Bienvenue à toi, visiteur(se), si tu ne fais pas encore partie de l'aventure je t'invite alors à nous rejoindre, n'hésite pas à rassembler des informations sur ta future aventure dans notre petit guide :

« A l'aube d'une nouvelle aventure »

Tu y trouveras toutes les informations nécessaire à ta survie sur Grande Line.

Si tu fais déjà partie de l'aventure, je te suggères de reprendre là où tu en étais !

A tout de suite sur les mers de Grand line !


Inspiré de One piece, notre Forum RP t'ouvres ses portes. Pirate, marine, vendeur de ramen, qui que tu sois, oseras tu t'aventurer à travers de nouveaux territoires ?
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Yin {pas encore commencé >3<}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yin
Invictus
Invictus
avatar

Féminin Messages : 14

MessageSujet: Yin {pas encore commencé >3<}   Lun 29 Mar - 20:39




Yin




.:: Informations globales ::.



**Nom** Inconnue

**Prénom** Kuranaï mais appelée Yin, personne ne connaît son prénom

**Age** environ 29 ans

**Lieux d'origine** Inconnu

**Equipage éventuel** Celui de l'Invictus

**Emploi** Informateur en tout genre

**Grade** À voir


**Théme**


.:: Descriptions ::.



**Caractère**

Yin a un caractère bien à elle. Excentrique, elle n’en fait qu’à sa tête. Mais elle ne manque pas d’intelligence. Son sens de l’observation est si aigu qu’elle arrive à dire où vous étiez rien qu’en jetant un coup d’œil à votre tenue, tout cela en se fiant à des détails dit anodins. De ce fait, elle déteste être dans une foule ou un endroit rempli de gens puisque cela lui donnerait mal à la tête. Elle est aussi une mélomane avertie qui pratique le violon.

Sous ses allures de femme forte, se cache une fragilité déconcertante. Elle est encore marquée par son enfance et haït en tout point le gouvernement mondial qui a rayé son île natal en envoyant un Buster Call. Elle s’est juré de se venger et n’obtiendra satisfaction que quand elle réussira à le détruire. Elle utilise une pierre mauve pour y enfermer tout les sentiments qu’elle n’aime pas comme le regret ou la tristesse. Elle attache à sa pierre une grande importance et elle ne s’en sépare jamais.


**Physique**
Yin porte toujours un masque blanc de carnaval et un costard cravate. Personne ne sait vraiment si elle est une femme ou pas. Après tout, Yin peut aisément changer son apparence, du ton de sa voix jusqu’à sa démarche. Le nombre des personnes qui connaissent son vrai visage se compte sur les doigts d’une main. Elle ne laisse personne le voir. Pourtant, elle a un magnifique visage composé d’yeux rouge tel des rubis, un nez fin et droit et une bouche pincée. Mais bien sûr, vous n’aurez jamais l’occasion de le voir. Si par malheur vous y parvenez, Yin fera tout ce qui est dans son possible pour vous tuer car elle n’aucune envie de voir son identité révélée. Tout ce que vous verrez, serait une personne portant un costume, un masque blanc et de longs cheveux frisés
.

.:: Histoire ::.


Histoire :

Chapitre 1: "Comment tout a commencé"

Le vrai nom de Yin est Kurenaï mais elle le cache parce que pour elle, il n’est rien de plus qu’une relique du passé. Rien ne présageait que la jeune femme allait devenir une dangereuse criminelle. Elle vécut une enfance et adolescence paisible sur une île dont j’en oublie le nom puisqu’elle a été rayée de la surface du monde.

Notre histoire commence par un matin d’été. C’était l’aube et le village se réveiller peu à peu. Le boulanger réchauffait son four pour faire son pain et ses croissants pendant que l’allumeur de réverbère éteignait les chandelles sur le point de mourir. Le vieil homme du phare se dirigea vers ce dernier pour en éteindre la gigantesque ampoule. Il gravit les longs escaliers en colimaçon non sans bailler à chaque pas. Il répétait que cela n’était plus de son âge et qu’il devrait songer à prendre sa retraite tout en pestant contre la vieillesse qui avait rendu son pauvre dos si douloureux.

Arrivé à destination, il poussa un long soupir de satisfaction et s’avança vers l’interrupteur tout en prenant soin de cacher ses yeux de la lumière aveuglante de la grande ampoule. Il abaissa le levier et la lueur s’interrompit aussi tôt. Il attendit un moment et ouvra petit à petit ses yeux pour leur permettre de s’adapter l’éclat du soleil orangé. Puis il remarqua que quelque s’approchait au loin. Il crut d’abord que c’était ses yeux qui se jouaient de lui alors clignait plusieurs fois les yeux et les frottas longuement avant de jeter un autre coup d’œil à l’horizon.
La silhouette s’était rapprochée et elle paraissait composée de nombreux navires. Pour en avoir le cœur net, le vieillard chercha sa longue-vue dans les poches de son pantalon puis dans celles de sa veste. Il sortit l’objet convoité et regarda à travers. C’était des navires dont le blason était celui de la marine, du gouvernement mondial plus précisément. Ils se dirigeaient vers l’île et leur visite n’avait guère l’aire d’être pacifique.

A cette vue, le vieillard fit tomber sa longue-vue. Tremblant de peur, il articula péniblement sur un ton funèbre :

« Buster… Call »


Ces mots résonnèrent effroyablement dans la salle. Quand il reprit enfin ses esprits, il était devenue si pressé qu’il en oublia de prendre sa longue-vue. Il dévala les marches à toute vitesse, si bien qu’il faillit tomber plusieurs fois. Le vieil homme courra en direction du village, de la place centrale plus précisément. Le soleil était déjà haut dans le ciel et la marine ne devrait pas tarder à arriver. Arrivée sur place, l’homme sonna la cloche ce qui fit affoler les villageois qui prit au dépourvu, sortirent effarés de leur maisons.


« Qu’est ce qui ce passe ici ?, dit le maire »

« C’est urgent ! Il faut évacuer le village tout de suite ! Un Buster Call est en route vers l’île ! »

Un rire se fit entendre dans l’assemblé.

« Tu n’aurais pas trop bu par hasard Léo? demanda un villageois. Pourquoi diable un Buster Call se dirigerait vers notre île ? »

« C’est vrai ça ! Approuva un deuxième. C’est une île sans histoire ; on n’a ni révolutionnaires, ni bandits ni rien ! »


« Pauvres ignorants ! Je sais ce que j’ai vu et c’était loin d’avoir l’air d’une illusion ! Tant pis, je vous aurais prévenu ! »[/size]


Consterné, le vieux Léo se dirigea vers sa maison en courant.
A peine entré, il cria:

« Kurenaï ! Lève-toi ! Et vite ! »

« Hmm.., répondant la petite fille avant de replonger sa tête sous la couverture, encore 5 minutes et je me lève grand-père … »

Impatient, le grand-père arracha violemment la couverture qu’il jeta nerveusement au loin et s’en alla préparer ses bagages. Kurenaï marmonna et s'assit au bord de son lit en se frottant les yeux, puis elle tourna la tête vers la fenêtre et protesta :

« Mais grand-père ! Il est à peine 8 heures du matin ! »

« Je ne le sais que trop bien ! Sombre idiote ! Il faut partir et le plutôt possible sera le mieux ! Un Buster call se dirige vers la ville ! »

« Dit, t’aura pas un peu trop bu ? Tu m’avais promis pourtant d’arrêter ! »

« Promesse que j’ai tenu… je… »

Et il ne put terminer sa phrase, il fut coupé par des coups de feux.

« Ça commence… Ils sont là… »

« Hein ? Qu’est-ce qui commence ? Qui sont là ? Et c’est quoi ces coups de feux ? »

Le vieillard ne répondit pas, il resta figé, interdit. Des gouttes de sueurs coulaient de son front.

« Grand-père ! »


La voix de sa petite fille le fit sortir de ses pensés macabres, il la regarda un court instant et murmura :

« Il n’est peut être pas encore trop tard… »

Il prit Kurenaï par la main, lui montra un passage secret et lui donna une boîte :


« Prends ce passage secret, il te conduira à la plage. Là-bas, tu y trouveras une barque que tu prendras. Il y a quelques provisions aussi. Tu te serviras du log pose qu’il y a dans cette boîte. Fais très attention, ne fais confiance à personne et ne révèle jamais ton identité. L’île la plus proche est à deux jours de navigation environ et je sais que tu t’en sortiras haut la main. »

« Grand-père ! Arrête tu me fais peur ! Tu parle comme-ci on allait plus jamais se revoir… »

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi, je suis vieux et j’ai vécu longtemps. Toi, tu es encore jeune, tu as le droit de vivre »

La jeune brune allait répliquer mais ils entendirent des voix à l’extérieur. Léo serra sa petite fille une dernière fois et lui chuchota :

« Je sais que ça va être très dur mais tu dois toujours aller de l’avant. Tu vas surement avoir envie de pleurer alors prends ça, elle scellera tes peines et tes tourments. »


Il lui donna une petite pierre mauve et la poussa dans la chambre secrète dont il referma la porte.

Des marines surgirent aussitôt, le plus important d’entre eux s’avança vers Léo et lui demanda :

« Où est-elle ? »

« Je ne vois pas de quoi vous parlez, mon bon monsieur. Je ne suis qu’un vieillard aigri par l’âge, vivant seul depuis la mort de mon fils et sa femme. »

Insatisfait de sa réponse, l’officier lui dit avant de tirer :

« Eh bien, vous devez sérieusement vous sentir seul alors. Pourquoi n’iriez-vous pas les rejoindre ? »

Puis, il se retourna vers se hommes :

« Brûlez-moi cette baraque et ratissez le village ! Elle ne doit pas être bien loin »




Chapitre 2: "Après le commencement"


Léo poussa Kuranaï dans la chambre secrète dont il referma la porte au nez de cette dernière. Mais au lieu de partir comme il lui avait ordonné de faire, elle tendit l’oreille contre la paroi du mur qui la séparer de son tuteur. Elle entendit un fracassement de porte et un bruit de pas.

« Où est-elle ? »

« Je ne vois pas de quoi vous parlez, mon bon monsieur. Je ne suis qu’un vieillard aigri par l’âge, vivant seul depuis la mort de mon fils et sa femme. »

« Eh bien, vous devez sérieusement vous sentir seul alors. Pourquoi n’iriez-vous pas les rejoindre ? »

Et un coup de feu se fit entendre suivit du bruit d'un corps s'écrouler sur le sol. Kurenaï se précipita et s'en enfonça dans le passage secret. Dés qu'elle s'était assurée d'être assez loin pour que personne ne l'entende, elle éclata en sanglots. Elle pouvait encore entendre le coup de feu qui avait tué son grand-père. L'image de son cadavre la hantait comme si elle eut pu le voir et cela la tortura. Quand tout à coup, elle souvient de la réplique de son grand-père.


« Tu dois toujours aller de l’avant. »

*Ce n'est pas le moment de pleurer, pensait-elle. Si je ne fais rien, je vais mourir moi aussi et le sacrifice de grand-père sera vain.*


Elle prit la pierre mauve et la serrait fort dans ses mains comme pour reprendre du courage. Elle sécha ses larmes, continua à avancer et atteignit rapidement la sortie. L'air marin s'était mélangé à l'odeur des foyers brûlés et du sang des habitants du génocide. La petite faillit vomir mais elle utilisa ce qui lui restait de force pour prendre la mer. Elle s'éloignait en regardant son île réduite en cendres.


« Les marines... Tous les mêmes... Leur longs discours de paix ne sont que vils mensonges... Ils prétendent être juste alors qu'ils m'ont tout pris, à moi qui ne leur a jamais rien fait. Je me vengerais et ce jour-là, c'est eux qui n'auront plus rien. »


C'est devant les débris de son île détruite, que le serment fut prononcé. A présent, le cœur de Kurenaï abritait les flammes de la vengeance et plus rien n'allait être comme avant. Serrant sa pierre porte sceau contre sa poitrine, la jeune fille se dirigeait vers un avenir incertain dont le sentier à sens unique était plongé dans les ténèbres.

La rescapée prit un faux nom et garda le véritable au fond de son âme. A présent, elle répondait au nom de Yin. Yin découvrit dans la boîte que lui avait donné le défunt vieillard, en plus du log pose, un fruit du démon. Un fruit maudit qui donnait à la personne qui l'avait mangé un don, en contrepartie de ce pouvoir, elle ne pouvait plus nager. Yin accepta la contrainte et avale le fruit au goût infecte.

Deux ans passèrent, Yin était devenue plus avertie et contrôlait admirablement son fruit du démon. Elle avait grandit et malheureusement, sa haine aussi. Elle cherchait aussi un moyen de réunir des fidèles qui vouaient, eux aussi une haine vers le gouvernement. Mais beaucoup de problèmes persistaient, le premier était bien évidement celui de réunir des membres forts et digne de confiance sauf que Yin est de nature suspicieuse, il lui était difficile de faire confiance à quelqu'un. C'est pour ça qu'elle mit ce plan de coté et qu'elle décida d'entrer dans un équipage de révolutionnaires, celui des sword of justice mais comment? Hors de question de se faire une réputation, Yin tenait à rester anonyme mais cela ne faisait que compliquer les choses...

Mais comme le hasard faisait bien les choses, Yin ne tardait pas à passer la première étape de son plan. En effet, un jour, pour avoir plus d'information sur les "Sword of justice". Yin s'introduisit dans une base de la Marine. En fouillant quelques documents, qui rencontre elle? un membre des "Sword of justice" et pas n'importe lequel, un haut officier en prime.




« On ne se serait pas déjà vu quelques parts? lui demanda-t-il. »


« Si vous commenciez par vous présentez, ça m'éclairerait peut-être... »

« Que je suis impoli, je m'appelle Killik et vous? »

« Appelez-moi Yin. »

« Quel drôle de prénom... »


« Je peux en dire de même sur le vôtre. »

« C'est vrai. Excusez-moi mais ma chère Yin, les documents que vous tenez m'intéresse. »


« Comme c'est drôle, moi aussi! Mais j'ai nullement l'intention de partager ni de céder. »

Killik n'eut pas le temps de répliquer que des marines surgirent.

« Et si on remettait notre discussion à plus tard? Je pense qu'il est préférable de s'occuper de ses chers messieurs... »

« Volontiers, à vous l'honneur de commencer, mon cher Killik. »

L'homme, qui devait avoir à peu prés la quarantaine, dégaina un long sabre et tua 5 ennemis d'un coup. Yin comprit qu'elle devait s'occuper du reste, alors elle utilisa son pouvoir du fruit de démon pour réunir tout le sang du corps des victimes et elle noya ses adversaires dans le sang.

« Tu n'es pas si faible que ça, enfin pour une gamine. »


« Tu n'es pas si rouillé que ça, enfin pour un vieux. »


« Tu me plaît bien gamine, »




Dernière édition par Yin le Ven 16 Juil - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Vermillon*
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   Sam 15 Mai - 17:56

Validé.
Je te laisse changer le titre de ta fiche avant de la déplacer.

_________________


Petit pimousse à la framboise ne constitue pas une insulte passible de sanctions aux yeux de la charte.
Si vous l'aviez lue, et bien vous le sauriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ururu
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Féminin Messages : 48
Localisation : je m'en souviens plus @_@

MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   Sam 15 Mai - 19:42

Euh... l'histoire est pas encore finie xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Vermillon*
Membre d'équipage
Membre d'équipage
avatar

Messages : 207

MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   Sam 15 Mai - 19:44

Fait comme si j'avais rien dis alors ^^"

_________________


Petit pimousse à la framboise ne constitue pas une insulte passible de sanctions aux yeux de la charte.
Si vous l'aviez lue, et bien vous le sauriez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skeith Alathor
Vice-capitaine
Vice-capitaine
avatar

Masculin Messages : 218
Age : 25
Localisation : dans les ombres

MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   Mer 30 Juin - 20:42

Faudrait penser a terminé ton histoire au plus vite, histoire qu'on puisse te vendre valider...

Just a friendly reminder Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakata Gintoki

avatar

Féminin Messages : 31

MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   Jeu 1 Juil - 14:46

je sais mais en ce moment j'ai pas vraiment l'temps -invités à accueillir bagage à faire- j'ferais ça le plus tôt possible promis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yin {pas encore commencé >3<}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yin {pas encore commencé >3<}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Anciennes Histoires :: BRM II - Invictus :: Archives :: Instruments de Navigation :: Informations Personnages :: Fiches Personnages-
Sauter vers: