!"

[Direction la Place des exécutions]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Muramasa*
AP - Capitaine pirate
AP - Capitaine pirate
avatar

Masculin Messages : 321
Age : 32

123
PV:
100000/100000  (100000/100000)
PM:
0/0  (0/0)
Bannière:

MessageSujet: Re: La rue Principale   Mar 22 Fév - 16:58

Muramasa regarda son nouveau compagnon détruire toutes la marchandise de ce pauvre marchand qui venait de se faire dépouiller par ce nouveau type. Une chose est sur c'est qu'il regrette de s'être levé ce matin pour aller bosser. Ce Raiden n'avait vraiment pas la délicatesse du matériel qu'il utilisait. Il regardait cette scène avec une grande frustration et une envie que cela ce finisse au plus vite.
Raiden prenait un malin plaisir à détruire toutes la marchandise de ce pauvre vendeur. On pouvait voire une sorte de sourire sadique se dessiner sur le visage de Raiden.
Puis le sabreur utilisa ses talent et coupa un parpaing en deux et le plancher suivit. Les dégats commençaient à devenir sérieux et le vendeur, lui devenait de plus en plus furieux et inquiet de la suite qui lui est réservé.


Le vendeur: "Je vous préviens ce magasin est sur écoute par la marine ! Elle ne va pas tarder à s'occuper des vermines comme toi !"

Raiden rigola à gorge déployé et fit comme si de rien était.

Muramasa: Dis donc toi. Je suis pas venus ici pour avoir des ennuis. Si la Marine nous chasse comme de vulgaire pirate qui pille et tue tous le monde. Je t'emmènerais moi même voir la marine.

Raiden:'"Viens là, tu vas te perdre Sempai-kun" en employant ce suffixe par pur moquerie. "Au fait lister je ne sais pas comment le dire mais je suis content que tu m'ait aidé, étrange comme sentiment, mais pas désagréable, tu fais quoi dans le coin au fait ?"

Muramasa ne pus lacher que un simple "EH!" et se fit trainer en dehors de la boutique par le jeune sabreur.

L’EXÉCUTION DU PIRATE VA BIENTOT COMMENCER, VEUILLEZ VOUS RASSEMBLER ATOUR DE LA PLACE PRINCIPALE, OU DEGAGER LA RUE PRINCIPALE POUR DES MESURES DE SECURITE !

Muramasa: Je serais partant pour savoir qui il est. Mais je sent venir les ennuis si on se rend la bas.

[Direction la Place des exécutions]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rpg-onepiece-brm.forums-actifs.com
*Vermillon*
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: La rue Principale   Ven 25 Fév - 5:46

[Depuis le Port]

Vermillon déambulé dans les ruelles observant l'architecture et la population locale, ainsi que les touristes.
L'air était frais pour la saison, mais cela ne la dérangeait pas le moins du monde.
Ayant vécut une vie peu tendre la plupart du temps. La seule chose qu'elle n'appréciait pas était la foule un peu trop présente dans les environs à son gout.
Le second problème qui se posait état qu'elle était un brin perdu dans cette ville inconnu.

Une annonce à la foule retentit dans les ruelles.


L’EXÉCUTION DU PIRATE VA BIENTOT COMMENCER,
VEUILLEZ VOUS RASSEMBLER ATOUR DE LA PLACE PRINCIPALE, OU DEGAGER LA RUE
PRINCIPALE POUR DES MESURES DE SECURITE !


*Une exécution...*


Une question se posa dans sa tête, si elle allait y assister ou pas.
De plus cela ressemblait à des ordres, soit se rassembler pour assister au spectacle, soit dégager.
N'aimant pas les ordres, cela la titilla.
Puis elle se demandait comment on allait mettre à mort le condamné.
De nature curieuse concernant ce genre de chose, elle se décida à aller du coté de la place principale, suivant la foule de loin qui semblait s'y rendre. Elle décida de garder ses distances, ayant pour horreur les autres gens et ne voulant pas obéir à un ordre de se rassembler. Elle se dit qu'elle trouverait un coin à l'écart de toute façon d'où elle pourrait tout observer bien tranquillement sans personne pour la déranger.

[Vers La Place Principale]

_________________


Petit pimousse à la framboise ne constitue pas une insulte passible de sanctions aux yeux de la charte.
Si vous l'aviez lue, et bien vous le sauriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rue Principale   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rue Principale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: En route vers l'aventure ! :: Logue Town-
Sauter vers: